La maison 1 en astrologie

La maison 1 est au départ comme un petit enfant qui commence à peine à dire «je»

wave shape

En astrologie, une maison définit un champ d’expérience de vie. Les maisons sont au nombre de 12 et sont en analogie avec les signes astrologiques et leurs planètes maîtresses.

Une maison est toujours à analyser avec son opposé dans l’axe à 180°. Ici, l’axe maison 1/maison 7. Il est préférable de regarder aussi où se trouve son maître archétypal.

Les maisons sont de tailles variables et ne commencent pas forcément au premier degré d’un signe. La maison 1 (ou ascendant) est reliée à mars, au bélier et au feu.

La maison 1 en astrologie : la personnalité

La maison 1 ou l’ascendant en astrologie évoque le JE. Elle renseigne sur la personnalité. Dans le mot « personnalité » on retrouve le mot persona. Persona signifie « personnage de théâtre » et par extension masque. Le signe/énergie sur lequel tombe la cuspide de l’ascendant donnera sa couleur à ce masque.

Ce masque « persona » permet de rentrer en relation avec autrui. C’est bien souvent cette première énergie, impression que l’on ressent de vous. C’est aussi à cette énergie que votre maison 1 incarne que l’on vous répondra.

Le petit enfant n’a pas conscience de cette primo « teinture ». Il vit instinctivement cette énergie. Par contre, il apprendra très vite à repérer les effets de cette énergie sur les autres. Selon les réactions, il apprendra à l’utiliser, la moduler, la réfréner. Les premières réactions étant bien souvent celles de la mère avec qui il se sent en fusion jusqu’à ses 8 à 9 mois.

Ce masque n’est pas que façade. Selon Jung, cette persona / maison 1 prend racine dans notre MOI. Il est la part du moi qui se montre spontanément. Par contre, il n’est en rien notre MOI total et complet et encore moins notre SOI. Il est un MOI de contact et instinctif.

Suis-je mon ascendant ?

En astrologie, tout est subtil. Cette maison 1 peut être vide ou habitée. Si elle est vide, on se réfère à la position de son maître d’ascendant et de son almuten. Si la maison 1 est habitée, on prend en compte aussi ses habitants. Notre énergie de base vient se colorer.

Je suis ascendant gémeau. Ma maison 1 est vide. Le maître de la maison 1 est mercure. Ce mercure se trouve en 8 et en capricorne. Me voilà subitement un peu moins « Gémeaux archétypal ».

Quand vous lisez des articles sur votre ascendant, ne perdez pas cela de vue. Les textes sur les ascendants sont archétypaux. Or il y aura toujours un maître d’ascendant qui ne sera pas obligatoirement en maison 1.

Ce même maître va se colorer de l’énergie du signe dans lequel il se trouve et va s’exprimer dans une maison différente. Il sera en relation avec d’autres planètes. Ces relations vont rajouter un niveau d’analyse encore plus subtil.

Par ailleurs, le primo entourage peut ne pas avoir réagi de manière positive à ce signe/énergie. L’enfant aura alors appris à le refouler, le nier pour mieux plaire. Il est intéressant de voir quelles relations entretiennent les almutens de 1 et de 4 (creuset maternel.).

Ensuite, qui dit maison 1 ou ascendant dit : je regarde où se trouve mars, son maître archétypal. Lui aussi peut se trouver dans une maison et un signe différent. Mars est la planète de l’affirmation de soi, de la pulsion de vie (entre autres).

Mon mars se trouve en sagittaire et en 6, conjoint à la cuspide de 7. Ce combattant cherche un sens à ce qu’il vit et notamment dans sa relation à l’autre. En 7, on peut dire que je projette ce mars sur autrui.

Vous l’avez compris, vous pourriez très bien ne pas vous reconnaître dans votre signe ascendant archétypal. Vous avez obligatoirement quelque chose de votre signe ascendant. Simplement, cela n’est pas toujours aussi évident à déceler.

L’axe maison 1 maison 7

Si la maison 1 représente le JE, la maison 7 représente le TU.L’axe 1/7 dans son analyse évoque le rapport entre le JE et le TU. Le signe de votre maison 7 est obligatoirement opposé à celui de votre maison 1 dans le zodiaque.

La maison 7 fait miroir à la maison 1. C’est le cas du reste de toutes les autres maisons. L’axe 1/7 est un axe que l’on vit de manière plus intense dans sa vie. C’est un axe de maisons très paradoxal.

Tout ce qui se trouve en maison 7 m’attire. Signe, planètes, j’ai l’intime conviction que toutes ces énergies façonnent les autres et non MOI. Je les admire pour ça, je les recherche et du coup je les attire.

