Bébé Balance : l'enfant doux et calme du zodiaque

wave shape

Bébé Balance : introduction

Bébé balance, doux et calme (à moins d’une dominante de feu) a besoin d’un climat harmonieux et sans conflits pour grandir. Il aime évoluer à son rythme et n’aime pas être bousculé. « Bébé balance » n’aime pas la solitude et surtout n’aime pas se sentir délaissé

Ce texte s’adresse avant tout aux bébés « Ascendant balance », c’est-à-dire aux enfants qui possèdent en astrologie leur maison 1 dans le signe de la balance

Ascendant balance de votre enfant : avertissement

L’ascendant signe la personnalité, le moi de contact inné. On « est » son ascendant, mais on « devient » son soleil (signe solaire). Il se peut que l’ascendant de votre enfant ne lui corresponde pas sur tout.

Sa planète en astrologie est Vénus (je désire, je me relie, je séduis, je suis séduit, j’ai des valeurs). Je rappelle que l’ascendant réside dans le MOI de contact, la personnalité avec laquelle il contacte le monde. Cette personnalité demeure innée et instinctive.

Le bébé balance (Le soleil en balance) va, lui, devoir apprendre à s’individualiser sur un mode « balance ». Il pourra le faire très tôt ou petit à petit

Lire l’article sur le développement du MOI et le soleil en astrologie>

Le bébé balance : le relationnel avant tout

C’est le plus doux et le plus tendre des bébés qui vient d’arriver sous votre toit. Il saura tout de suite vous séduire par son charme, son calme et son physique harmonieux. Avant tout, votre « bébé Balance » aura besoin d’équilibre.

Noble et raffiné, le natif de la balance n’aime pas forcément ce qui est trop tranché. Son amour du juste milieu (contrairement à son voisin le Scorpion) le portera toujours à pacifier les choses, à trouver des solutions, et même à servir de médiateur dans les disputes familiales. Tout petit, cela se traduira par une réaction lorsqu’il y aura de l’agressivité dans l’air. En conséquence, évitez donc les scènes de ménage en sa présence, c’est le genre de situation que votre enfant vivra très mal.

Tendre et affectueux, votre « bébé balance » aura un besoin intense d’aimer et d’être aimé, il vivra tout sur le mode affectif et cherchera toujours à partager ce qu’il ressent. Aussi, détestera-t-il la solitude et tout ce qui peut ressembler à un abandon. Il se plaindra facilement quand il se sentira délaissé ou victime d’une injustice. Et si l’on ne l’écoute pas, il développera un eczéma géant ou quelques autres allergies dont il a le secret.

Adepte du moindre effort, il aura toujours besoin d’être poussé, aidé et secondé par quelqu’un. C’est la raison pour laquelle le natif de la balance travaille souvent en équipe : la présence des autres le rassure et le motive.

Le bébé balance : les repas

Délicat et raffiné comme il est, votre « bébé balance » ne va pas se jeter goulûment sur votre sein ou sur le biberon que vous lui donnerez. Contrairement au Taureau (autre signe dominé par Vénus), il n’est pas gourmand, mais, gourmet.

Tout entier occupé par ses perceptions sensorielles :

l’odeur de votre peau
la texture de vos vêtements sous ses mains
la mélodie des mots que vous lui murmurez à l’oreille
la position de son corps au creux de votre bras)

Il ne lui restera que peu d’attention à porter à son repas. Aussi, l’association nourriture et plaisir/compensation sera inévitable chez cet hypersensible qu’est « l’enfant balance ». En grandissant, réclamera-t-il souvent bonbons et chocolats pour se guérir d’un gros chagrin ? Apprenez-lui à ne pas compenser le besoin d’affection par de la nourriture.

N’insistez pas, bien entendu, pour lui faire prendre tout son biberon parce que l’on vous a dit qu’il devait prendre telle quantité, et pas une autre. Il est beaucoup plus important pour le « bébé Balance » d’être en paix dans vos bras. La nourriture est accessoire et il ne se laissera jamais mourir de faim. En revanche, il risque de dépérir s’il n’a pas assez le sentiment qu’il compte pour vous.

