La nouvelle lune antérieure

La nouvelle lune antérieure (nouvelle lune précédant la naissance) apporte un éclairage pertinent en matière de psychogènes et d’héritage transmis à l’enfant. La nouvelle lune antérieure éclaire sur les désirs des parents projetés sur l’enfant, mais aussi leur ombre, leurs peurs.

Sommaire

    La nouvelle lune antérieure

    La nouvelle lune antérieure (nouvelle lune précédant la naissance) apporte un éclairage pertinent en matière de psychogènes et d’héritage transmis à l’enfant. La nouvelle lune antérieure éclaire sur les désirs des parents projetés sur l’enfant, mais aussi leur ombre, leurs peurs.

    Étude de cas d’une nouvelle lune antérieure

    Étude de cas d’une nouvelle lune antérieure : premières constatations

    • Nouvelle lune antérieure en capricorne et en maison 11

    Les parents ont souhaité que l’enfant à venir trouve sa place (capricorne) dans la société (maison 11), s’élève et s’ancre (capricorne) dans la société. Je sais que cela peut paraître cliché. Mais mes parents sont tsiganes de Roumanie, ils ont été exclus, rejetés et à l’époque où ils m’ont conçue, ils s’y trouvaient à l’écart. Leur projection d’ambition me paraît légitime, là où eux n’en ont pas eu les moyens ; et ce n’était pourtant pas faute de le souhaiter ardemment. Leur fort désir de liberté, d’autonomie, d’intégration et d’ambition sociales (qu’ils n’avaient pas à cette époque) a été projeté sur l’enfant (moi). Et vous savez quoi ? Je suis Verseau ascendant verseau.

    • Saturne, maître et almuten de la nouvelle lune antérieure en maison 3

    Le désir d’intégration sociale et de réussite sociale désirée pour l’enfant passe par la maison 3 : le savoir, la connaissance, l’apprentissage, l’école, l’adaptation et l’intelligence. Là encore, l’histoire de mes parents l’explique. Ma mère n’a pu aller à l’école bien longtemps et mon père pourchassé dans son pays n’a jamais pu aller à l’école. Il ne savait ni lire ni écrire. Dans ces conditions, il est logique de penser que pour eux, avoir une chance de s’élever dans la société et d’être libre était rattaché au fait d’apprendre sérieusement et d’aller à l’école. Par-dessus tout quand mes parents sont arrivés en France, ils ont tout fait pour s’adapter (maison 3) et apprendre de leur nouvel environnement avec beaucoup de sérieux, même si le spectre des camps a instauré une certaine méfiance et une certaine prudence qui les ont rendus sélectifs et dont, je l’avoue, j’ai aussi hérité.

    Avec notre père, nous n’allions pas à l’école, on y courait, tant c’était important pour lui. Dans son esprit, ne pas savoir lire, écrire et savoir, c’était s’exclure de la société et du groupe. l'instruction permettait d'être libre Il avait entièrement raison.

    • Nouvelle lune antérieure dans le terme de Mercure et conjointe à mercure

    Nomades et chassés de partout, la faculté d’adaptation et d’observation (mercure) teintée de prudence était une seconde nature pour eux. Ce mercure en capricorne est à la fois une empreinte (d’autant que nous avons tous, de ma grand-mère à ma fille, un contact entre mercure et saturne) et une projection.

    En astropsychologie, la connexion « Mercure Saturne » ou « Mercure et le Capricorne » signe à la fois des craintes et des doutes sur son intelligence et sa capacité d’apprendre, tout autant qu’une ambition liée à ce domaine de la vie. Elle évoque aussi l’apprentissage (Mercure) par soi-même (Saturne) et de rester prudent quant à la direction à emprunter. Il y a là derrière une recherche de vérité profonde.

