transits et arc solaire

Arc solaire et transits combinés expliquent en partie nos transformations psychologiques qui se cristallisent dans notre vie sous forme d'évènements. Les mouvements planétaires en arc solaire et les transits des planètes lourdes servant de toile de fond et les planètes rapides de déclencheurs.

Sommaire

    Transits et directions symboliques (arc solaire)

    Le thème natal est une « photographie » du système solaire, prise à la minute de notre premier souffle du point de vue de l’endroit particulier où nous sommes nés. Maintenant, alors que nous avançons dans l’astrologie prédictive, nous devons ajouter une autre dimension, celle du développement dans le temps

    Les énergies planétaires qui se cristallisent en nous à la naissance continuent de changer au fur et à mesure que nous mûrissons, sollicitant et renforçant alternativement les ressources inhérentes à notre thème de naissance. Ce thème, en d’autres termes, n’existe pas dans le vide. La « photographie » originale n’est qu’une seule image dans un film sans fin. Le thème de naissance, en d’autres termes, est l’écran de cinéma et les transits et l’arc solaire sont le film.

    Le film céleste se développe jour après jour, mais le thème de naissance lui-même reste constant. Le schéma que symbolise le thème de naissance est complexe, il représente le potentiel d’une vie entière. Tous ces éléments sont présents dans le schéma de naissance, quel que soit le film que nous projetons sur cet écran, ces modèles fixes continuent d’exister. Il faut chacune de ces dimensions pour former la réalité multicouche d’une psyché humaine, mais aucun être humain ne peut s’attaquer simultanément à toutes ces pièces du puzzle.

    Un mois, nous pouvons être en train de traiter intensivement des questions de carrière. Quelques semaines plus tard, le travail est mis en « pilote automatique » pendant que nous nous concentrons sur notre vie affective ou notre relation avec nos enfants. Pourquoi ? Qu’est-ce qui pointe le doigt d’abord sur votre Vénus, puis sur votre Jupiter, vous demandant de développer celui-ci, puis celui-là ?

    La réponse se trouve dans le déplacement des planètes que l’on repère quand on utilise
    • l’arc solaire (directions symboliques)
    • et les transits

    Les complexités abondent dans l’astrologie prédictive. De nombreuses techniques sont subtiles. Comme toujours, notre principal allié est une approche ordonnée et méthodique du symbolisme. Vous apprendrez bientôt à le faire, une fois que nous aurons défini notre vocabulaire de base.

    Vous pouvez retrouvez toutes les technqiues que j'utilise au sein de ma vision de l'astrologie : l'unitarian astrologie

    Méfiez-vous, d’ailleurs, des livres d’astrologie qui donnent des « significations » toutes faites pour chaque transit. Ils promettent beaucoup et ne livrent pas grand-chose ; juste des interprétations confuses, pleines de contradictions. Pourquoi ? Parce qu’elles violent la première loi de l’astrologie prédictive. Elles ne tiennent ni compte de la carte de naissance ni de l’individu lui-même imprégné par son vécu.

    Transits, arc solaire et points de déclenchement

    Les aspects sont simplement certains angles géométriques spécifiques formés entre les planètes du thème natal — ou entre les planètes du thème natal et les planètes en transit, ce sur quoi nous nous concentrerons ici. Ils représentent certaines qualités fondamentales de relation entre divers « compartiments » de la psyché.

    Une planète en transit ne peut obtenir le statut de déclencheur que si :

    • la planète qui transite est en aspect au natal avec la planète transitée
    • la planète qui transite est au mi-point de deux autres planètes concernées — ces 3 planètes étant elles-mêmes connectées au natal
    • la planète qui transite est une dominante liée au signe de votre (lune, soleil, ascendant)

    La nature précise du déclencheur est déterminée par la signification inhérente du couple planète en mouvement / planète au natal.

    Il est utile de préciser que les planètes qui font office de déclenchement sont en carré (90°), semi-carré (45°), sesqui-carré (135°), conjonction (0°) et opposition (180°)

    Comprendre un transit ou une direction selon l’arc solaire ?

    • Tout d’abord, nous nous mettons en accord avec la partie du thème natal que le transit stimule.
    • Ensuite, nous saisissons la signification de la planète en transit elle-même.
    • Et troisièmement, nous absorbons la nature de l’aspect qui relie temporairement ces planètes.

    La signification exacte d’un transit n’a de sens connu que pour la personne qui le vit. Nous ne pouvons qu’observer de l’extérieur, en spéculant sur les événements de son monde intérieur.

