Faisons connaissance

Et si on échangeait concernant vos besoins
et objectifs avant de vraiment prendre rdv ?

Je veux mon RDV gratuit de 20 min

Faisons connaissance

Et si on échangeait concernant vos besoins et objectifs avant de vraiment prendre rdv ?

Je veux mon RDV
gratuit de 20 min

À propos

Devenir soi pour se choisir une vie qui fait sens par le biais de l'astrologie et du tarot et plus précisément au moyen de séances d'astro coaching et de tarot mentorat.

    Mon fil rouge

    Devenir totalement soi pour se choisir une vie qui fait sens

    Astrologue et tarologue professionnelle depuis 2001, j’ai toujours été plongée dans l’univers de l’ésotérisme et de la psychologie. Dès l’âge de 9 ans, je me posais déjà des questions que l’on pourrait qualifier de métaphysiques.

    • Pourquoi suis-je ce que je suis et les autres ce qu’ils sont ?
    • Pourquoi les gens se comportent de telle façon et pas d’une autre ?

    Plus tard, je me suis demandé :

    • Qu’est-ce qui en est à l’origine ?
    • Pourquoi les gens deviennent ce qu’ils sont et font ce qu’ils font ?
    • Pourquoi évoluent-ils de telle manière et pas d’une autre
    • Est-ce irrémédiable ? Est-ce acquis ? Est-ce inné ?
    • D'où viennent nos croyances et nos valeurs ?
    • Qui pense et marque le pas ? Le corps, l’esprit, l’âme ?
    • Peut-on déprogrammer ce qui a été programmé par la souffrance et les traumas ?
    • Pourquoi certains se sortent de traumas et pas d’autres ?
    Je nourrissais déjà une profonde quête de sens et d’essence qui me caractérise toujours. Notons que je suis verseau ascendant verseau et j’ai 5 planètes en sagittaire ainsi qu'une signature numérologique en 7/7/9. Comment s’en étonner ?
    • À 3 ans et demi, je lisais et j’ai connu mon premier émerveillement pour les livres
    • À 9 ans, je lisais mon premier livre sur la vie après la mort : « les morts nous parlent ».
    • À 14 ans, j’achetais mon premier tarot.
    • À 20 ans, je suis rentrée en astrologie.
    • À 25 ans, j’ai étudié la numérologie.
    • Vers 37 ans, quand tout s’est calmé dans ma vie, la médiumnité s’est développée.
    • En parallèle, j’ai étudié la psychologie
    • et le développement web.

    Le comportement humain

    Très tôt, j’ai été intéressée par la préhistoire et l’évolution de l’homme : comment a-t-il évolué ? Qu’est-ce qui lui a permis de le faire ? À partir de 11 ans et à chaque anniversaire et chaque Noël, je demandais souvent des livres à ce sujet et d’autres comme l’ethnologie ou la sociologie.

    Vers 17 ans, je souhaitais devenir archéologue ou ethnologue signant ainsi mon intérêt pour la recherche et les origines, mais l’université m’a fortement découragée, car « en tant que femme cela serait compliqué ». Je me suis inscrite en psychologie, mais le caractère dogmatique m’a fortement déplu. Il manquait une composante à mes yeux, sans toutefois savoir ce que cela pouvait être.

    Je l’ai compris quand je suis rentrée en astrologie : la dimension spirituelle et sacrée de l’être humain. Le corps et l’esprit, certes, mais quid de l’âme ?

    J’ai donc stoppé mes études conventionnelles de psychologie à ce moment pour m’engager dans une branche liée aux sciences du langage et de la communication et de son impact. Trois années fort intéressantes que je n’ai pas oubliées, car j’ai fait connaissance avec la PNL, l’EFT et l’analyse transactionnelle en sus de la systémique. Ce fut aussi le début de mon intérêt pour toutes les disciplines comportementales alternatives. En tant que bonne Verseau, je me suis toujours méfié des dogmes et des certitudes bien établies.

    Dommage que l’on ne m’ait pas présenté les travaux de Carl Jung à ce moment-là.

    La vie m’a fait arrêter mes études juvéniles plus tôt que prévu. Je les ai reprises plus tard, en autodidacte, après 15 années douloureuses, un divorce et un éloignement pour fuir la violence. D’ailleurs, j’ai beaucoup étudié en autodidacte : l’astrologie, l’astropychologie, le tarot, la numérologie, la psychologie, le développement web, le SEO, et au moment où je réécris ces lignes, le marketing avec l’aide patiente et généreuse de mon fils qui en a fait son métier, car je suis plus douée pour comprendre que pour me vendre.

    Je me suis aussi passionnée pour la criminologie, les neurosciences, les sciences cognitives, la psychologie de groupe, les sciences de l’éducation, celles du langage, les sciences symboliques étroitement liées au psychisme et la culture. Bref tout ce qui touchait à la nature humaine et au comportement humain depuis que l’homme est homme.

