Introversion et extraversion : deux réalités psychiques différentes

Mon extraversion est un moyen de gérer mon introversion.

wave shape

Introduction sur le concept de Jung : introversion et extraversion

L’introversion ou l’extraversion sont des mécanismes psychiques, des modes privilégiés de réactions aux stimuli, y compris aux stimuli sociaux. Ils définissent aussi le mode de récupération de l’énergie.

  1. L’introverti se recharge dans son monde intérieur : idées, souvenirs, pensées, réflexions et rêves et s’épuise avec trop de sollicitations extérieures.
  2. L’extraverti se recharge son énergie dans le monde extérieur : activités, interactions sociales, mouvements et s’épuise plus vite avec son seul monde intérieur.

Quand on fait référence à l’introversion et à l’extraversion, on fait référence à une attitude cognitive privilégiée, une tendance innée. Ceci ne sous-entend pas que vous ne soyez pas capable, selon le contexte, d’utiliser la seconde attitude.

Les introvertis ont un seuil de sensibilité à la dopamine (substance chimique associée à la récompense) inférieur à celui des extravertis. Les extravertis auraient besoin d’une grande quantité de dopamine pour se sentir bien. Les introvertis qui reçoivent une trop grande quantité de dopamine seraient rapidement submergés et exténués.

Certaines personnes seront très typées quand d’autres seront pratiquement ambivertes à l’instar des ambidextres.

Ce qui suit n’est pas à prendre au pied de la lettre. Un introverti peut faire la fête, seulement il aura besoin d’un plus grand moment de solitude pour recharger ses batteries, quand un extraverti pourrait recommencer le soir même.

Peut-on reconnaître facilement un introverti d’un extraverti ?

Nous sommes nombreux à porter un masque en société pour nous conformer à ce que l’on attend de nous. Un extraverti peut se monter discret et sérieux si sa situation professionnelle l’exige et un extraverti se monter très social si le contexte l’exige aussi. Ainsi, observer une personne sur un instant T ne suffit pas à déterminer son mode de fonctionnement privilégié : l’introversion ou l’extraversion.

Comprendre le fonctionnement de sa psyché
Blocages, patterns, schémas récurrents, dons, potentiel
Je veux être bien avec moi-même

Les introvertis 

L’introverti tire son énergie de son monde intérieur :

  • Il aime comprendre le monde avant de l’aborder.
  • Il apprécie d’être seul pour pouvoir réfléchir.
  • Il préfère les tête-à-tête et bien connaître chaque personne.
  • Il préfère écouter.
  • Il privilégie l’écriture à la parole.
  • Il a une bonne concentration et pense avant d’agir.
  • Il n’aime pas la foule et l’agitation
  • Les bruits en tout genre l’horripilent
  • Il préfère une atmosphère intime aux grandes tablées bruyantes.
  • Les papotages incessants l’épuisent.
  • Son énergie s’épuise au fur et à mesure qu’il discute
  • Trop d’activités, de bruits et de mouvements l’épuisent
  • La solitude et le silence le rechargent
  • Il aime les discussions abstraites et profondes
  • S’il doit y avoir conversation, il aime s’y préparer
  • Il n’aime pas les conversations / visites surprises qui lui sont pénibles
  • Il aime le sens caché des choses / il aime enquêter

« Sors de ta bulle » la phrase que tout introverti entendra un jour

Idées reçues sur l’introversion

  • Il fait la tête
  • Il ne s’intéresse à rien
  • Il ne nous aime pas
  • Il s’en fout
  • Il est snob
  • Il est asocial, rabat-joie
  • Il est toujours dans sa bulle
  • Il doit avoir un souci, il ne dit rien
  • Euh je viens de te poser une question ? Tu n’as pas d’avis ? Tu ne dis rien!
  • Cache ta joie!

Quelques phrases que vous avez dû entendre si vous êtes de type « introversion ».

Un introverti n’est pas un timide

L’introversion définit une personne qui fait le plein d’énergie à travers un moment de solitude ou des activités solitaires ou intimistes. Une personne timide se définit plutôt comme quelqu’un qui éprouve inconfort et anxiété dans des situations d’interactions sociales.

Les introvertis n’aiment pas la compagnie des autres, ils ne parlent pas

Rien de plus faux. Un introverti aime un certain type d’interaction : les relations intimistes. Dans un face-à-face, l’introverti pourrait même incarner le déluge de paroles à lui seul.

Dans un groupe, il se tiendra en marge et préférera observer : observer et penser l’amuse.