    Une volonté aussi de s’entourer (Mercure) de personnes fiables, authentiques et morales (capricorne) au sein de la communauté. Cette prudence quant à leur entourage a marqué ma famille et là encore, j’en ai hérité. Je préfère être entourée de peu de personnes, mais de personnes dont je suis certaine, et d’une de la moralité et de deux de l’authenticité. Ma grand-mère parlait peu, mais elle parlait vrai sans fioritures et mon père aussi. Ils avaient un petit groupe d’amis fiables qui s’est étoffé avec le temps, mais qui est resté soudé jusqu’à la fin. Il y a donc un vrai désir d’intégration sociale avec cette conjonction « NLA Mercure » en maison 11, mais aussi de verticalisation sociale et un devoir d’être responsable et droit.

    La droiture a toujours guidé les actes et les pensées de mon père, y compris dans le choix de ses amis, il n’a donc rien d’étonnant à ce qu’il ait souhaité me le transmettre. D’ailleurs dans son thème, mercure (la parole) conjoint à Zeus (forte et droite) en lion (clarté) est aussi en maison 11.

    Mercure, maître et almuten de la maison 5 en Gémeaux, suggère que le natif peut apporter sa différence, son unité, ses connaissances, au groupe.

    Cela me fait penser que mon père était un as du fer forgé et de la construction de roulottes en bois à la main, qui était à la base un loisir pour lui. Pour faire court, au final, un certain nombre de personnes admiratives lui en ont commandé.

    Mercure, maître et almuten de la maison 8, apporte quelque chose de ses traumas, de sa réflexion sur le rapport à l’autre en maison 11.

    La maison 8 est une maison bilan ; le bilan et la réparation, la correction de ce qui ne fonctionne pas (en raison de nos traumatismes) dans notre relation à l’autre.

    En positif, cette réflexion introspective, ce désir de « se corriger », de travailler sur soi peut permettre de mieux s’intégrer à un groupe en y comprenant mieux les rouages de la psyché ; la sienne et celle des autres. Cela engendre obligatoirement une finesse sur ce qui peut se jouer dans les relations interpersonnelles et ce qui peut se jouer au niveau de l’individu lui-même face à un groupe et ses règles tacites et non tacites. Se comprendre soi amène à une meilleure intégration dans le groupe sans se perdre soi.

    C’est ce qui s’est passé, pour mes parents. Rejetés, exilés, ils ont d’abord du faire face à leur propre douleur et leur méfiance avant de réussir à s’intégrer. Cette douleur, ces traumas ont aussi marqué le regard qu’ils portaient sur la notion de groupe, de société, d’entraide, de solidarité et de communauté.

    Là aussi, j’ai hérité de ces psychogènes. Je ne rejette pas le groupe, au contraire, je m’y intéresse (notamment sur le plan de la solidarité en son sein, mais aussi de l’exclusion), mais je m’en méfie, moins qu’avant, mais toujours un peu. Je reste sur mes gardes. En tant que bonne verseau (soleil et ascendant), la liberté d’être prévaudra toujours et je sais parfaitement qu’une communauté peut facilement et rapidement niveler toutes les aspérités et les particularismes auxquels je tiens comme autant de richesse.

    • La conjonction « Nouvelle lune antérieure à Mercure » se trouve au mi-point de l’ascendant et du MC

    Cette soif de comprendre et d’étudier, cette recherche de vérité se trouve au cœur de mon rapport avec le monde et la manière dont je souhaite trouver ma place. Cette position peut aussi amener à s’intéresser à ce que pensent les autres, ce n’est pas un mercure qui fonctionne en vase clos.

    Étude de cas d’une nouvelle lune antérieure : les aspects directs

    Dans l’ordre des aspects les plus serrés aux moins serrés et directs

    • NLA en quintile exact à Cupidon en maison 9

    Cupidon évoque le concept d’union : le couple, la famille, le clan, la communauté, ce qui nous attire comme un aimant, la socialisation, l’équipe, la solidarité, le trait d’union entre tous. En maison 9, cupidon évoque une philosophie centrée sur la solidarité, la bienveillance et l’union, y compris des contraires et des différences, d’autant plus en balance.

    En quintile (aspect créatif) à mercure, Cupidon aide à sublimer et réchauffer, socialiser un « Mercure en capricorne », certes authentique, mais un peu frileux.