Le bébé balance : le sommeil

Si vous parvenez à maintenir autour de « bébé balance » une ambiance calme, vous n’aurez aucun souci avec lui dans ce domaine. Cependant, son extrême sensibilité le fait réagir : au moindre son, à une chaleur excessive, à une lumière inhabituelle, et il se réveillera facilement. Sans pour autant l’isoler totalement, faites en sorte que les bruits de la vie courante soient atténués.

D’autre part, nous avons vu que « l’enfant Balance » est sensible aux séparations, et qu’il déteste la solitude. Le moment qui précède, le coucher sera donc particulièrement délicat et nécessitera un certain savoir-faire de votre part. Le rituel rassurant est plus utile encore à un « bébé balance ».

Le bébé balance : les jeux

Jamais de jeux violents avec « bébé balance » ni de colères contre les objets qui lui résistent. Mais un imaginaire coloré qui le portera à inventer des jeux où il pourra exprimer ses besoins affectifs, son sens de la justice, du partage et son raffinement.

Il appréciera les nouveaux jouets, tout en ayant une tendresse particulière pour les anciens, ceux qui lui ont procuré du plaisir en tout cas.

« L’enfant balance », à moins d’indices contraires dans le thème astral, se focaliseront sur le relationnel et l’affectif dans leurs jeux. Il appréciera beaucoup les beaux jouets, et n’aimera pas les voir abîmés. Il aura, bien sûr, un objet transitionnel de type ours en peluche, qu’il ne quittera pratiquement jamais. Que ce soit l’objet transitionnel ou tout autre jouet, plus qu’un autre, il vous fera savoir que vous n’avez pas intérêt à lui retirer brutalement avant qu’il ne le décide de lui-même.

Tout ce qui est doux, souple, moelleux attirera « l’enfant balance », et plus encore si les tons sont pastel. Bien entendu, les jeux solitaires ne seront pas pour lui ; il préférera au contraire ce qui lui permet de partager son activité ; à moins que, très tôt, il ne développe les dons artistiques propres au « signe de la Balance » : dessin, peinture, musique. Mais il cherchera toujours à vous faire partager ses plaisirs, quels qu’ils soient.

Connaître le thème astral de son enfant
Les graines semées dans l'enfance développent de profondes racines.

La petite fille Balance et les jeux

Les filles du signe de la balance sauront habiller les poupées avec le goût qui les caractériseront toute leur vie. Elles chercheront également des compagnons de jeu et s’ennuieront beaucoup lorsqu’elles n’auront personne avec qui les partager.

Les petits garçons et petites filles du signe de la balance et les jeux

Plus tard, garçons et filles adoreront les sports et les jeux d’équipe et trouveront toujours à s’intégrer dans les groupes. Appréciés de leurs camarades pour leur gentillesse, leur sens de la justice, ils seront sollicités dès qu’il y aura un conflit à régler. Ils chercheront toujours à éviter la bagarre et ne seront pas du genre à revenir chez eux couverts de plaies et de bosses.

Le bébé balance : Prendre son autonomie

Par souci de plaire ; par esprit de conciliation, et surtout pour éviter les conflits, « bébé balance » sera heureux de se développer comme il se doit et de ne vous causer aucun souci.

Sa légendaire sociabilité, son amabilité l’amèneront à vous sourire très tôt et à tenter de vous faire réagir par ses mimiques. Il prendra d’ailleurs ses apprentissages très au sérieux et vous le verrez s’appliquer en toute circonstance. Sa curiosité de la vie dépendra essentiellement de vos encouragements et de votre approbation, car il aura toujours la crainte de vous déplaire ou d’aller à l’encontre de votre désir, et de perdre ainsi votre amour. Une fois assuré de votre soutien inconditionnel, il n’hésitera pas à prendre sa cuillère et à manger seul (une des grandes étapes vers son autonomie) ; aller sur son pot, ou s’élancer pour marcher.

