Les aspects à la lune

wave shape

Les aspects à la lune

Pour bien interpréter les aspects à la lune, un grand nombre d’éléments rentrent en jeu. Il m’est impossible de tous les lister, il est donc prudent de bien recadrer ce qui va suivre dans le contexte de votre thème et de votre histoire personnelle.

Les aspects à la lune

Pour bien interpréter les aspects à la lune, un grand nombre d’éléments rentrent en jeu. Il m’est impossible de tous les lister, il est donc prudent de bien recadrer ce qui va suivre dans le contexte de votre thème et de votre histoire personnelle.

La conjonction : deux planètes qui s’envoient mutuellement leur lumière et qui se trouvent (dans le cas de la lune) à moins de 7,50° de part et d’autre.

La conjonction, de nature « bélier et feu », possède une même identité de lieu. (même température, même élément, même modalité). La conjonction n’est pas toujours bénéfique. Seule l’étude du thème et des planètes concernées peuvent nous renseigner.

En savoir plus sur la conjonction

Il arrive que la conjonction soit dite « dissociée », car une planète se trouve en fin de signe, et l’autre en début. Les deux planètes ne partagent donc plus cette même identité de lieu. Elle devient alors plus difficile à vivre, car les planètes ne s’expriment plus avec la même coordination, et ce, plus encore, si les planètes sont par nature ennemies.

La lune demeure l’astre le plus rapide, c’est donc elle qui aspecte les autres planètes. Dans votre thème, un aspect à la lune peut être dit :

appliquant : la lune va aspecter une autre planète
séparant : la lune a déjà aspecté l’autre planète et va poursuivre son chemin

Il est important de noter l’état terrestre ou céleste de la planète aspectée. Ex. : avec une conjonction « lune Mercure » en signe d’air, surtout en Gémeaux ou en vierge, mercure se sentira plus à l’aise que la lune qui ne réside pas dans son élément naturel.

En savoir plus sur la lune

Bien que, techniquement parlant, la conjonction diffère d’un sextile ou d’un trigone, il s’agit toujours quand même d’une coopération. Mais méfions-nous, car, comme pour l’éducation d’un enfant, trop de facilité nous enlise dans nos certitudes et bloque l’accès à de justes interrogations ou défis constructifs et évolutifs.

En savoir plus sur le sextile

Aspect « Lune Soleil »

Association du Soleil :

le « SOI » en devenir
la volonté
l’archétype masculin et / ou paternel (dont le père ou tout substitut paternel y compris une femme qui a joué ce rôle)
l’animus (une partie)
la conscience
la lucidité
la créativité
Etc.

à la lune :

la réceptivité
l’inconscient
l’émotionnel
le monde intérieur
les affects
les besoins instinctifs
L’archétype féminin et/ou maternel (dont la mère ou tout substitut maternel y compris un homme qui a joué ce rôle)
Etc.

Ce qui donne :

une personne qui écoute ses intuitions ou sa voix intérieure
une belle créativité
une expression consciente et positive de son monde intérieur
un équilibre Yin / yang (voir le reste du thème)
une façon de paraître spontanée et naturelle
l’utilisation d’un langage imagé
une capacité à analyser ses émotions
une imagination prospective

et/ou

Confusion ou inversion des rôles parentaux
La féminité est masculinisée et vice versa
Le développement de la personnalité et du « soi » est constamment soumis à la vie émotionnelle
La volonté se retrouve dépendante des émotions
le sens du « soi » est soumis aux émotions fluctuantes
Une tension entre la volonté de s’impliquer et un besoin de rester en retrait
Une tension entre le désir de paraître et un besoin de naturel
la conscience est souvent envahie par les affects
ou au contraire la vie émotionnelle est mise en sourdine au profit de la raison pure
etc.
En signe de feu et d’air, le soleil peut prendre le pas et en signe d’eau et de terre la lune peut prendre le pas sur le soleil. Il faut aussi prendre en compte les autres aspects que reçoit le couple solilunaire.

Aspect « lune Mercure »

Association de mercure :

l’intellect
la raison
l’objectivité
la compréhension par les 5 sens
l’observation
le langage oral et corporel
la curiosité pour le monde extérieur
Etc.

à la lune :

la réceptivité
l’inconscient
l’émotionnel
le monde intérieur
les affects
les besoins instinctifs
L’archétype maternel
Etc.

