La lune en maison astrologique : notre monde intérieur incarné

wave shape

 La lune en maison astrologique : signification

« La lune en maison » indique le domaine où nous sommes attentifs aux autres, la manière dont on aimerait que l’on s’occupe de nous. Mais aussi ou nous sentons à l’aise, en sécurité.

La maison occupée par la lune sera un lieu d’attachement profond et d’épanouissement. Du moins si vous arrivez à pleinement exprimer les énergies lunaires dans ce qu’elles ont de meilleur ! Sinon elle évoquera une certaine superficialité, une légèreté et une versatilité, qui pourront être source d’instabilité, d’insécurité.

Toutes les indications données ici sont des indications archétypales. Mais votre lune est reliée à d’autres éléments du thème et peut donc être nuancée, ce qui ne peut faire l’objet d’interprétation ici, car de beaucoup trop long. Seul un astrologue peut synthétiser un thème. Du reste le signe lunaire a également beaucoup d'importance, ainsi que les aspects que forment la lune avec d'autres planètes

Où se trouve votre lune dans votre thème astral?
Calculez votre thème
et apprenez-en plus

La lune en maison de feu

La lune en maison 1

Avec une lune en maison 1, la conscience de soi et des autres est fortement colorée par l’émotionnel et l’affectif. Les réactions s’expriment franchement et spontanément selon la modalité du signe. Le natif ne se sent bien que s’il peut exprimer ses émotions, et utiliser son intuition librement.

Une « lune en maison 1 » peut manquer d’objectivité et investit une grande charge émotionnelle dans ses relations et demeure vive à la réaction, notamment si le signe lunaire est en bélier.

La relation à la mère est et a été de toute importance pour le natif dans l’évolution de sa personnalité, bien plus que pour d’autres, que celle-ci fut épanouie ou cause de perturbations.

La personne aime materner et aime être maternée. En négatif, elle peut devenir dépendante et soumise ou s’isoler. Elle cherche à deviner ce que les autres attendent d’elle plutôt que de changer les choses selon son propre désir. Le tout se modifiant selon les aspects qu’elle forme, et la nature du signe qu’elle occupe.

La lune en maison 5

« La lune en maison 5 » se sent à l’aise en jouant à des jeux qui font appel aux émotions. Elle aime se comporter spontanément, pour le plaisir de jouer. La « lune en maison 5 » a besoin de se sentir vivre complètement, de s’amuser, de ne pas subir de contraintes. Elle aime vivre dans la facilité de l’instant. Cette lune a besoin de créer et d’exprimer ce qu’elle est. C’est une lune de joie.

La « lune en maison 5 » entre en relation pour jouer ; pour expérimenter. Elle veut connaître l’ivresse des débuts et avoir peur d’affronter les périodes de maturation qui demandent de penser à l’avenir. Dès que cela devient moins magique, il change d’expérience.

En négatif, cette « lune en maison 5 » si spontanément affectueuse, peut être une grande impulsive affective, et rester un grand enfant longtemps qui a peur de s’engager. C’est une lune qui fait écho à « au signe lunaire en lion ». C’est aussi une lune très attachée au monde de l’enfance.

Le natif « lune en maison 5 » aime « aimer et être aimé ». Il aime charmer et attirer. Pour certains natifs, c’est plus le plaisir de séduire qui lui plaît que le partenaire en lui-même. Il aime sentir qu’il a de l’effet sur l’autre, que l’autre peut lui appartenir. Même amoureux, la lune en maison 5 reste joyeuse, séductrice et spontanée.

En état régressif, le natif « lune en maison 5 » peut vouloir aussi se rendre indispensable auprès de « l’être aimé » et créer un état de dépendance afin que l’autre lui reste attaché. Notamment avec les enfants. Malgré tout, il faut bien l’avouer, une « lune en maison 5 » est bien souvent un bon parent. Cette lune apprécie que les autres cèdent à tous ses caprices d’enfant, et portent son attention sur elle.

La lune en maison 9

« La lune en maison 9 » a besoin d’élargir sa compréhension de l’être humain ; de donner un sens à la vie ; de trouver sa sécurité dans quelque chose d’éternel et collectif, en cheminant vers une quête de vérité universelle. Elle a besoin de s’ouvrir à des valeurs autres que les siennes, mais ses idées sont fortement influencées par ses émotions et sentiments. C’est une lune bienveillante et humaniste qui fait un peu écho au « signe lunaire en sagittaire ».