Dans une soirée, vous ne le verrez pas danser ou peu. Vous penserez peut-être qu’il ne s’amuse pas. L’introverti danse dans sa tête et adore regarder les autres. Il ne s’ennuie pas du tout.

L’introverti a souvent un seuil au-delà duquel s’exprimer, discuter, le fatigue vraiment. Vous aurez sans doute l’impression que « subitement » vous l’indisposez. Dites-vous que cela n’a rien à voir avec vous : sa réserve d’énergie est épuisée. Son seuil de stimuli est atteint.


Les introvertis sont pessimistes et malheureux

Cette perception inexacte vient probablement du fait que les extravertis se sentent tristes et déprimés lorsqu’ils sont longtemps seuls. Les extravertis projettent cette perception sur les introvertis.

En fait, pour la majorité des introvertis, passer du temps seul ne rime pas avec déréliction. Leur monde intérieur est peuplé de personnages et n’a rien à envier aux aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec.

Étudier, analyser, lire, réfléchir les rend heureux. Les personnes qui fonctionnent en mode « introversion » n’ont nul besoin de sortir ou de rencontrer des personnes en permanence. Leur esprit est déjà rempli de rencontres et d’aventures.


Les introvertis sont des intellectuels

Certes, l’introverti aime avant tout réfléchir, étudier, analyser, créer, mais un extraverti ne vit pas uniquement en mode extraverti et vice versa. Lorsque l’extraverti est dans une phase d’introversion, il peut tout aussi bien faire appel à ses facultés de raisonnement.


Les introvertis n’ont pas d’opinions

Je vous rassure, les introvertis ont des opinions… qu’ils n’ont pas forcément envie de partager là tout de suite au moment où vous leur demandez. Ensuite, un introverti aime réfléchir aux questions qui leur sont posées. Donner une réponse immédiate n’est pas dans leur tempérament, surtout si 10 personnes l’écoutent.


Les introvertis sont hautains

Si vous traduisez hautain par :

  • Observation
  • Écoute
  • Réflexion

Alors sans doute, mais en fait les personnes qui fonctionnent en mode « introversion » apprennent à connaître l’autre avant de se sentir à l’aise. Certes, observer et écouter attentivement implique souvent un visage « fermé », mais Il est rare de sourire « bêtement » en écoutant vraiment, en cherchant vraiment à comprendre.

Les introvertis n’ont ni émotions ni sentiments

Tout être humain vit des émotions. Un introverti ne les intellectualise pas obligatoirement. Il les partage en comité restreint et souvent avec des personnes de confiance, dans une atmosphère qui lui convient, au moment où sa réserve d’énergie est pleine.

Introversion et qualités

  • concentration
  • réflexion, analyse
  • calme

Introversion et défauts

  • absence d’expression
  • manque de réaction
  • manque de spontanéité

Conseils aux introvertis

  • Ne vous sentez pas coupable d’avoir besoin d’intimité ou de solitude.
  • Prenez de temps en temps l’initiative de sortir avec vos amis.
  • Essayez de vous exprimer plus spontanément, comme cela vous vient.
  • Soyez plus expressif, plus démonstratif
  • Entraînez-vous de temps en temps à prendre la parole
  • Partagez votre monde intérieur, vos émotions, vos pensées

Les extravertis

l’extraverti tire son énergie du monde extérieur :

  • il a besoin de contact avec les autres il aime établir de nouveaux contacts
  • il aime parler, bavarder de tout et de rien
  • il aime les groupes, les réunions qui le motivent
  • il s’exprimera de préférence par la parole
  • il est plutôt orienté vers l’action.
  • Il participe facilement à tout
  • Il aime le mouvement et les sorties qui le ressourcent
  • Il n’est pas gêné par le fait d’exécuter plusieurs choses à la fois
  • Il se laisse facilement distraire par son environnement
  • Il supporte mal la solitude sur le long terme
  • Il manque parfois de recul
  • Il s’exprime parfois trop vite quitte à le regretter

Attention : être de type « extraversion » veut dire que vous aimeriez être ou faire cela, mais il se peut que vous soyez timide, complexé et que vous n’y arriviez pas. Ne confondez pas : « j’ai besoin de » et « j’arrive à ».

Idées reçues sur l’extraversion

  • Enlevez-lui les piles
  • C'est un vrai moulin à paroles
  • Ne coupe pas la parole
  • Baisse le ton
  • Je ne t'ai pas demandé ton avis
  • Mêle-toi de ce qui te regarde
  • Tu ne peux pas aller discuter plus loin
  • Tu n'es pas tout seul
  • Résume s'il te plait 

Quelques phrases que vous avez dû entendre si vous êtes de type « extraversion ».