    Le Soleil en transit n’est qu’un facteur astrologique parmi d’autres ! Il y a neuf autres planètes et plusieurs points mathématiques plus abstraits, comme les nœuds lunaires et les transneptuniennes (points d’énergie). Comme le Soleil, chacune des planètes fait des aspects à des points différents de sa propre position sur le thème. Un transit par l’un de ces points peut faire feu sur la planète natale aussi sûrement que s’il passait directement sur cette planète. 

    Les mi-points plantaires ne sont pas en reste quand il s'agit de déclencher des événements que cela soit sur un plan psychologique ou purement événementiel. Souvent le changement opère d'abord sur un plan intérieur puis extérieur. 
    • Chaque planète natale déploie un réseau de « points de déclenchement » aspectuels très sensibles à travers le thème natal, chacun attendant d’être stimulé et allumé par une planète en mouvement (arc solaire et transits).
    • 90° (carré)
    • 135° (sesqui-carré)
    • 180° (opposition)
    • 0° (conjonction)

    Si votre tête commence à tourner, tenez bon. Il existe des procédures à suivre qui nous aident à distinguer les transits vraiment importants de ceux qui le sont moins. Et tous ces points de déclenchement ne sont pas touchés en même temps. Il y a beaucoup plus de points de déclenchement que de planètes, donc il n’est pas nécessaire de comprendre tous les fils de la toile dans chaque situation.

    Les transits et les directions symboliques mettent en lumière le déroulement du thème natal dans le temps. De même que nous ne pouvons pas traiter simultanément toutes les nuances de tous les problèmes de développement de notre vie, tous les points de déclenchement ne peuvent pas être touchés en même temps.

    Une fois encore, notre principal allié est une approche ordonnée. Même s’il y a littéralement des centaines de points de déclenchement dans chaque carte de naissance, il n’y a que dix planètes qui transitent sur eux. À tout moment, plusieurs d’entre elles sont susceptibles de traverser des régions moins sensibles du thème et peuvent être mises en veilleuse. Cela ne nous laisse généralement que quelques transits ou planètes en mouvement sur l’arc solaire vraiment critiques à considérer. Même ceux-ci peuvent être triés et compris méthodiquement.

    Les transits ne sont pas tous égaux. Discerner la différence est plus simple que vous ne le pensez. Il suffit de voir à quelle vitesse la planète se déplace.

    Le mouvement des planètes lorsque l’on utilise l’arc solaire se fait très lentement (1° représente environ 1 an)

    Combinaison arc solaire et transits

    Mercure est entré en rétrogradation en verseau faisant écho à mon mercure carré Uranus, puis en capricorne, faisant écho à mon mercure natal en capricorne trigone à saturne. Jusqu'à présent je n'avais pas ressenti les effets d'un mercure rétrograde. Mais si vous regardez bien :

    • Saturne en transit forme un carré à mon Saturne natal en maison 3
    • En même temps sur l'arc solaire la conjonction saturne Hades est en opposition à mercure natal
    • Uranus prépare depuis un bon bout de temps les changements en maison 3
    • Neptune transit était en carré avec le mi-point Mercure neptune au natal ( réflexions embrouillées + inspiration)
    • J'ai d'ailleurs commencé à écrire sur l'astropsychologie quand Uranus transit a fait un trigone à mercure natal

    Quand mercure a commencé sa rétrogradation, je me suis mise fortement en retrait, j'ai arrêté d'écrire, tout en étudiant et revoyant certaines techniques et bases astrologiques. La réflexion s'est faite plus lente et plus embrouillée, mais aussi plus profonde et plus inspiré. Mercure a servi de déclencheur.

    La distinction planète lente et planète rapide

    Une loi très stricte régit les limites de vitesse des planètes : plus une planète est éloignée du soleil, plus elle va lentement. Il n’y a pas d’exception. Les planètes lointaines se déplacent beaucoup plus lentement dans l’espace. Elles ont également des distances beaucoup plus grandes à parcourir.

    • Comme nous l’avons appris précédemment, Mercure, la planète la plus proche du Soleil, se déplace dans l’espace à une vitesse d’environ 30 miles par seconde, couvrant son minuscule circuit orbital en environ 88 jours.
    • Pluton, à l’autre extrémité du spectre, avance à environ un dixième de cette vitesse et ne fait le tour de son territoire orbital beaucoup plus grand qu’une fois en 248 ans.
    • Vénus met 225 jours pour faire le tour du Soleil.
    • Mars fait le tour en 687 jours.
    • Jupiter fait le tour en 12 ans — une augmentation considérable

    Après cela, les chiffres se stabilisent dans une progression raisonnablement ordonnée. Saturne à 29 ans, Uranus à 84 ans, Neptune à 165 ans, et enfin Pluton à son imposante période de 248 ans. Les transneptuniennes (points d’énergies impactant) bien plus encore (on en reparlera).