Cette « lune en maison 9 » se tourne donc spontanément vers ce qui est plus grand qu’elle, vers le mysticisme, le symbolisme et l’absolu. Elle a besoin de comprendre, mais aussi de transmettre.

Jean-François Champollion (traduction des hiéroglyphes) avait sa lune en maison 9 et en cancer.

« La lune en maison 9 » est très douée pour stimuler les gens et leur apprendre à exploiter leur potentiel, tout comme elle-même l’a appris à le faire. Cependant en état régressif, « la lune en maison 9 » peut manquer de capacité de concentration, car elle ressent en elle un besoin constant d’évasion mentale.

La mère peut aussi être le vecteur de découvertes, de connaissances, de spiritualité, d’envies de voyages ou d’évasion qu’elle transmettra parfois dès la petite enfance.

La « lune en maison 9 » est facilement ennuyée par les trivialités qu’elle juge comme une perte de temps. Elle peut alors avoir des difficultés à assumer la réalité (obligations familiales), préférant épancher sa soif exigeante de connaissances et de sens.

La lune en maison de terre

La lune en maison 2

La conscience de sa valeur personnelle est fortement colorée par sa capacité à se sécuriser et à protéger ceux que l’on aime. La « lune en maison 2 » a de gros besoins affectifs. Les émotions de cette lune sont en général intériorisées, à moins que cette lune ne soit dans un signe de feu. Un attachement exagéré peut s’emparer de la lune en maison 2, jusqu’à parfois étouffer l’autre. En cela, elle fait écho au « signe lunaire en taureau ».

Par ailleurs, « la lune en maison 2 » peut être extrêmement attachée au besoin de sécurité tant matérielle qu’affective. Cette lune peut ressentir une certaine peur de manquer, peur de perdre aussi ce qu’elle a.

Si sa sécurité est mise en jeu, ses émotions seront fortement perturbées.

En comportement régressif, si elle se sent perturbée, elle peut dépenser plus que de raison ou sombrer dans la boulimie alimentaire. C’est souvent le cas si, jeune, la personne a subi une carence affective maternelle. Elle la compensera ensuite symboliquement par des achats compulsifs.

Le sentiment de possession avec cette lune est variable, on peut passer de l’économie au gaspillage. D’ailleurs, sa capacité à travailler et à gagner de l’argent dépend aussi de son état émotionnel et affectif.

Le sentiment de valeur personnelle est fluctuant lui aussi. Une « lune en maison 2 » est très sensible aux besoins de ses contemporains. Elle peut donc combler ses gros besoins de maternage en s’engageant dans un métier de service ou d’aide. Principalement si « la lune en maison 2 » se positionne « en vierge » ou « en poissons ».

La lune en maison 6

La « lune en maison 6 » aime se sentir utile, elle aime rendre service et vise toujours l’amélioration des choses. Quand le thème le permet, elle se « sacrifie » pour sa famille. D’ailleurs, « cette lune » a peut-être vu sa propre mère en faire autant. Une « lune en maison 6 » peut ressentir un grand besoin d’ordre et de vie organisée. Cette lune, si elle est bien vécue, est une des plus productives, perfectionnistes et efficaces sous l’égide de l’élément terre. En cela, elle fait écho au signe lunaire en vierge.

« La lune en maison 6 » peut fortement apprécier un travail faisant appel à son imagination, sa sensibilité. La maison 6 fait appel à notre sens de la perfection dans la beauté et la beauté dans la perfection. Cette lune peut aussi ressentir un fort besoin d’aider les autres, et de les conseiller dans le cadre de son travail. Son travail qui implique une forte charge émotionnelle peut même s’immiscer dans sa vie privée. C’est en outre une bonne position pour un travail à la maison : notamment avec un signe lunaire d’eau.

Serge Gainsbourg avait une lune en maison 6 et en vierge.

Le natif « lune en maison 6 » peut avoir du mal à exprimer ses besoins. Il peut lui être difficile de défendre son point de vue, car cette lune incite à la soumission, ainsi qu’à un manque de confiance en soi et une certaine anxiété.