L’astropsychologue, lui, pense que ces énergies sont vôtres et que ce n’est pas l’autre qui vous attire en tant que tel. C’est cette part que vous avez en vous que vous ne voyez pas, ou que vous n’avez pas intégrée qui est attirée par l’autre.

N’oubliez pas, pour être complet on doit intégrer toutes les énergies des planètes et des maisons.

Par exemple un mars (maître archétypal de la 1) en 7 est projeté sur autrui. Un natif mars en maison 7 est attiré par des personnes fortes, capables de s’affirmer et de se défendre. Avec cette position, vous pourriez aussi avoir envie de défendre les autres plutôt que vous-même. Cela peut aussi être un point névralgique de colère ou d’agressivité contre les autres.

Mars est une des planètes au service de votre soleil. Nous devons tous lutter pour nous-mêmes. Mars défend la croissance de notre individualité. Nous avons besoin de notre mars.

En 7, vous le projetez sur autrui, ou le mettez au service d’autrui. Et pourtant ce Mars existe bien en vous. Ce mars opposé à la maison 1 est difficilement intégrable à votre personnalité. C’est le cas de toutes les planètes en opposition à la maison 1 du reste. Quelque chose en vous rejette ce mars. Mais comme nul ne peut survivre sans lui, il est projeté sur le TU qui sert de miroir. Il est vécu par procuration.

Toutes les énergies des planètes en 7 doivent être réintégrées au moi conscient de manière saine. C’est une des fonctions des consultations en astropsychologie.

Ne dit-on pas que ce que je reproche à l’autre se trouve en moi et ce que j’admire en l’autre se trouve aussi en moi. Simplement, je ne le vois pas.

La maison 1 sur un plan astrologique et technique

Toute planète à l’ascendant a une forte importance et se dit « être en bon état terrestre ». L’ascendant est un angle comme les 3 autres maisons 4, 7 et 10. Ce sont des maisons cardinales.

Un natif dont la maison 1 est fortement habitée a une personnalité fortement marquée par son signe ascendant. Il a une personnalité autocentrée, individualiste, moins préoccupée par ce qui n’est pas lui-même.

Bémol : Si ces planètes en 1 sont almuten des maisons 7, 9,11 ou 12, le natif mettra sa force au service des autres. En effet, ces maisons sont dites sociales et transpersonnelles.

À l’inverse, un natif qui a une maison 1 vide de planètes serait moins typique de son ascendant. Le natif sera moins individualiste. Il se sentira plus sensible aux autres énergies de son thème. Cependant, il lui sera plus difficile de s’affirmer. Il faudra qu’il apprenne à le faire.

Dans le cas d’une maison 1 vide, il faut regarder le signe qui accueille le maître d’ascendant. Il est à souhaiter que cette planète soit richement reliée aux autres planètes. Si possible relié au soleil, à mars ou à jupiter : 3 planètes symbolisant force et énergie.

Si le maître ou l’almuten de 1 se trouve en débilité, il se peut que le natif souffre d’un complexe d’infériorité. À moins qu’il ne soit puissamment soutenu dans le thème par d’autres planètes.

Tous les aspects à la cuspide de 1 sont bien évidemment primordiaux. Notamment les aspects provenant des maisons angulaires.

Un astropsychologue n’est pas fataliste. Le thème natal permet de déceler forces et faiblesses, mais il offre aussi le moyen de les compenser.

Interpréter sa maison 1 : exemple

theme astral : analyse maison 1


Climat général :

  • Dominante air et feu
  • Dominante Yang
  • Dominante mutable


Données

  • Ascendant gémeau
  • Maison 1 vide
  • Maître de 1 : mercure en capricorne et en maison 8
  • Mercure en trigone à saturne
  • Mercure en carré à Uranus
  • Mercure en anstice à la conjonction lune/vénus
  • Mars en Sagittaire conjoint à la cuspide de la maison 7
  • La triple conjonction mars — jupiter — Neptune en opposition à la cuspide de la maison 1

L’ascendant gémeau est à relier avec le désir de récolter des informations sur son environnement. L’ascendant gémeau est instinctivement curieux. Il ne peut s’empêcher de chercher, comparer, trier, vérifier toutes les informations à sa portée.

Il a un côté enquêteur de terrain. Il aime tout savoir, tout étudier et ne recule devant rien pour. Il aime communiquer, parler, écrire, bouger. Le gémeau est un signe d’air et inutile de dire qu’il ventile.

Le Gémeaux est un signe double : il est le polymorphe du zodiaque. Il est polyvalent et multitâches.