Ce qui donne :

un accès intuitif au savoir
une facilité pour exprimer ses émotions
une bonne mémoire
une bonne sociabilité
une façon de s’exprimer spontanée et naturelle
l’utilisation d’un langage imagé
une capacité à analyser ses émotions
une imagination prospective

ou

la perturbation de la raison par les émotions
des émotions très fluctuantes
des émotions refoulées par une cérébralité dominante
la perception du monde extérieur à travers le prisme de son propre monde intérieur.

En signe de feu, la conjonction « lune Mercure » accentue la versatilité et la spontanéité peut devenir manque de retenue et bavardage, voire du verbiage.

En signe de terre, la superficialité est atténuée ; la sensibilité se présente plus forte et plus profonde.

En signe d’air, la cérébralité prend le pas : le sujet peut apparaître émotionnellement immature, ou encore refouler ses émotions ; avoir du mal à se stabiliser et passer son temps à courir après quelque chose qu’il ne sait pas définir.

En signe d’eau : l’intuition apparaît plus forte, l’émotionnel demeure au premier plan ; la raison et les capacités analytiques fortement subjectives.

Se comprendre, se connaître
Pour se libérer et enfin avancer

Aspect « Lune Vénus »

Association de vénus :

La valeur que je m’accorde
Ce à quoi j’accorde de l’importance
Ce vers quoi je suis attiré
Ce que j’aime ou je désire
Mes capacités d’attraction

à la lune :

la réceptivité
l’inconscient
l’émotionnel
le monde intérieur
les affects
les besoins instinctifs
L’archétype maternel
Etc.

Ce qui donne :

une affectivité rassurante
une affectivité toute en douceur
un attachement à la sécurité
des affections spontanées
des valeurs liées à la fonction maternelle
un désir de plaire et de fusionner
une affectivité intimiste
un monde sensoriel riche
un besoin de se nourrir de relations à l’autre

ou

un conflit entre la mère et la femme en soi
un conflit entre le besoin de se lier et le besoin de sécurité
une affectivité trop infantile
une confusion femme/mère
une difficulté à être femme en étant mère et vice versa

L’être est délicat, tendre, sensible, plein de charme et avec un fort désir de plaire. La personne figure comme sociable, spontanée, fraîche, gourmande de la vie, et sait se rendre attractive. Les dons artistiques sont fréquents.

La femme « idéalisée » apparaît comme lunaire (on recherche une femme protectrice, on projette un substitut de mère sur la femme) ; la mère a été perçue comme « vénusienne » : une femme attirante, mais aussi conciliante, pleine de charme et qui sait donner d’elle-même. Elle peut aussi être perçue comme passive, lascive et manipulatrice.

En signe de feu, l’affectivité prend une couleur incandescente, le cœur s’emballe avec toute la spontanéité de la conjonction. La sensibilité est vive. Les attirances et les rejets demeurent forts et spontanés.

En signe de terre, la nature voluptueuse et aimante du sujet s’accentue. L’esprit maternel se retrouve plus marquant, le besoin de sécurité plus intense, les contingences matérielles et un fort besoin de sécurité ne sont jamais vraiment dissociés du sentiment.

En signe d’air, l’affectivité, les attirances et les rejets figurent plus cérébraux, plus objectifs et moins sujets aux débordements émotionnels et moins dépendants des affects. Le natif demeure moins intimiste et plus tourné vers l’extérieur et son environnement.

En signe d’eau, les émotions sont exacerbées, avec un risque d’enlisement dans des comportements infantiles, un risque de refus des responsabilités ou de peur des conflits. Il peut même s’enfermer sur lui-même lors de chocs affectifs et émotionnels.

Aspect lune mars

Association de mars :

L’action motrice
L’affirmation
La survie
La lutte et l’agressivité

à la lune :

la réceptivité
l’inconscient
l’émotionnel
le monde intérieur
les affects
les besoins instinctifs
l’archétype maternel
Etc.