En état régressif, pour avoir le contrôle sur l’autre, la « lune en maison 6 » peut excessivement « être affable » afin que l’autre lui en soit reconnaissant ; ce qui revient à avoir une sorte de mainmise. A contrario, ce natif peut se soumettre, espérant ainsi en retirer de la reconnaissance.

La santé et l’hygiène de vie peuvent être fluctuantes, et les mauvaises habitudes venir des habitudes familiales héritées. Les petits rituels de la vie quotidienne (prendre son café, faire les courses le jeudi, aller à la gymnastique le mardi, etc.) peuvent lui donner un sentiment de sécurité.

La lune en maison 10

La « lune en maison 10 » a besoin de se dépasser, de trouver sa vocation, de réussir socialement pour se sentir bien. Cette lune est en mauvais état terrestre. Ainsi, la personne peut se montrer plus compatissante dans sa sphère professionnelle et sociale qu’envers sa propre famille. Selon le signe lunaire, les émotions peuvent être plus ou moins vives : notamment en signe de feu ou d’eau. Avec une lune en signe d’air, le natif sera plus détaché encore. En cela, elle fait écho au signe lunaire en capricorne.

Bill Gates a sa lune en maison 10, à la cuspide de 10, en bélier et sa lune contacte quasiment toutes les autres planètes.

La lune est un facteur d’instabilité, la carrière peut donc être soumise aux variations. Les problèmes professionnels peuvent avoir alors une résonance émotionnelle très forte.

« La lune en maison 10 » a un flair indéniable pour ressentir les besoins du grand public, d’une société. Certains natifs « lune en maison 10 » sont des visionnaires et possèdent un sixième sens pour comprendre ce qui va plaire au public ou aux consommateurs (surtout en signe d’eau). Si la lune en maison 6 aime se sentir socialement utile, la lune en maison 10 aime se sentir professionnellement et publiquement utile. La lune en maison 10 peut aussi indiquer un besoin de travailler en famille ou dans une ambiance familiale.

La relation à la mère a pu être un peu austère, basée sur des principes éducatifs stricts. La mère a pu baser l’éducation de son enfant sur la réussite sociale et professionnelle de son enfant. La mère a pu préférer sa vie professionnelle à sa vie de famille ; travailler énormément ou encore avoir une vie professionnelle publique. Il est également possible que la mère ait rempli le rôle de chef de famille et remplacer l’autorité du père. Tout ici est bien sûr à nuancer avec le reste du thème astral.

La lune en maison d’air

La lune en maison 3

La « lune en maison 3 » se sent bien en s’exprimant, en échangeant avec son environnement. Savoir et découvrir est rassurant pour elle. Elle est d’ailleurs très réceptive aux besoins et idées fluctuantes de son entourage, mais cette lune en maison d’air peut se montrer du coup très dispersée et superficielle. Cela peut être vrai si « la maison 3 » est en signe d’air.

Cette position n’est pas intimement favorable aux apprentissages nécessitant une grande concentration (sauf en cas de maison 3 en signe de terre), malgré une boulimie de savoir. Par contre, elle est excellente en ce qui concerne la mémoire, la curiosité et la vivacité. En cela, elle fait écho au signe lunaire en gémeaux.

Cette lune absorbe les « apprentissages » non pas en étudiant, mais en écoutant et en observant les autres. Par contre, c’est une lune qui s’adapte très facilement et passe d’un environnement à l’autre sans difficulté. La lune en elle-même signe le mouvement et le cycle ; en maison 3, sa nature est amplifiée.

Michel Audiard, peu intéressé par les études étant jeune est devenu dialoguiste. Il avait sa lune en maison 3 et a tiré sa verve et sa gouaille (maison 3 en bélier) en écoutant le peuple parisien.

La « lune en maison 3 » se soucie des autres, en les informant ; en discutant ; en offrant son pragmatisme, sa débrouillardise. En négatif, cela peut donner lieu au commérage, au verbiage, à une pensée superficielle ou à des pensées colorées par l’état émotionnel du moment. L’esprit et la parole sont au service du sentiment et de l’émotion. Selon le signe dans lequel se trouve cette lune, les émotions seront plus ou moins vives et profondes.