L’ombre du gémeau : vouloir tout savoir, tout étudier, mais ne rien faire de ce qu’il a appris, ne rien approfondir. Au lieu de partager son savoir et « mettre en relation » (rôle spirituel du gémeau), il le garde pour lui et divise. Au lieu de communiquer sincèrement, il ment, il ruse, il roublarde. Il est le goupil du zodiaque. Il démarre de multiples activités, mais ne finit jamais rien, n’aboutit à rien.

J’aime en effet étudier, lire, écrire. J’ai toujours l’impression de ne pas en savoir assez. J’ai toujours besoin d’étudier, de vérifier, de comparer les différentes idées. Je suis polyvalente (développeur web, astrologue, numérologue, etc.). Plein de sujets m’intéressent. Bouger ? Beaucoup moins.

La maison 1 étant vide on regarde donc mercure, maître du gémeau. Mercure se trouve en capricorne. Le capricorne est une énergie terre (maturation, rigueur, effort, profondeur, patience, prudence).

Donc un ascendant gémeau/mercure en capricorne ne prend pas les choses à la légère. S’il peut avoir un côté goupil dans sa jeunesse, avec la maturité, il aimera structurer son raisonnement. Asseoir ses connaissances, donner forme a ce qu’il a appris.

Un mercure en capricorne est tout sauf superficiel. Si un Gémeaux archétypal aime le contact permanent. Le mercure en capricorne lui n’a rien contre la solitude. Le Gémeaux pur passe d’une chose à l’autre. Avec une sous-énergie « capricorne » l’esprit est extrêmement profond, concentré et tenace.

Il m’est en effet impossible de survoler un sujet. Quand je m’intéresse à un sujet, c’est à fond et je suis très patiente pour ce faire. J’ai un grand niveau de concentration. J’aime le contact, mais pas de manière permanente. Ma réflexion se construit dans la solitude et le bavardage incessant me fatigue très vite.

Mercure en maison 8 : le natif est instinctivement porté vers les mystères de la vie, ce qui lui échappe, ce qui est caché. C’est un mercure qui aime enquêter, fouiller, creuser. Il passe beaucoup de temps à remettre en question, voire se remettre en question.

En effet, mon esprit a très tôt été porté sur ce qui sous-tendait la réalité et notamment dans le domaine de la psyché. La psychologie, la criminologie. Ce qui motive les actes et les comportements.

Mercure trigone à saturne en maison 12 : cet aspect vient renforcer ce qui est dit plus haut. Sauf que l’énergie saturnienne a été intégrée sur un tard. C’est souvent le cas lorsqu’une planète se trouve en 12. Elle est d’abord reniée, refoulée, détestée et cause quelques déboires.

En effet, bien que très intéressé par la psychologie et tous les domaines liés à la maison 8, la patience n’était pas mon fort. J’ai beaucoup papillonné. Et le mot « attendre » me faisait horreur. La discipline saturnienne m’était étrangère et le mot me faisait frémir aussi. J’ai dû attendre mes 43 ans pour l’intégrer. Aujourd’hui, on me considère comme tenace, très concentrée et travailleuse.

Mercure carré à Uranus en maison 6 : la maison 6 est la maison de la discipline personnelle. Notamment dans la vie quotidienne. Uranus est la planète reine de la fulgurance et renverse les codes établis. Bref, la planète n’est pas une championne de l’ordre ni des conventions. On ne peut pas s’attendre à une parfaite maîtresse de maison avec une telle position. Ni une vie réglée comme du papier à musique.

* Dans un autre article, on étudiera les effets positifs d’Uranus en maison 6. Ici, restons sur la maison 1.

Quand un natif Uranus en 6 range ou met de l’ordre, c’est que cela lui a pris soudainement. Adepte du nettoyage par le vide, c’est souvent tout ou rien. Il n’y a rien de très régulier avec Uranus, quelle que soit la maison dans laquelle il se trouve. Uranus est moitié ouragan/moitié foudre, comme vous voulez.

Mercure en carré avec Uranus : Mercure Uranus est un aspect très créatif. Or ce fonctionnement créatif est perturbé. Mercure veut penser, réfléchir. Uranus sème le désordre et le chaos en maison 6. Ce chaos en maison 6 finit par perturber ce mercure concentré. Le désordre à l’extérieur finit par mettre du désordre et de la tension à l’intérieur. Quand le natif finit par ordonner son environnement, Mercure est soulagé. Uranus peut continuer à l’inspirer.