Un extraverti est superficiel

L’extraverti a la faculté d’engager facilement la conversation. Il est rare qu’une personne engage la conversation avec un inconnu sur des idées philosophiques (quoi que, parfois la vie réserve de surprises). Il est parfaitement capable de parler de multitudes aspects de la vie courante avec une facilité déconcertante pour un introverti, qui lui n’aime pas parler pour dire de parler.

  • le jouet du petit dernier
  • le vernis en soldes
  • les tomates qu’il a achetées
  • la nouvelle voisine qui vient d’arriver
  • etc.

Il est assez doué, avouons-le, pour briser la glace.

Un extraverti n’est pas en monde « extraversion » sans discontinuer. Il ne l’est que lorsqu’il a besoin de se recharger en énergie. En phase « introversion » il n’y a aucune raison qu’il ne puisse avoir des réflexions profondes.


Un extraverti a confiance en lui

La confiance en soi n’a rien à voir avec l’extraversion. Les extravertis donnent l’impression d’avoir confiance en eux, car ils nouent facilement des contacts et parlent facilement.

La confiance en soi est liée à la croyance ferme en son potentiel et ses capacités.

Avoir besoin de rechercher à l’extérieur et dans les interactions sociales son énergie ne renseigne nullement sur son « degré de confiance en soi ». C’est tout aussi vrai pour les introvertis.

La nature peut nous avoir dotés d’un cerveau « extraversion » et être timide.

La nature peut nous avoir dotés d’un cerveau « extraversion » et manquer de confiance en soi.

Extraversion et qualités

  • Facilité de contact
  • Goût de l’action
  • Souplesse, adaptabilité

Extraversion et défauts

  • Excès de paroles
  • Paroles blessantes
  • Action irréfléchie

Conseils aux extravertis

  • Sortez le plus possible pour vous ressourcer.
  • Essayez de traiter vos pensées par l’écriture
  • Calmez le flot de vos paroles par la méditation.
  • Baladez-vous dans la nature et ressentez ce qui se passe en vous
  • Assurez-vous que les autres prêtent de l’intérêt à ce que vous dites.
  • Ne comptez pas sur un introverti pour vos besoins de contacts
  • Pour découvrir votre monde intérieur, trouvez des activités qui n’impliquent pas d’être avec d’autres personnes.

L’introversion et l’extraversion dans un thème astral

On peut lire dans Wikipedia : « Les termes introversion et extraversion furent proposés par C. G. Jung dans son ouvrage “Types Psychologiques” (1921) pour distinguer les deux types d’attitudes observables chez les individus selon leur tendance à s’intéresser aux objets externes (les autres, le monde) ou à leur propre univers intérieur ou subjectivité. »

Avant de lira la suite, gardez en tête que nul n’est ni complètement « introverti » ou « extraverti ».

En astrologie, et dans un thème astral, certains signes sont introvertis quand d’autres sont de nature extravertis. On peut classifier les planètes de la même manière

Les signes de type « introversion » et de type « extraversion »

Certains ont allègrement sauté le pas en comptant le nombre de planètes dans les signes introvertis ou les signes extravertis. Est-ce vraiment une piste ?

Dans mon thème natal, 7 planètes sur 10 résident dans des signes extravertis et pourtant je suis une introvertie classique. Cependant, je vous l’accorde, je suis une introvertie expressive et chaleureuse.

Mon conjoint a 8 planètes dans des signes donnés pour être introvertis et pourtant il est extraverti.

Pour rappel :

  1. Bélier : extraverti
  2. Taureau : introverti
  3. Gémeaux : extraverti
  4. Cancer : introverti
  5. Lion : extraverti
  6. Vierge : introverti
  7. Balance : extraverti
  8. Scorpion : introverti
  9. Sagittaire : extraverti
  10. Capricorne : introverti
  11. Verseau : extraverti
  12. Poissons : introverti

Les axes de type « introversion » et de type « extraversion »

Apparemment, pour d’autres astrologues, il suffirait de compter les planètes au-dessous et au-dessus de l’horizon. Si la majorité de vos planètes se situent en dessous (de la maison 1 à la maison 7), vous êtes introverti et vice versa.

Dans mon thème astral, la majorité de mes planètes se situe au-dessus de l’horizon, y compris mon soleil, ma lune et mon maître d’ascendant. Je suis donc cataloguée par ces derniers comme une extravertie. Ce qui est faux. J’ai regardé le thème de mon mari qui lui est typiquement extraverti et la majorité de ses planètes se situe en dessous de l’horizon.