Sa mère a pu être plus une grande sœur qu’une mère. En tout cas, l’enfant lune en maison 3 a pu être impressionné par l’insatiable curiosité et vivacité de sa mère. Au demeurant, et si le reste du thème astral le permet, cette lune en maison 3 signe un fort attachement au primo environnement (frères et sœurs, cousins, nourrice, etc.).

La lune en maison 7

« La lune en maison 7 » a besoin de la compagnie des autres. Elle réagit à l’état émotionnel des autres et s’adapte aisément à ceux-ci. « La lune en maison 7 » est plus apte à écouter qu’à s’affirmer. C’est en devenant plus mature que cette capacité d’écoute peut lui servir, s’il a appris à être lui, peu importe les demandes des autres.

Certains de ses natifs ont besoin d’un mariage douillet avec cette position, mais tout dépend du signe lunaire dans lequel elle se trouve. Si le signe lunaire est en cancer, cela sera effectivement le cas. Dans un signe lunaire d’air ou un signe lunaire de feu, cela sera beaucoup moins vrai. Le natif aura beaucoup plus besoin d’échanges émotionnels intenses avec l’autre. En cela, elle fait écho au signe lunaire en balance.

Malgré tout ce natif, quel que soit son signe lunaire, se sent en sécurité quand il peut exprimer ses émotions et ses ressentis avec quelqu’un. Il cherchera souvent un partenaire avec une composante féminine (écoute, réceptivité, adaptation).

C’est souvent une bonne position pour les métiers à clientèle. Ou encore les métiers où il faut discuter, échanger, écouter, prendre le pouls des envies d’autrui.

Steve Jobs avait sa lune en maison 7 et en bélier (pour la petite touche de pionnier et de leader).

« La lune en maison 7 » est attirée par le « TU » par rapport à son « JE ». Comprenez qu’elle se sert d’autrui comme point de référence pour mieux se situer, mieux se comprendre. L’autre lui sert de miroir.

En état régressif, « La lune en maison 7 » peut rechercher l’image de la mère de manière souvent inconsciente. Cette lune si on n’y prend pas garde rend le natif dépendant et trop complaisant aux besoins d’autrui. Il peut même s’adapter exagérément au point de nier sa propre identité pour devenir ce que veut l’autre.

La lune en maison 11

Avec « la lune en maison 11 », le natif a besoin d’avoir des projets et de suivre des idéaux. Cependant, il peut être selon l’humeur et l’état émotionnel du moment. « La lune en maison 11 » a besoin d’un sentiment d’appartenance à un clan et de se nourrir de l’énergie d’un groupe ou d’une cause.

Bien vécu cela peut être nourrissant pour « la lune en maison 11 » de s’impliquer dans des causes qui ne lui sont pas personnelles. Il aime s’engager pour des convictions qui dépassent l’expérience de sa propre individualité. Il a ainsi le sentiment d’appartenir à l’espèce humaine, sans perdre son individualité. En cela, elle fait écho au signe lunaire en verseau.

Martin Luther King avait sa lune en maison 11 et en poissons. Nelson Mandela aussi (et en scorpion pour ajouter du piment). Sans oublier notre Coluche qui avait sa lune en maison 11 et en poissons.

« La lune en maison 11 » peut se montrer maternelle au sein d’un groupe ou même du groupe qu’elle a créé. Elle le considérera comme son bébé. Cette lune se trouve très à l’aise au sein d’une ONG, ou les relations maternelles existent, mais sont impersonnelles. La présence de la lune en maison 11 peut aussi indiquer le besoin de s’impliquer dans des causes liées à la femme, à l’enfance, à l’agroalimentaire, à la nature.

En état régressif, le désir d’amitié et d’affiliation n’est qu’une échappatoire devant la responsabilité d’être soi-même. Suivre les règles créées par d’autres peut être sécurisant pour ceux qui n’osent pas assumer leurs idées, leurs besoins.

En état régressif, il peut y avoir aussi des fluctuations dans le cercle d’amis. Ou alors au contraire, le natif ne s’attache qu’à ceux de son passé et de son enfance et n’arrive pas à s’en faire de nouveaux. Sa vision du futur peut être conditionnée par son passé, sa famille et avoir des difficultés à la dépasser.