    En effet, ce qui me fait toujours sortir de ma tanière et m’exprimer, reste l’injustice, l’exclusion, l’atteinte à la liberté, le manque de bienveillance, le manque de solidarité.

    - NLA en décile à Vénus en sagittaire et en maison 10

    Vénus parle entre autres de nos valeurs, ce que nous aimons. En sagittaire, vénus parle de valeurs liées à la bienveillance, la générosité, le non-jugement, la connaissance et l’accomplissement. C’est une Vénus idéaliste, aventureuse qui a besoin de liberté et d’espace et qui se veut aussi porte-parole de la maison 10, dans laquelle elle se trouve. Trouver sa place dans le monde et la société rime donc aussi avec ses valeurs vénusiennes et qui offre son aide à mercure en maison 11 qui cherche à s’ouvrir sur les autres et apprendre des autres.

    Il est amusant de voir que mon père a aussi Vénus (cancer) en maison 10, sextile à Jupiter et mercure en maison 11. La bienveillance est dans les gênes, le non-jugement aussi. Comment pourrait-il en être autrement ? Comment peut-on juger après l’avoir été tant de fois soi-même ?

    Après avoir vécu ce qu’ils ont vécu, il y a de fortes chances que mes parents aient projeté sur moi, un désir de me voir m’accomplir dans la société en espérant que cette dernière pose un regard bienveillant sur moi et que je puisse y trouver de la bienveillance et un espace de liberté.

    • NLA conjoint à Mercure en carré à Chiron en maison 2

    Chiron en maison 2 évoque une blessure liée à son propre sentiment de valeur personnelle, l’estime de soi, sa capacité à créer et donner de la valeur. En bélier, la blessure est liée à une violence subie ou à déchirure intérieure. Le natif peut se juger violemment, tout en ayant peur des conflits et de la violence, mais aussi à avoir bien du mal à affirmer ses propres valeurs. Il a le sentiment de ne pas avoir le droit d’exister et une peur panique d’affronter la vie (bélier), car il pense ne rien avoir pour lui (maison 2). Placé à cet endroit là, il y a une énorme blessure liée à la confiance en soi. De l’autre, Chiron en bélier signe la capacité de se relever avec courage et développer avec le temps une force de caractère. Ils peuvent se démener pour trouver une voie qui donne un sens vibrant à leur existence, là où il n’a avait que vide et déchirure. Parce que la personne s’est sentie impuissante et inexistante et en connaît la douleur, Chiron en bélier peut pousser le natif à aider les autres à retrouver leur pouvoir personnel. En maison 2, le natif a plus de facilités à donner de la valeur aux autres qu’à lui-même. Il est doué pour repérer les talents et les pousser à les valoriser.

    « Chiron Mercure » exprime à la fois une difficulté, une peur de s’exprimer dans un groupe, de faire valoir ses idées à un plus grand nombre (Mercure est en maison 11), en maison de son manque de confiance, mais en même temps, il peut être très doué pour aider les autres à clarifier leur pensée et les pousser à une réflexion juste.

    Puisque la NLA évoque ce que les parents ont désiré pour l’enfant, revenons à eux. En Roumanie, ils n’avaient aucun droit à exister, à faire valoir leurs droits, leurs pensées, ni même travailler. Ils se cachaient et se déplaçaient régulièrement. Leur parole et leur existence même ne valaient rien. Arrivés en France, ils sont restés un certain temps dans une grande précarité et ont fait profil bas dans l’espoir d’être acceptés et intégrés. Cette énergie liée à la crainte de ne rien valoir et de ne pas avoir le droit d’exister a marqué l’enfant à naître, tout autant que le désir de se sortir de ce schéma.