Ce qui donne :

une émotivité bouillonnante
des affects puissants
une réactivité forte
une franchise éruptive
une capacité à survivre
une capacité à défendre son clan, sa famille

ou

de l’agressivité permanente en filigrane
un sentiment d’être toujours agressé
un sentiment d’urgence permanente
un rejet envers tout archétype maternel (je n’ai besoin de personne)
des comportements à l’emporte-pièce

L’association de mars et de la lune conduit le plus souvent à l’impulsivité, la réactivité, à la précipitation, aux turbulences intérieures et émotionnelles, à la déperdition d’énergie. L’émotivité apparaît éruptive et le natif tombe dans le piège de l’exagération.

La relation à la mère est passionnelle ou conflictuelle (ou les deux). La mère est ressentie comme un modèle de courage, de dynamisme et d’action (ou d’agressivité) ou l’a engendré chez le natif.

En signe de feu, la nature (de base de type feu) de la conjonction est encore amplifiée, l’impatience et l’irritabilité sont d’autant exaltées. Les relations impliquent des émotions plus shakespeariennes.

En signe de terre :

En taureau, les émotions sont à fleur de peau, les colères sont violentes et les rancunes tenaces.
En capricorne, la détermination prédomine, car mars y figure en exaltation et les émotions toujours vives sont plus refoulées
En vierge, les émotions très vives peuvent se retourner contre soi dans un mouvement d’autocritique permanente. La relation à la mère est ressentie comme castratrice et la mère est perçue comme un monument de critique envers soi. La susceptibilité est vive.

En signe d’air, il existe une grande vivacité mentale, parfois agressivité verbale et amateur de joutes verbales et de l’ironie.

En balance, l’agressivité est atténuée et le natif peut se battre pour une cause. Les attachements sont ardents. La relation à la mère est à la fois belle et exigeante, car elle vous a appris à faire la guerre pour avoir la paix et à défendre ce en quoi vous croyiez.

En signe d’eau, la relation est plus maternelle, mais aussi plus possessive, voire exclusive et empreinte de jalousie. L’agressivité peut se retourner contre soi, et les crises de réactivité devenir cyclothymiques.

Aspect Lune Jupiter

Association de Jupiter :

La plénitude
l’expansion
La foi, l’optimisme
La générosité, la bienveillance
Les excès, l’extravagance
hypertrophie du moi
La quête de la vérité
la soif de connaissance et de cohérence
des valeurs humanistes
l’ailleurs, le « plus loin »

à la lune :

la réceptivité
l’inconscient
l’émotionnel
le monde intérieur
les affects
les besoins instinctifs
l’archétype maternel
Etc.

Ce qui donne :

du positivisme, de la chaleur
amplification des émotions
un vif intérêt pour les questions sociales
une bonne intuition
une grande générosité
une ouverture facile sur le monde extérieur
une communication évidente entre son monde intérieur et le monde extérieur

et/ou

des épanchements émotionnels débordants
une certaine naïveté dans ses relations/trop d’optimisme
une attitude fantasque et capricieuse
des besoins insatiables
conflit entre le besoin de maternité et le besoin de vivre « ailleurs »
conflit entre le besoin de relations intimes et le besoin de vivre « ailleurs »
emballement trop rapide dans ses relations
conflit entre un besoin de vie sociale et un besoin de repli sur soi-même

L’association de Jupiter et de la lune conduit généralement à un comportement affectif spontané et chaleureux. Le natif est extraverti ; de bonne humeur, spontané, ce qui lui confère un charme qui lui facilite la vie. Le sujet, démonstratif, aime les épanchements émotionnels.

La relation à la mère est chaleureuse. La mère lui a inculqué le besoin de trouver un sens à sa vie et de donner un sens à ses actes. La femme est épanouie, tendre et sur un plan physique peut s’arrondir au fil des ans.

En signe de feu : la personne se montre excessive, mais bienveillante. Elle peut pêcher par excès d’enthousiasme, par une tendance à dramatiser ou à vouloir se faire remarquer. Son intérêt pour les banalités de la vie quotidienne est très limité.

En signe de terre :

En taureau, l’affectivité et l’épicurisme l’emportent, la mère demeure plus que jamais protectrice et affectueuse. La vie quotidienne demeure mieux assimilée et l’élément terre ramène le natif sur terre tout en restant extrêmement généreux.
En vierge, le besoin de trouver un sens aux choses rencontre le besoin d’ordonner et de perfectionner le monde. Cette « lune » associée à jupiter la rend moins critique, moins pessimiste, plus ouverte et moins dans le contrôle.
En capricorne, l’ambition et l’élévation sociale sont marquantes et l’on ne se sent maternelle que bien plus tard. La présence de jupiter rend le natif moins limité dans l’expression de ses émotions et plus ouvert dans ses relations tout en étant bien ancré à la réalité.