En ce qui concerne la marche, il mettra du temps à se décider par peur de tomber parce qu’il n’aimera pas la sensation de déséquilibre. Les porteurs inspirés du classique Youpala lui seront très utiles et l’habitueront en douceur à la verticalité. Cependant, il ne lâchera pas votre main facilement et ne sera pas de ceux qui courent dans tous les sens.

Fidèle à son légendaire sens de la mesure, « l’enfant balance » manifestera déjà la grâce et la délicatesse qui seront les siennes plus tard. Si ses tentatives reçoivent votre accord implicite, il éprouvera du plaisir à progresser, et cherchera à recommencer.

Les natifs de la balance vivent souvent en fonction du regard des autres. Très tôt votre « enfant balance » fonctionnera ainsi. Plus il se sentira aimé et apprécié, plus son intelligence se développera harmonieusement. Cependant, apprenez-lui à faire les choses pour lui, et non pour les autres.

D’ailleurs en ce qui concerne tous les apprentissages et autres formes d’autonomie à conquérir, vous n’aurez probablement pas de soucis, sauf si votre « bébé balance » est perturbé affectivement. Dans ce cas, il pourrait manifester sa colère par des blocages, ou encore de la régression. Lorsqu’il grandira, vous n’aurez pas à vous faire de souci pour lui. Même s’il est devenu autonome (mais pas forcément très indépendant), il ne prendra jamais de grands risques, à moins de posséder un ascendant de feu.

L’enfant Balance et les autres

Si d’autres naissances suivent la sienne, votre « enfant balance » aura honte de sa jalousie ou de l’envie suscitée par la présence du nouveau-né. Aussi, devrez-vous l’aider à exprimer les sentiments négatifs que tout enfant ressent à l’égard de celui qu’il croit être son remplaçant dans le cœur de ses parents.

Souvent, il les transformera en leur contraire, c’est-à-dire en amour excessif ou en sentiment de responsabilité envers le plus jeune. Si votre petit en fait trop dans ce registre, vous pouvez être sûr qu’il est terriblement jaloux ; à moins évidemment qu’il n’existe une grande différence d’âge et que l’aîné ait ardemment souhaité la venue du second. N’oublions pas que les natifs du signe de la Balance n’aiment pas la solitude. Garçon ou fille, ils souhaiteront très tôt rencontrer l’âme sœur, celui ou celle avec qui ils pourront tout partager.

L’enfant balance à l’école

Bien sûr, « l’enfant balance » aime la compagnie. L’école va donc être le terrain idéal pour se faire des amis. Il sera assuré de ne jamais se retrouver seul. Par contre, le petit balance, très fusionnel, peut ressentir des difficultés à quitter sa maman et les siens. Habituez-le tout doucement, par demi-journées.

Sa bonne adaptation dépendra aussi de la qualité de la relation qu’il entretiendra avec sa maîtresse. À moins d’avoir affaire à une personne très froide, s’il sent que vous l’aimez bien ; que vous l’acceptiez comme substitut à votre rôle de mère, il y a de grandes chances pour que votre enfant s’attache très fort à celui ou celle qui va s’occuper de lui.

Plus « l’enfant balance » se sentira approuvé et accepté, plus il sera sécurisé, mieux il s’adaptera au milieu scolaire. Dans le cas contraire, il ne vous dira peut-être pas qu’il n’aime pas son éducateur, mais il aura tendance à somatiser. Maux de ventre, angines, allergies seront le signe que « quelque chose » ne va pas à l’école, qu’il ne s’y sent pas totalement à l’aise.

Si vous lui faites faire ses devoirs, ménagez-lui des « pauses plaisir » : un petit câlin, une mini-récréation où vous jouez tous les deux. Ne sermonnez pas vertement quand il a de mauvaises notes ; encouragez-le au contraire à « faire mieux la prochaine fois ». Un enfant Balance tend très rapidement à interpréter une différence de ton pour un désamour.