Mea culpa : quiconque viendrait chez moi ne devinerait pas que je suis si concentrée et studieuse. Ma vie quotidienne n’est pas très réglée et je déteste la routine. Mais, en effet quand il y a trop de désordre extérieur, ma pensée s’en retrouve parasitée. Je remets donc tout en ordre… et tout le monde se demande ce qui m’arrive. :)

Mercure en anstice à la conjonction lune/vénus.
Petit rappel un anstice équivaut à une conjonction par miroir. On verra cette notion dans des articles purement techniques.

Mercure fusionne son énergie avec la lune et vénus. Mercure se colore d’imagination et de créativité.

Mon entourage me répète que je déborde d’imagination et d’idées fantasques. Par ailleurs pour saisir un concept, une situation, j’ai besoin de mettre « en images ». Bien que solitaire, en situation de contact avec autrui je suis très sociable. Bon il est possible qu’Uranus me pousse parfois à l’électrochoc dans ma manière de communiquer.

Mars (maître archétypal de la maison 1) en sagittaire / maison 7 : ce mars est un mars de feu. Ce combattant se colore de l’énergie sagittaire. Optimisme, enthousiasme, spontanéité, bienveillance, humour. Ce combattant défend ses croyances et il ne lui déplaît pas de débattre de spiritualité et de philosophie. Il défend ses principes souvent à propos d’autrui. Mars en 6 à la cuspide de 7.

Comme dit plus haut, toute planète en 7 est aussi vécue par procuration. Ainsi un mars en 7 n’utilise pas pleinement son mars pour lui. Il l’utilise son mars pour défendre l’autre ou contre l’autre. Pire encore il rencontre des personnes violentes et agressives. Le natif peut avoir peur des conflits, ne pas savoir se défendre.

Je n’ai jamais aimé l’injustice et la malveillance (sagittaire). J’ai donc tendance à brandir mon mars dès que quelqu’un le subit. Mais, parfois agir à la place de l’autre n’est pas toujours lui rendre service. Chacun doit apprendre à se servir de son mars. Utiliser son propre mars pour aider l’autre à utiliser le sien est une bien meilleure idée.

Par ailleurs, oui j’ai connu la violence conjugale par deux fois et je hais les conflits qui me déstabilisent. Certes moins qu’avant. Ai-je complètement intégré mon mars ? Non! Je suis en chemin.

Il va donc devoir intégrer mars à sa personnalité pour se défendre lui-même, pour ressentir de la force en lui. Une fois l’énergie martienne réintégrée, elle n’aura plus besoin d’être projetée. Le natif cessera d’attirer dans sa vie des situations violentes de type mars en 7. Il pourra au contraire jouir dans sa vie de situations positives de ce mars en 7 dont nous reparlerons.

* On reparlera aussi de la manière dont un thème natal donne des indications pour réintégrer les planètes et le signe en 7.

Idem pour Jupiter et Neptune conjoints à mars en opposition à l’ascendant. Le natif cessera de chercher un guide chez les autres pour devenir son propre guide. il cessera de vouloir guider les autres sans savoir se guider lui-même ou se laisser guider par les autres.

J’ai longtemps pensé que les autres étaient plus instruits que moi. Qu’ils étaient plus à même de savoir et de réussir que moi.
J’ai choisi des conjoints plus âgés que j’estimais plus charismatiques et plus instruits (faussement.). Neptune est aussi à la cuspide de 7 et peut entraîner une fausse idée des autres. Depuis que j’ai réintégré et accepté Neptune (je suis aussi médium) je n’ai plus rencontré ce type de situation.
Ai-je complètement réintégré Jupiter ? Je suis en chemin.

Résumé de cet exemple d'interprétation de la maison 1

Déjà vous pouvez vous apercevoir qu’étudier la maison 1 va beaucoup plus loin que de connaître son signe ascendant. Ensuite, il faut faire le tri.

Ce qui fait partie de la personnalité immédiatement visible.
Mercure en capricorne et mercure trigone à saturne.
Cela donne l’impression certes d’une personne sérieuse, posée, mais un peu froide et distante.
Avec Uranus ? Un mental vif qui parfois bouscule un peu autrui.

Ensuite en allant un peu plus loin dans la conversation.
Mon mercure en anstice à la conjonction Lune/Vénus.
Une personne à l’écoute et bienveillante.

En allant encore un peu plus loin avec le temps.
Mars en sagittaire.
Une personne spontanée, protectrice, instinctive et passionata.

En allant encore plus loin :
une personne à l’écoute y verra mes projections en 7.

Vous et votre maison 1

Vous avez des questions à la lumière de ce qui vient d’être dit ? Inscrivez-vous, c’est gratuit. Votre thème s’affichera à côté de chaque article, une fois connecté.