En signe d’air, l’accent est mis sur la sociabilité, la communication, le goût des contacts, l’aisance orale, le besoin de transmettre, la nécessité de savoir s’adapter, et d’opter toujours pour une voie optimiste. La lune y est moins à l’aise et les débordements émotionnels moins fréquents.

En signe d’eau, la lune y est plus à l’aise et Jupiter y gagne en sensibilité. Les réactions émotionnelles sont donc fréquentes, mais le natif reste malgré tout optimiste. L’accent est mis sur le besoin de confort et d’aisance.

Aspect Lune Saturne

Association de saturne :

la rétraction
le sens de l’effort
le sens de la réalité
la patience
l’endurance
les limites, les blocages
la frustration
la moralité

à la lune :

la réceptivité
l’inconscient
l’émotionnel
le monde intérieur
les affects
les besoins instinctifs
l’archétype maternel
Etc.

Ce qui donne :

contrôle des émotions
un grand besoin de se sentir utile
un grand besoin de s’accomplir professionnellement
une capacité à contrôler ses instincts
une grande sincérité et une belle honnêteté
une stabilité affective et émotionnelle

et/ou

blocages émotionnels, détachement émotionnel
rigidité dans les relations
difficulté à donner et recevoir sans se sentir mal à l’aise
difficulté à exprimer et écouter ses besoins personnels
conflit entre le besoin de maternité et le besoin d’ambition sociale
conflit entre le besoin de relations intimes et le besoin de « s’accomplir socialement »
méfiance envers les autres et notamment envers les épanchements affectifs et émotionnels
le sentiment d’indignité à être aimé
le sentiment de ne rien valoir
le sentiment qu’il vaut mieux ne rien demander plutôt que de souffrir d’un refus ou d’un manque

L’association « lune Saturne » relève d’un complexe maternel. Soit, la mère aura été perçue comme froide et absente, soit étouffante, rigide et laissant peu de place à l’expression affective et émotionnelle. Elle peut aussi avoir croulé sous les problèmes ; être dépressive et ne pas avoir réussi à exprimer des émotions positives. Elle peut avoir été ressentie comme une castratrice ; ou obsédée par la réussite sociale et très peu versée dans le bien-être émotionnel et personnel.

Avec l’association « lune Saturne », les conduites alimentaires sont perturbées, car la fonction lunaire a elle-même été perturbée. Elle engendre ainsi un phénomène de compensation comme la boulimie et plus tard des addictions orales telles que la cigarette, la boisson ou un rejet du corps et de ses besoins : l’anorexie, la négligence corporelle, etc.

L’association « lune Saturne » peut engendrer une défense contre le libre cours de ses émotions ou de sa sensibilité. Cette défense peut être confondue avec une certaine froideur, une grande pudeur, et sur un plan plus intime de la frigidité.

En tant que femme, la native doute de sa capacité à plaire, et à être aimée, et recherche une vie sécurisante sans passion perturbatrice. L’homme, lui, se montre peu à l’aise avec les femmes, se méfie des femmes superficielles et coquettes et préfère les femmes sécurisantes, responsables et peu démonstratives.

Bien reliée à l’ascendant ou à son almuten, la conjonction « lune Saturne » amène au sens des responsabilités, des devoirs et un grand désir de pérennité.

En signe de feu : La femme a encore plus tendance à s’éloigner du rôle maternel pour s’investir plutôt socialement ou professionnellement. Saturne apparaît moins castrateur et plus enjoué qu’un saturne de terre. La lune se colore de dynamisme.

En signe de terre, la féminité est mieux vécue dans cet élément, mais l’insatisfaction, la sensation d’insécurité affective est accentuée.

En signe d’air, le mécanisme de défense contre les émotions est accentué : l’ironie, la critique, la raillerie permettent de ne pas se laisser mettre à jour.

En signe d’eau, le complexe maternel est plus marqué dans cet élément, mais la femme privilégie donc sa vie de mère à sa vie de femme au point de pouvoir en être parfois étouffante. Parfois, la femme n’a pas coupé le cordon ombilical avec sa mère et recherche des hommes qui la maternent ou au contraire des hommes avec qui elle rejoue inconsciemment le complexe maternel.