Les natifs de la balance portent un trop grand intérêt au regard des autres. Apprenez-lui à faire les choses pour lui, et non pour les autres, et montrez-lui que l’on peut ne pas être content envers lui et en désaccord avec lui et l’aimer malgré tout très fort. L’enfant Balance, intelligent, sera très sensible à vos paroles et à votre gestuelle. N’oubliez pas c’est un futur champion de la communication.

Une fois entré au cours préparatoire, et si l’environnement affectif s’y prête, votre « enfant balance » apprendra facilement : il aura d’ailleurs tendance à capitaliser sur ses facilités. Vous devrez donc le stimuler, le motiver pour qu’il prenne goût au travail. Il sera d’ailleurs ravi que vous l’aidiez, mais faites en sorte qu’il ne prenne pas l’habitude de se reposer sur vous, de vous attendre pour se mettre aux devoirs.

L’adolescent balance

La balance n’étant pas très compliquée (parfois complexe) de nature (à moins d’un ascendant de feu), « l’adolescent balance » vraiment balance, ne devrait pas poser trop de problèmes d’un point de vue conflictuel. Si toutefois il devait reprocher des choses à ses parents, cela serait de ne pas l’avoir assez aimé, compris, regardé. Tout natif marqué par la balance n’aime pas faire de peine ni se priver d’une chose ou d’une autre. À l’adolescence, ce natif pourrait avoir du mal à se positionner clairement histoire d’être bien vu de tous.

Pour faire plaisir, il ou elle pourrait accepter des choses qui ne sont pas bonnes pour elle. Pour séduire et plaire, en venir à adopter des comportements tendancieux. Poussez-le à faire des choix raisonnés en fonction de ce qui est bon pour elle tout en respectant l’autre.

Bébé Balance : le petit doux et calme du zodiaque en questions

Mon enfant balance semble très dépendant de moi, que faire ?

Pratiquez le détachement progressif chez vous (je suis contre toi, à côté de toi, un peu plus loin dans la maison, etc.). Expliquez-lui que, même, s’il ne vous voit plus, vous êtes là et qu’il peut vous rejoindre. Quand vous devez partir, expliquez-lui pourquoi et quand vous revenez dites-lui que comme promis vous êtes là. Comme toujours, aidez-le à mettre des mots sur ses émotions. Encouragez-le (une fois plus grand) à exprimer ce qu’il pense. Et surtout, faites-lui comprendre que, quoi qu’il dise et pense, vous l’aimerez toujours.

Mon enfant balance semble très peiné quand un de ses copains lui fait la tête ?

Plus votre enfant grandit et plus votre enfant aura envie d’avoir des copains et copines. Savoir nouer des relations avec les autres, c’est ce que les psys appellent l’intelligence relationnelle ou intelligence sociale. Ce type d’intelligence, repose sur différentes qualités que vous pouvez encourager. Premièrement, la capacité à comprendre les émotions des autres et à les distinguer des siennes. Pour aider votre enfant à développer son quotient social, apprenez-lui à décrypter les actes des autres. Discutez souvent avec lui, incitez-le à écouter et à poser des questions pertinentes, à distinguer les réactions et jugements des autres, à accepter qu’ils soient différents des siens. Si tel enfant s’est moqué de lui, expliquez-lui pourquoi certains individus se moquent des autres, parce qu’ils ont peur qu’on se moque d’eux, parce qu’ils sont peu sûrs d’eux.

Mon enfant balance semble trop en recul par peur de déplaire, que faire ?

Invitez son meilleur copain à venir jouer le week-end. Stimulez son esprit relationnel en l’inscrivant à des activités parascolaires (danse, judo, théâtre, etc.), fondamentales pour permettre aux petits timides de vivre dans un autre rythme que celui de l’école. Les jeux de société sont formidables pour apprendre à perdre, à se situer au milieu des autres, et à prendre confiance !

Vous pouvez aussi lire

Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour que je puisse répondre à une question qui concerne votre thème
Si vous souhaitez une réponse approfondie, inscrivez-vous en mode VIP
07 86 44 72 87
Question rapide?
t
Nous suivre sur Pinterest