    Plus une planète se déplace lentement, plus ses transits ont le temps de construire une signification profonde et complexe pour un individu, et donc, plus ils ont une signification ultime.

    Mercure pourrait être en carré à votre Vénus en quelques jours. Le transit de mercure pourrait entrer dans le jeu le lundi, et le samedi, être passé à autre chose.

    Comparés aux transits lents de Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune et Pluton, les effets des transits rapides ne sont guère plus que des victoires mineures et des contrariétés insignifiantes. La vérité est un peu plus complexe, mais saisir cette idée nous met sur la voie de la création d’un ordre dans notre approche des techniques prédictives.

    Les transits des planètes extérieures lentes déterminent le sens, les circonstances et le moment du développement à long terme d’un individu. Elles dessinent une toile de fond au même titre  que le déplacement des planètes sur l’arc solaire.

    Les planètes intérieures aident à déterminer quand ces transits longs sur cette toile de fond vont avoir un impact dans le monde des événements et du concret.

    • Les planètes extérieures restent généralement dans les orbes d’un aspect critique pendant plusieurs mois.
    • Jupiter est généralement le plus rapide d’entre elles, traversant occasionnellement un aspect en seulement deux semaines.
    • Pluton, le plus lent, peut rester dans une zone sensible pendant trois ou quatre ans à la fois.
    • Les transneptuniennes bien plus encore
    • En mouvement d’arc solaire, le mouvement des planètes est aussi bien plus lent

    Tous, en raison de la rétrogradation, ont tendance à faire de multiples passages par un point de déclenchement, prolongeant ainsi leur séjour.

    Pendant toute la période où un transit lent est en vigueur, l’individu incorpore progressivement une nouvelle sagesse, une nouvelle perspective ou une nouvelle compétence à son caractère, ou du moins cette possibilité existe. Mais ces étapes nécessitent généralement des rites de passage pour les cimenter dans la conscience de la personne. Ces « rites de passage » prennent généralement la forme d’événements qui cristallisent en une action distincte la signification de toute une période.

    Pour les chronométrer et décrire comment les utiliser avec succès, nous nous tournons vers les transits des planètes intérieures. Elles sont aux planètes extérieures ce que les réalisateurs sont aux producteurs dans l’industrie cinématographique — elles s’occupent de la création effective du produit que les planètes extérieures ont défini et déclaré nécessaire.

    Mercure, par exemple, qui transite par conjonction une conjonction natale Soleil-Mars sert de déclencheur, fusionnant (conjonction) intelligence, vigilance et adaptabilité (Mercure) avec son identité de base (soleil, mars au natal).

    Mars produit bien plus encore le même effet déclencheur sur toile de fond de planètes lourdes. Il semble alors dire « maintenant, on y va ».

    Et la rétrogradation ?

    Les planètes fonctionnent de la même manière. Dans les six mois nécessaires à la Terre pour passer d’un côté à l’autre de son orbite, la position réelle de Pluton change de moins d’un degré. Mais ce n’est pas tout à fait ce que nous voyons. Pluton semble avancer plus rapidement que cela, mais ensuite, au cours des six mois suivants, il perd une grande partie de ce qu’il a gagné.

    Lorsque le mouvement de la Terre donne l’impression que la planète perd du terrain, nous disons qu’elle est rétrograde. Lorsque leur mouvement semble normal, nous disons qu’elles sont directes. Et lorsqu’elles sont immobiles, sur le point de devenir rétrogrades ou directes, nous disons qu’elles sont stationnaires.

    Certains pensent qu’une planète rétrograde dans le thème natal d’une personne suggère que le flux extérieur normal de l’énergie de cette planète est partiellement inversé. La fonction psychologique qu’elle symbolise devient plus intériorisée et personnelle, s’enracinant profondément dans le caractère, mais parfois au détriment d’une expression extérieure plus facile.

    La période rétrograde d’un transit ou d’une planète en mouvement (arc solaire) représente souvent une phase relativement calme du processus de croissance, une phase dans laquelle les percées et les développements sont principalement internes. Elle coïncide souvent avec une période de réévaluation et de réflexion.

    Lorsqu’une planète transitant au-dessus d’un point de déclenchement devient rétrograde, le processus de développement qu’elle symbolise a tendance à se tourner vers l’intérieur, se déroulant indépendamment du contexte des événements extérieurs.