    - NLA en quinconce à Kronos en maison 4

    Kronos évoque dans le thème tout ce qui touche à l’autorité, à la supériorité, à l’élévation, à l’intégrité, à la moralité. En maison 4, Kronos parle de valeurs familiales et de racines. En effet, mon père était quelqu’un de très droit, très intègre et pour qui la morale comptait énormément et qui ne ménageait pas ses efforts pour s’élever. Le concept même de famille (maison 4) était à ses yeux ce qui était le plus important (Kronos). Il incarnait l’archétype du pater familias. La maison 4 c’est aussi par extension le clan. La culture tsigane est très clanique. Ce qui en soi, comme l’indique le quinconce peut différer de la notion de société ou de groupe dans son ensemble. Quoiqu’il ait désiré s’intégrer à la société, seul le clan, son clan l’a toujours porté et protégé. Arrivé en France, il est passé progressivement d’un mode entièrement clanique à une intégration dans un groupe, une culture au sens plus large. Je suis moi aussi marquée par l’esprit clanique, pas forcément formé par des personnes issues de la famille, mais issues du partage des mêmes idées ou d’une certaine manière de voir la vie. Un esprit clanique basé sur l’alchimie relationnelle. Les affaires sociétales (maison 11) ne m’intéressaient que peu, voire peu. Cet état d’esprit s’est progressivement réajusté (quinconce) vers mes 35 ans pour être aujourd’hui très présent, même si je reste affectivement clanique.

    - NLA en opposition à Vulcain en maison 5

    Vulcain (puissance, force) en cancer évoque une puissance émotionnelle et créative dans le domaine de l’expression de soi (maison 5) face à un mercure (pensée et raisonnement) en capricorne qui se veut plus rationnel, pondéré et détaché. Avec une opposition, on passe d’un mode de fonctionnement à l’autre. Analytique, en recherche de compréhension du monde qui m’entoure et en recherche de relations d’un côté, et puissamment émotionnel sur un plan intérieur qui appelle parfois à un repli sur soi ou une volonté de se protéger (cancer). Cet aspect fleur de peau ou protectionniste (ou du moins intimiste) peut nuire à la prise de parole en groupe et à l’intégration et offre un côté assez réservé malgré une richesse émotionnelle.

    Ne pas s’étendre sur soi-même, ne pas parler de ses états d’âme, se préserver, je le tiens aussi de ma famille. L’expression émotionnelle ne s’offre qu’aux plus proches. Mercure étant le maître de la maison 5 (maison en Gémeaux), elle peut par contre passer par l’écriture, d’autant que Mercure est en décile à Neptune.

    - NLA en sesqui-carré à Hadès en maison 3

    La maison 3 parle de la manière dont on se connecte à son environnement ; la manière dont on apprend de lui et dont on communique avec lui. Il parle aussi de notre adaptation à ce dernier et tous les apprentissages nécessaires pour ce faire. Il évoque notre première vision du monde : les impressions que nous ressentons quand on explore son environnement. Est-il bienveillant, hostile, dangereux, exaltant ?

    La cuspide de la maison 3 se trouve en bélier, mais la majorité des planètes de la maison 3 se trouvent dans le signe du taureau, il y a donc eu une impulsion pour explorer le monde tout autant que de prudence. Saturne et Admète s’y trouvent aussi. Prudence, parcimonie, sérieux et attention sont bien les mots qui conviennent.

    Hadès lui évoque ce qui ne se voit pas, soit parce que c’est enfoui, soit parce que c’est invisible, soit inavouable ou encore lié au passé. Si Hadès détruit, il exprime sa face lumineuse chez les psychologues, les archéologues, les guérisseurs, les détectives et ceux qui aiment la nature.

    Dans ma famille, on parlait peu, mais on parlait vrai (maison 3 en capricorne). Les mots étaient pesés et la méfiance (Admète en  maison 3) par rapport à ce que l’on pouvait dire et la manière dont cela allait être interprété a longtemps été présente. Elle reste enracinée chez moi surtout, car lorsque ma sœur et mon frère sont nés 10 ans plus tard, mon père avait réussi à s’intégrer et ses peurs s’étaient apaisées. Il faut dire, comme j’ai pu le souligner plus haut, que s’exprimer en Roumanie sur sa « tsiganitude » restait non seulement dangereux, mais un tremplin pour subir de multiples méchancetés de la part de la population. Le silence était donc bien d’or (Hadès en maison 3). Obligés d’observer et de se méfier, ma famille a rapidement été fine psychologue et experte à décoder ce qui ne se disait pas, mais se ressentait par-delà les mots. Ma grand-mère était médium, astrologue et guérisseuse et toute la famille extrêmement proche de la nature.