Vous souhaitez vous exprimer sur votre maison 1. Inscrivez-vous, vous pourrez commenter.

Vous souhaitez en apprendre plus sur l’astrologie ? En vous inscrivant, vous pourrez activer votre compte VIP payant. Je répondrai alors de manière bien plus complète à votre question. Attention, la question ne doit pas être une demande de consultation en astrologie déguisée, mais bien axée sur l'apprentissage.

Obtenez votre compte VIP
Affichez votre thème et posez vos questions VIP
je veux mon compte VIP

la maison 1 en astrologie en questions

Quelle est la différence entre la maison 1 (l'ascendant) et son signe?

Lorsque l'on dit je suis verseau (mon signe) cela signifie que le soleil se trouve en verseau. Le soleil, aidé par les autres planètes, représente le but de vie, le chemin d'individuation. Ce vers quoi doit tendre l'individu. L'ascendant lui représente le moi de contact et instinctif avec lequel naît un individu. Ainsi une verseau ascendant gémeaux doit en quelque sorte devenir verseau avec un moi de contact gémeaux (un moi instinctif) qui sera ensuite par le jeu des expériences de vie, modulé, renforcé, adoucit.

J'ai toujours entendu dire que l'on devenait son ascendant en vieillissant, est-ce vrai?

L'ascendant est une énergie de vie instinctive que l'on conserve généralement toute sa vie. Cette énergie est plus ou moins repérable. J'aurais envie de dire qu'au contraire, elle est facilement remarquable dans les premières années de vie. L'objectif est logiquement de devenir son soleil. Ceci étant, l'énergie de l'ascendant repose sur le moi profond, même s'il ne l'est pas entièrement. Ainsi avec un travail en conscience, il est aussi une porte pour aller vers son vrai MOI. Un travail que l'on fait souvent assez tard dans sa vie. Par ailleurs, La maison 1 est à l'opposé de la maison 7, qui elle est (entre autres) miroir. Au fur et à mesure que l'on rentre en relation avec autrui, et sur la base de ses réactions, on saisit un peu de ce que nous ne voyons pas en nous. Autrui fait echo à qui nous sommes. Pour le comprendre, il faut avoir vécu.

Est-ce une bonne chose que notre ascendant soit bien relié au soleil ?

Quand l'ascendant est en bon aspect au soleil (sextile, trigone), on peut penser qu'il y a cohérence entre le je suis et le je deviens. Notre moi instinctif facilite le chemin vers notre soleil.
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour rédiger et valider un commentaire

Question : Mon ascendant est poissons, mais d'après ce que vous dites Jupiter en serait le maître. Est-ce jupiter ou Neptune?

Si c'est jupiter mon maître d'ascendant est en maison 2, si c'est neptune il est en 8. Comment dois-je interpréter cela ? Merci.

=> Question : Marius, en ce qui concerne votre ascendant poissons

Avertissement : En astropsychologie c'est le dialogue entre l'astrologue et vous qui permet de comprendre comment vous avez vécu votre thème. A même position planétaire, le vécu sera différent de l'un à l'autre.

Les deux sont à prendre en compte : jupiter et Neptune. Avec une préférence pour Jupiter dans ce cas précis. Jupiter est le maître traditionnel et ancien du poissons. Je n'ai pas encore trouvé le moyen d'afficher les almutens.

Mais l'almuten de votre ascendant (planète qui cumule le plus de points à l'endroit de la cuspide de 1) est mars. Mars est conjoint à jupiter. Préférence donc à jupiter.

Cependant Neptune est à l'opposé de cette conjonction mars/jupiter il rentre donc aussi dans l'équation. C'est donc un poissons très dynamique, pragmatique, un brun tête brulé (mars et jupiter en taureau) qui a pu dans un premier temps refouler neptune en 8. Au plaisir de vous relire.

=> Question : Suite ascendant poissons

En effet, dans ma jeunesse j'ai été fonceur, fougueux (j'ai fait 5 ans de légion) avec le besoin de protéger. Ce n'est que vers mes 42 ans que j'ai accepté ma médiumnité. Mais après y avoir réfléchi j'avais quand même de nombreux signes bien avant. PS : ferez-vous un article sur les almutens?

Question : Je suis ascendant bélier et un astrologue m'a dit que mars mon maître d'ascendant était faible

Réservé aux étudiants VIP - Inscrivez-vous au besoin

=> Question : Marie : votre mars en cancer

Réservé aux étudiants VIP - Inscrivez-vous au besoin

07 86 44 72 87
Question rapide?