    Dans la pratique, il y a des exceptions à cette règle. Elle représente en réalité une tendance plus qu’une loi absolue. Très peu de choses se produisent intérieurement sans avoir un effet extérieur visible, tout comme très peu de choses peuvent se produire à l’extérieur sans nous toucher intérieurement d’une manière ou d’une autre.

    Nous devons également tenir compte d’autres transits qui se produisent simultanément avec le transit rétrograde — Mars peut transiter la cuspide de la maison 7, alors que Saturne rétrograde fait une conjonction avec Vénus.

    Le lent transit de Saturne suggère une période pendant laquelle elle évalue de façon réaliste (Saturne) son statut relationnel (Vénus), et dans cette phase rétrograde, cette évaluation a tendance à être principalement privée et subjective.

    Mars, cependant, enflamme de manière visible la maison 7. Les événements semblent prendre le dessus, forçant à agir (dans le cadre de la maison 7) malgré son sentiment subjectif de ne pas être prête ou que les choses vont trop vite (saturne rétrograde conjoint vénus).

    La planète rétrograde ne veut pas encore se manifester et prendre position, mais d’autres transits peuvent l’exiger.

    Les stations jouent également un rôle dans la compréhension des transits. Lorsqu’une planète est immobile, sur le point de devenir rétrograde ou directe, les événements ont tendance à se précipiter. Il y a souvent un « retournement de situation » dans l’affaire que les transits représentent.

    Transits et orbes

    Il y a encore un principe général à saisir avant de pouvoir tisser notre théorie des transits en un tout cohérent. Cette dernière notion est assez évidente et concerne les orbes, ces larges zones à l’intérieur desquelles un aspect est opérationnel.

    Plus un aspect transitant est précis, plus ses effets sont puissants. Les orbes ne peuvent jamais être définis avec une précision parfaite.

    Une règle empirique est que vous devriez considérer que n’importe laquelle des planètes rapides se trouve dans l’orbe d’un aspect en transit lorsqu’elle se trouve à environ 4 degrés du point de déclenchement. Avec les planètes extérieures, plus lentes, réduisez considérablement cet orbe — 2 degrés sont à peu près suffisants.

    Si vous utilisez l’arc solaire, l’orbe est encore plus réduit : 0,40°

    Les transits étant généralement compliqués, je préfère personnellement fixer des orbes assez serrés, me limitant ainsi aux configurations planétaires les plus importantes et les plus pressantes.

    Tout comme pour les cartes de naissance, nous devons d’abord apprendre les mots avant d’essayer d’écrire les phrases. Ne vous inquiétez pas si vous vous demandez comment mettre tout cela en pratique. Cela viendra bien assez tôt. Pour l’instant, passons rapidement en revue ce que nous venons de voir à propos des pics et des creux dans l’activité d’un transit particulier.

    Par exemple, Saturne s’approche d’un point de déclenchement. Lorsqu’il se trouve à environ 4 degrés, ses effets commencent à se faire sentir, augmentant radicalement à mesure que l’orbe se rétrécit. Des événements commencent à se produire qui cristallisent la signification de la planète « allumée » par les transits de planètes plus rapides.

    L’aspect transitant devient précis, puis s’estompe lorsque Saturne passe à autre chose. « Une crise » est passée. Peut-être est-ce la fin de la crise. Mais disons que Saturne s’arrête maintenant, faisant une station, sur le point de rétrograder. Le volume augmente.

    Avec Saturne rétrograde, tout ce qui se passe dans l’esprit de la personne a tendance à devenir plus calme et plus subjectif pendant un certain temps. Il attend son heure, ou du moins il essaie de le faire.

    Les effets déclencheurs des planètes rapides continuent à déclencher des événements, mais maintenant Saturne est plus hésitant, un peu incertain de lui-même dans ce nouveau territoire psychologique. Les circonstances peuvent le presser (planètes rapides), mais son attitude est maintenant plus réfléchie et plus calme.

    Puis l’aspect redevient précis. Un autre sommet est atteint, mais maintenant ce sommet se concentre principalement dans son monde intérieur. La rétrogradation se poursuit, l’influence de Saturne s’estompe jusqu’à ce qu’une autre station soit atteinte, après quoi les événements s’accélèrent activement et vers l’extérieur, se précipitant vers une explosion finale et un point culminant lorsque la planète traverse à nouveau le point de déclenchement précis.