Aspect Lune Uranus

Association d’Uranus :

l’anticonformisme
la liberté et la libération
l’indépendance
le génie intellectuel
le génie créatif
l’esprit visionnaire
la fraternité et l’altruisme
l’intérêt pour les grandes causes
l’imprévisibilité
l’utopie
la froideur émotionnelle

à la lune :

la réceptivité
l’inconscient
l’émotionnel
le monde intérieur
les affects
les besoins instinctifs
l’archétype maternel
Etc.

Ce qui donne :

une capacité à se libérer des émotions néfastes et/ou du passé
don ou aptitude à la psychologie
un besoin d’indépendance et de liberté
un grand besoin d’être profondément soi-même et un refus du formatage
une grande créativité basée sur une non moins grande imagination
une grande franchise
des attachements basés sur l’entente intellectuelle
un génie intuitif, un don pour la méta pensée

et/ou

un détachement émotionnel
des humeurs changeantes et imprévisibles
une difficulté à vivre une relation intime
une difficulté à écouter ses besoins émotionnels et corporels
un conflit entre le besoin de liberté et d’intimité/attachement
un conflit entre le pôle intellectuel et le pôle émotionnel
l’intellectualisation des émotions
le débordement des émotions sur la pensée

La lune en aspect avec Uranus suggère une tendance à se déconnecter de ses émotions lorsqu’elles sont mises sous tension extrême. La capacité de se déconnecter peut être extrêmement positive si elle est consciente. Les personnes ayant un aspect « lune Uranus » se tournent vers un monde uranien pour comprendre pourquoi ils sont blessés quand ils le sont.

C’est le potentiel créatif de l’aspect « lune Uranus » : chercher un système d’idées afin d’empêcher les douleurs émotionnelles d’être écrasantes. Acquérir une vision du monde plus grande ou plus inclusive dans laquelle la souffrance humaine a un certain sens. Un individu « Lune Uranus » va essayer de placer la souffrance personnelle dans le contexte d’un système plus large.

Chez certains « Lune Uranus », nous trouvons de nombreux sociologues, médecins, psychologues et astrologues, ainsi que ceux qui sont impliqués dans des causes humanitaires.

Le monde uranien est assez éloigné du monde lunaire. Les personnes qui ont un aspect « lune Uranus » ont pu percevoir leur mère comme distante, toujours ailleurs et peu branchée sur le canal des émotions. Cette relation a été « perçue » comme étant perturbante, car, une mère uranienne n’est pas une mère classique et portée sur la vie au quotidien. Il est donc possible qu’elle ait été perçue comme insécure et imprévisible surtout pour ceux qui ont un focus sur les signes de terre. Plus tard, ils apprécient, selon leur thème, son non-conformisme et le respect de leur propre liberté.

Certains auront eux-mêmes du mal à exprimer leurs émotions et leur attachement dans des relations intimes.

Aspect Lune Neptune

Association de Neptune :

la communion d’âme
la dissolution des frontières
l’interpénétration
l’intuition, la médiumnité
la fusion
l’idéalisme
la compassion
l’effacement du « soi »
la foi en quelque chose de plus grand que soi

à la lune :

la réceptivité
l’inconscient
l’émotionnel
le monde intérieur
les affects
les besoins instinctifs
l’archétype maternel
Etc.

Ce qui donne :

une bonne capacité intuitive ou médiumnique
un don ou une aptitude pour les disciplines artistiques
un monde intérieur très riche
une capacité à plonger dans son inconscient
une grande réceptivité aux ambiances
une grande capacité à comprendre l’autre

et/ou

une trop grande passivité
le renoncement
un détachement vis-à-vis de la réalité
une fuite devant les conflits ou les émotions difficiles
une trop grande propension à se laisser envahir par les ambiances
une trop grande propension à se laisser envahir par les émotions
une trop grande propension à se laisser envahir par les affects et le produit de son inconscient
un besoin de fusion permanente avec l’autre
l’oubli de soi
l’effacement de sa personnalité
une trop grande idéalisation de ses partenaires
la difficulté à faire des choix
la victimisation