Les éléments de type « introversion » et de type « extraversion »

  1. Le feu et l’air seraient à ranger dans la catégorie extraversion
  2. L’eau et la terre seraient à ranger dans la catégorie introversion

En ce qui me concerne, j’ai 5 planètes qui se situent dans des signes de feu et 2 en signes d’air. Et pourtant je suis une introvertie.

Mon conjoint a 5 planètes en terre et 3 planètes dans des signes d’eau et pourtant il est extraverti.

La dominante planétaire nous éclaire-t-elle sur notre tendance à l’introversion ou l’extraversion

Ma dominante planétaire est dans l’ordre : le soleil, mercure, et saturne. Cette dominante est calculée selon Ibn Ezra. Deux planètes sur trois sont typées « extraversion ». Chez mon conjoint les trois sont conformes à sa dominante extravertie.

La planète qui se lève indique-t-elle notre tendance à l’introversion ou l’extraversion

Rappel : une planète qui se lève est en maison 1. Une planète qui s’est levée est en maison 12.

Mon conjoint comme moi-même avons tous deux Saturnes qui s’est levé, donc en maison 12. Saturne est une planète d’introversion typique quand Jupiter est son contraire. Je suis introvertie et lui est extraverti.

Comment repérer notre tendance à l’introversion ou l’extraversion

Prenez le maître d’ascendant ou l’almuten de 1 : dans mon cas Mercure. Regardez quelles planètes le contactent : dans mon cas : Saturne (introversion) est en trigone (coopération) à mon maître d’ascendant et carré (conflit) à Uranus (extraversion).

Mon conjoint : son maître d’ascendant est mars. Mars est conjoint (fusion) à jupiter et mercure (extraversion) et en opposition à Neptune (introversion).

La maison 3 représente la manière dont nous nous relions au monde.

Dans mon cas : le cancer (introversion). Le maître de 3 (la lune) est en sagittaire d’où ma nature introvertie chaleureuse.

Celui de mon mari : le gémeau (extraversion). Son maître de 3 (mercure) est en taureau d’où sa nature extravertie posée.

Il me semble que l’astrologie à l’instar des tests de personnalité est révélatrice de notre tendance à l’introversion ou l’extraversion quand celle-ci est typée. Dans la réalité, on peut parfaitement se situer dans la zone médiane. On parle alors d’ambiversion.

Conclusion

Pourquoi s’intéresser à l’introversion et à l’extraversion ?

Comprendre notre propre nature nous permet de mieux nous positionner dans le monde. Un certain nombre d’introvertis éprouvent une sensation d’anormalité dans une société qui favorise l’extraversion. Se savoir différent n’a plus la même connotation que se considérer anormal.

Comprendre les deux types de personnalité nous permet d’ajuster notre attitude face à un introverti ou un extraverti qui souvent ne se comprennent pas, voire s’agacent mutuellement.

Pour finir, tout en respectant ses propres besoins, viser l’équilibre est toujours une bonne chose. Comment viser l’équilibre si on ignore notre fonctionnement?

Introversion et extraversion en questions

Quelle est la différence entre un introverti et un timide extraverti ?

L'introversion et l'extraversion sont des tempéraments innés, alors que la timidité est un comportement acquis. Concernant la timidité, il s'agit d'une peur acquise, un obstacle aux interactions sociales. Peur d'être jugé, peur du regard des autres, peur d'être rejeté, etc. Un tempérament (introversion ou extraversion) nous accompagne toute notre vie, tandis qu'un comportement, une peur ici (timidité), peut être changé.

Comment les introvertis aiment-ils la vie ?

Pour eux, la vie se savoure d’abord au creux de leur monde intérieur. Ils aiment la profondeur et l’authenticité avant toute chose. Ils se rechargent et ressourcent auprès de leur intériorité faite d’activités solitaires ou en petit comité. Ils aiment leurs moments de solitude, là où ils ne sont pas dérangés dans leurs pensées/rêveries/réflexions. Ils adorent bavarder avec des personnes de confiance. Ils aiment lire, écrire, regarder un film, se nourrir intellectuellement pour alimenter leur monde. Ils passent du temps à débattre avec eux-mêmes.

Un introverti peut-il être ami avec un extraverti?

Tout est possible à partir du moment où il y a un dialogue constructif et une compréhension de chacun des deux modes de fonctionnement. L'un réussit là où l'autre n'y arrive pas et chacun peut aider l'autre à s'équilibrer, à se dépasser et à faire un pas vers plus de totalité.
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour rédiger et valider un commentaire
07 86 44 72 87
Question rapide?