    J’ai entièrement hérité de tout ce qui vient d’être dit

    Étude de cas d’une nouvelle lune antérieure : les aspects aux-mi-points

    Dans l’ordre des aspects les plus serrés aux moins serrés et directs

    - NLA en carré au mi-point Apollon Uranus

    Le mi-point « Apollon Uranus » évoque pour les astrologues Uraniens, la compétence en astrologie. Mais de manière plus large, elle peut évoquer le goût ou la compétence pour toutes les connaissances et les pratiques liées à l’individuation ou à la libération de soi (le droit à la différence) ou encore la science ou encore la divination ou encore une personnalité fortement (Apollon) uranienne. D’autant plus que le soleil et l’ascendant se trouvent en verseau. En maison 8, tout cela fleure la psychologie et toutes les thérapies liées aux traumas.

    Toute planète en maison 8 se doit d’être travaillée, épurée, mise à nue, vécue dans l’authenticité et parfois même être sujette à thérapie. La maison 8 est une maison bilan où l’on se doit de réajuster et travailler tout ce qui nous fait peur, notre ombre, nos traumas qui ont été activés ou réactivés suite à l’expérience « je rencontre l’autre » en maison 7. Il s’agit ici aussi donc de travailler sur soi pour être totalement soi avant de pouvoir (en carré) s’intégrer à la société sans se perdre, sans perdre son authenticité. Il s’agit ici de pouvoir rencontrer l’autre sans avoir l’impression de perdre son indépendance et son autonomie.

    Je ne vais pas me répéter, mais c’est aussi l’histoire de ma famille. Rester soi, être différent, mais être ensemble.

    Nouvelle lune antérieure - triade père mère et enfant

    • NLA de l’enfant en maison 3 du père
    • Maître de la NLA, saturne, en conjonction à saturne dans le thème du père
    • Saturne maître de NLA de l’enfant et maître de la maison 4 dans le thème du père
    • Mercure, planète en conjonction à la NLA chez l’enfant en maisons identiques chez le père et l’enfant : la maison 11.

    Sans ré-expliquer ce qui a été exposé plus haut, en synastrie, on retrouve les facteurs planétaires focus : maison 3, maison 11, mercure et saturne.

    • NLA de l’enfant en maison 8 de la mère
    • Saturne, maître de la NLA chez l’enfant en maison 4 de la mère
    • La NLA de l’enfant en trigone exact au soleil en maison 12 de la mère

    On remarquera que ma maison 8 est très occupée. Mon soleil est aussi en maison 12. Ma mère biologique a été marquée par de nombreux traumatismes graves dans son enfance. Cela dépasse le cadre de cet article, mais ces traumatismes non soignés ont aussi rejailli sur ma propre enfance et retransmis d’une certaine manière. Ma mère m’a enlevée à mon père puis m’a laissée à l’orphelinat à l’âge de 2 ans et demi. Tout ce dont je vous parle, je l’ai appris à mes 35 ans.



    D'autres articles à lire dans la « sous-catégorie » : Unitarian astrologie

    • transits et arc solaire

      Arc solaire et transits combinés expliquent en partie nos transformations psychologiques qui se cristallisent dans notre vie sous forme...

    • Unitarian Astrologie

      Je suis entrée en astrologie afin de m’aider à savoir ce que je devais accomplir afin de me sentir pleine, entière et vibrante de...

    • Transits et arc solaire exemples d-interprétation

      Faire de l'astrologie prévisionnelle n'a rien de simple. Car chaque planète, qu'elle soit en transit, en mouvement d'arc solaire, en profection...

    Questions & commentaires


    Si votre question concerne votre thème, Inscrivez-vous ou Connectez-vous afin que je puisse avoir votre thème sous les yeux. Sinon laissez un commentaire ou posez votre question.