Les personnes qui détiennent un aspect « lune Neptune » ont pu percevoir leur mère de différentes manières. Elle a pu être perçue comme dépressive, toujours victime (de quelque chose ou de quelqu’un) et parfois même culpabilisante. L’enfant grandit alors en ayant l’impression que la tristesse chronique de leur mère leur incombe. Une mère neptunienne a un tel besoin de fusion qu’elle peut empêcher son enfant de voler de ses propres ailes, loin d’elle. Elle peut aussi reprocher (inconsciemment) à son enfant de réclamer protection et attention, alors qu’elle-même en a cruellement besoin. Elle peut être perçue comme impuissante et faible face aux vicissitudes de la vie, ce qui ne rassure pas l’enfant qui est en train de développer sa propre confiance en lui.

Heureusement, une conjonction « lune Neptune » peut aussi être vécue de manière positive. La mère a pu être perçue comme véritablement pleine de compassion, d’abnégation et de compréhension envers autrui. Sachez aussi que parfois les deux versions cohabitent.

Aspect Lune Pluton

Association de Pluton :

la transformation/la métamorphose
la purification
l’introspection
la douleur
la manipulation/la stratégie
la psychologie/la psychothérapie
la plongée dans le monde inconscient
les profondeurs
les mondes obscurs/invisibles
l’intensité
la lucidité
l’obsession
le processus de destruction/création

à la lune :

la réceptivité
l’inconscient
l’émotionnel
le monde intérieur
les affects
les besoins instinctifs
l’archétype maternel
Etc.

Ce qui donne :

une fine perception des ressorts psychologiques et émotionnels
une tension créatrice
des émotions vives, intenses, mais authentiques
une capacité à cerner les failles émotionnelles de l’autre
une grande réceptivité aux dangers et aux menaces
une capacité à transformer ses émotions négatives en quelque chose de créatif
magnétisme et charisme puissant
Résilience émotionnelle
besoin de libérer les tensions psychiques par l’acte sexuel

et/ou

émotions, colère, rage et frustration refoulée
attente et dépendance émotionnelle énorme
focalisation sur les aspects sombres de la vie
des émotions destructrices : rancœurs, rancune, jalousie, haine
manipulation émotionnelle
notre monde intérieur ou nos émotions sont perçus comme dangereux pour les autres et parfois pour nous-mêmes
sentiment d’être une mauvaise personne

Les personnes qui possèdent un aspect « lune Pluton » ont pu percevoir leur mère comme mystérieuse, insaisissable, menaçante, destructrice, émotionnellement exigeante ou au contraire extrêmement peu communicative sur ce plan. L’enfant a pu percevoir une rivalité inconsciente, surtout si l’enfant est une fille. La mère a pu être perçue comme une dévoreuse de vie ou encore a exigé de l’enfant des remises en question beaucoup trop tôt. Une mère plutonienne peut être perçue comme une menace, même si elle n’en est pas une. Le petit enfant n’a aucun moyen de comprendre et d’intégrer la dimension plutonienne de sa mère.

L’aspect « lune Pluton » peut être très créatif si la personne réussit à utiliser cette perception noire de la vie (ou câblé sur l’invisible) à travers un médium créatif. Il peut devenir un merveilleux psychothérapeute, un criminologue, un détective ou encore un guérisseur, un acteur, un artiste ou écrivain superbe qui apporte de la profondeur et de la passion dans son travail.

Les aspects à la lune dans un thème

Dans un thème natal, la lune peut aspecter plusieurs planètes. Il s’agit alors pour l’astrologue de mesurer le poids des différentes énergies qui impactent la lune. Dans mon propre thème, la lune est en conjonction à vénus ; la lune est en sextile à Uranus ; la lune est en quinconce à saturne et enfin au carré de la lune noire. Vénus est au plus proche de la lune ; cet aspect est angulaire et de surcroît maîtrisé par Jupiter, dispositeur final du thème. C’est donc la conjonction « vénus lune » qui a le plus de poids. Les autres aspects viennent nuancer cette base.

Vous pouvez aussi lire

Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour que je puisse répondre à une question qui concerne votre thème
Si vous souhaitez une réponse approfondie, inscrivez-vous en mode VIP
07 86 44 72 87
Question rapide?
t
Nous suivre sur Pinterest
Nous suivre sur Youtube