    Pourquoi je fais ce que je fais

    Je vais être honnête quand j’ai découvert le tarot puis l’astrologie, je tentais de répondre à mes propres questions :

    • pourquoi je me sens toujours vide
    • pourquoi j’ai peur des autres
    • pourquoi je préfère être seule
    • pourquoi je ne m’intéresse pas à la même chose que les autres adolescents
    • pourquoi je ne crois pas en moi
    • pourquoi vivre et devenir adulte me fait peur
    • pourquoi suis-je faite et quelle est ma place ?

    et plus tard

    • pourquoi ai-je attiré des hommes violents
    • dois-je comprendre quelque chose de cela ?
    • pourquoi suis-je tombée dans une longue dépression post-partum
    • comment ne pas reproduire ses schémas
    • et surtout comment m’aimer, m’accepter, croire en moi

    En fin de compte, j’ai toujours été en quête d’essence et de sens. Sur mon chemin, j’ai approfondi les concepts d’acquis et d’inné, de primo-environnement, de traumas, d’inconscient, de schémas familiaux, de patterns, de répétition inconsciente, de psychogènes, de croyances, de valeurs. Le chemin fut long, car les parents qui m’ont élevée ne sont pas ceux qui m’ont mise au monde. Je n'avais pas accès à mes terres d'origine.

    Tout a commencé à prendre sens quand vers 35 ans, j’ai eu enfin accès à mon histoire. Les pièces de puzzle manquantes enfin récupérées, j’ai pu travailler sur moi. Et que personne ne vienne me dire que les racines et l’histoire familiale n’ont aucune importance. D’ailleurs, aucun arbre ne peut monter bien haut sans racines solides et profondément ancrées.

    Pour anecdote, ma grand-mère biologique (Ilioanna), tsigane, était tarologue, astrologue, medium et herboriste. J’ai suivi ses traces bien avant de connaître son existence et son parcours. Mon frère biologique (Sébastien) décédé à 26 ans était développeur web et j’ai commencé à m’intéresser au développement web, avant même de connaître son existence et son parcours.

    Tout n’est pas réglé, mais cela va malgré tout beaucoup mieux. J’ai rencontré au même âge la bienveillance personnifiée et le non-jugement rêvé en la personne de mon chéri actuel et cela a fait pour moi une énorme différence. Avoir le droit d'être furieusement soi-même sans être obligée de se conformer, de se taire, de se cacher, de faire attention à ce que l'on dit, cela fait un bien fou. Cela procure un sentiment de paix et de sérénité incomparable. La bienveillance engendre la confiance.

    Dire que l'on a pour valeur d'être furieusement soi-même peut paraître cliché. Mais croyez bien que non. Certains placeront la sécurité, l'argent, la réputation, le confort avant toute chose et seront prets à reconcer à leur liberté et à une part d'eux-mêmes. Personnellement, cela ne sera jamais le cas et j'apprécie toutes les cultures ou « être » a plus d'importance que tout ce que je viens de citer. D'où mon grand attachement aux peuples autochtones qui vivent pour et par la nature et qui ont développé une identité authentique forte bien loin des diktats du capitalisme et de l'avoir.

    Quand j’ai acquis suffisamment de connaissances et de compétences et un minimum de foi en moi, j’ai été animée du désir de faire connaître l’astrologie et le tarot qui ont été des phares dans ma nuit noire.

    Le chemin vers l’astrologie et le Tarot sont des écoles de tolérance et de bienveillance, d’abord envers soi et ensuite envers les autres.

    Je ne pratique que peu sur un plan divinatoire, car je suis intimement convaincue de l’importance de se connaître vraiment. On pense se connaître, mais c’est rarement le cas. Et qui se connaît peut se diriger et trouver un sens à sa vie. Qui a trouvé un sens à sa vie peut affronter toutes les difficultés.

    Pourquoi mon site s’appelle-t-il out-of-nothing.life ?

    « Out of nothing » signifie en anglais : « à partir de rien ». Cela fait écho à deux réalités : la réalité cosmologique et le big bang à partir d’une minuscule étincelle ET la vie de chacun y compris moi. Nous construisons tous et toutes notre vie sur une minuscule envie de se réaliser, de s’accomplir, de trouver un sens à notre existence.

    Votre propre petite étincelle intérieure peut et doit devenir un big bang personnel.

    D'autres articles à lire dans la « sous-catégorie » :

    • Consulter un tarologue Chaque consultant a sa vision du tarot. Certains veulent un tirage clairement divinatoire quand d'autres désirent se comprendre pour mieux décider.

    Questions & commentaires


    Si votre question concerne votre thème, Inscrivez-vous ou Connectez-vous afin que je puisse avoir votre thème sous les yeux. Sinon laissez un commentaire ou posez votre question.