    La plupart des transits correspondent à peu près à ce schéma, même si la superposition des feux d’artifice des planètes rapides l’obscurcit parfois. D’autres facteurs entrent également en jeu. Il se peut, par exemple, qu’un transit de Neptune coïncide avec le passage de Saturne, mais que ses propres pics et creux soient légèrement déphasés par rapport à ceux de la planète aux anneaux.

    À noter que les transits que l’on ressent réellement sont les aspects dits de tension. Pour finir, je m’attache bien plus à la nature des planètes en contact qu’à la nature des aspects.

    Transits et facteurs humains

    Enfin, il y a un facteur purement humain. Parfois, pour des raisons que nous ne pouvons jamais détecter astrologiquement, un individu est particulièrement « réceptif » aux énergies d’une planète en transit. Généralement, une telle personne réagit rapidement et de manière décisive, forçant souvent tous les événements extérieurs pertinents dès le début de la période.

    D’autres fois, une personne est extrêmement résistante au message du transit, repoussant les véritables développements jusqu’à la toute fin, ou peut-être ne les absorbe-t-elle jamais vraiment ou si peu. De telles dimensions sont purement personnelles et ne peuvent être prévues ou comprises astrologiquement. Encore une fois, nous ne sommes pas des machines. Nous sommes des personnes.

    Quand un transit ou mouvement planétaire n’est plus effectif

    Qu’en est-il lorsqu’un transit est terminé ? Que se passe-t-il alors ? La tentation est grande de penser que lorsqu’une planète en transit sort enfin des orbes d’un aspect, ses effets sont terminés. En réalité, ces effets ne font que commencer. Une planète peut cesser d’influencer le thème natal pendant un certain temps, mais les effets de son passage sur un point de déclenchement restent avec nous pour toujours. Si nous avons apporté une réponse forte et consciente aux problèmes soulevés par le transit, quelque chose en nous a définitivement changé. Nous ne sommes plus la même personne que nous étions au début du transit. Ces nouvelles prises de conscience et compétences restent avec nous pour toujours.

    Lire ces mots se fait sans effort pour vous. Vous n’êtes même pas vraiment conscient de les lire. Votre attention se porte sur les concepts eux-mêmes, et non sur la façon dont ils vous sont transmis. Il n’en a pas toujours été ainsi. Il y a quelques années, vous deviez fournir un travail considérable pour acquérir la capacité de lire. Même cette étape reposait sur une base d’efforts beaucoup plus importants — vous avez passé le premier dixième de votre vie à saisir les rudiments du langage.

    Les effets de toute cette lutte sont encore présents aujourd’hui, mais de façon inconsciente. Ils sont considérés comme allant de soi, puisqu’ils font partie de votre essence en tant qu’adulte lettré. C’est précisément la façon dont les transits fonctionnent.

    Une fois qu’un individu a réagi positivement à un transit (ou mouvement planétaire), ces nouvelles forces et perspectives restent latentes dans la personnalité pour toujours, prêtes à être activées sans effort et automatiquement lorsque les circonstances l’exigent.

    S’il n’y avait pas ce principe final dans la théorie des transits, le processus serait vide. Nous ne serions rien de plus que des balles de ping-pong existentielles agitées par des forces astrologiques aléatoires et impersonnelles. Mais la vie est un processus évolutif.

    Par le biais de la mémoire, notre essence même se transforme minute après minute, évoluant toujours vers plus de connaissances, plus de conscience. Comme se marier ou débuter dans une profession, un transit ou un mouvement planétaire sur arc solaire est un événement. Et comme tout événement important, nous nous en souvenons, non seulement de la manière évidente de se rappeler les détails extérieurs, mais aussi de la manière beaucoup plus profonde d’être changé par l’expérience.

    Dans le prochain article, nous examinerons différents exemples d'interprétation à partir de l'arc solaire, les transits et les profections. Sujets : couple, rupture, grossesse, dépression


    D'autres articles à lire dans la « sous-catégorie » : Unitarian astrologie

    • Unitarian Astrologie

      Je suis entrée en astrologie afin de m’aider à savoir ce que je devais accomplir afin de me sentir pleine, entière et vibrante de...

    • La nouvelle lune antérieure

      La nouvelle lune antérieure (nouvelle lune précédant la naissance) apporte un éclairage pertinent en matière de psychogènes et d’héritage...

    • Transits et arc solaire exemples d-interprétation

      Faire de l'astrologie prévisionnelle n'a rien de simple. Car chaque planète, qu'elle soit en transit, en mouvement d'arc solaire, en profection...

    Questions & commentaires


    Si votre question concerne votre thème, Inscrivez-vous ou Connectez-vous afin que je puisse avoir votre thème sous les yeux. Sinon laissez un commentaire ou posez votre question.