Avec « une lune en maison 11 », la mère du natif a pu elle-même s’engager dans des causes et avoir vécu une vie sociale et amicale bien remplie.

la lune en maisons d’eau

La lune en maison 4

Avec « la lune en maison 4 », le natif se sent bien s’il peut être en contact avec ses racines, sa famille. Cette lune a besoin de protéger son clan, qui est pour elle le prolongement d’elle-même. Si la personne a été coupée de ses origines, elle n’aura de cesse que de recréer le lien, ou se trouver une autre famille.

Cette lune incite à la recherche d’une sécurité émotionnelle dans le cadre familial, mais il s’étend au foyer conjugal par la suite, et parfois au-delà (racines culturelles, passé, histoire traditions, etc.). La petite enfance, d’ailleurs (et surtout la mère), a une importance prépondérante dans la vie, les choix du natif et sa mythologie personnelle. En cela, elle fait écho au signe lunaire en cancer.

Selon le reste du thème astral, une trop grande emprise maternelle a pu bloquer le développement psychique du natif et de ce fait le maintenir dans une certaine immaturité. Il cherchera alors toute sa vie (inconsciemment) à trouver une « mère de substitution » sur qui se reposer entièrement.

Si le reste du thème astral l’indique, certains natifs « lune en maison 4 » s’isolent au point de limiter leurs contacts à leur seule famille (clan, nation, patrie, etc.). Le monde extérieur est perçu comme une menace dont il faut se protéger.

Toujours selon le reste du thème, et la lune étant le symbole des fluctuations et des changements, il est possible que les fondations psychiques personnelles du natif soient instables.

Cette lune est très connectée à l’inconscient du natif. C’est donc une personne qui peut parfois être vue comme quelqu’un de déconnecté de la réalité. Par contre, sa vie intérieure est riche et il passe beaucoup de temps à se sonder. Si cette lune est bien exploitée, cela peut ouvrir la porte à des professions liées à la psychologie, la psychiatrie, l’archéologie, la socio-ethnologie. Ainsi que tout ce qui a trait aux racines d’une personne, d’un pays, d’une tradition, etc.

Zahi Hawass, archéologue et égyptologue n’a pas sa lune en maison 4, mais en maison 1. Mais sa maison 4 se trouve en sagittaire. Jupiter, maître de la maison 4 est en sextile parfait à sa lune. Naissance le 28/05/1947 à Damiette — 10 h 38.

La lune en maison 8

« La lune en maison 8 » a besoin de profondeur. Elle adore creuser et aller voir au-delà de ce qui est visible. Elle ressent beaucoup d’émotions intenses à propos des autres. Si elle réussit à ne pas s’y identifier, elle aussi peut devenir fine psychologue, psychiatre ou encore médium. Une « lune en maison 8 » est souvent charismatique, magnétique.

Sigmund Freud avait sa lune en maison 8.

En maison 8, cette lune ressent le besoin de prendre des risques. La lune si conservatrice de nature accepte dans cette maison de lâcher prise. Cela peut donner lieu à de merveilleux voyages intérieurs. C’est une lune qui est viscéralement attachée à l’inconnu, au mystère, à l’insolite, à la mort, à ce que l’on ne peut ni posséder ni maîtriser.

En état régressif, cette « lune en maison 8 » incite à se mettre en danger : anorexie, mauvaise alimentation, manque de sommeil, comportements erratiques, etc. Si cette lune contacte Pluton, Neptune ou encore la lune noire, elle peut sombrer dans des abysses émotionnels autodestructeurs. Prions pour qu’elle contacte aussi Jupiter pour une touche d’optimisme et Saturne pour le sens des limites. En cela, elle fait écho au signe lunaire en scorpion.

Comme la maison 8 parle aussi de trouver notre propre pouvoir, une lune dans cette maison peut signifier un besoin de trouver son pouvoir intérieur. Malheureusement si cette recherche est mal maîtrisée, elle se fera aux dépens des autres. Certains natifs exerceront un contrôle psychique sur les autres. Dans certains cas, ce besoin de domination pourra très mal se terminer.

La mère d’un natif « lune en maison 8 » peut avoir baigné dans l’ésotérisme ou la psychologie ou encore avoir pris des risques toute sa vie. Elle a pu être perçue par l’enfant comme quelqu’un, soit, de menaçant et de dominateur soit comme quelqu’un de charismatique, voire les deux.

La lune en maison 12

« La lune en maison 12 » a besoin de se sentir en harmonie avec sa vie et la vie tout court. Elle réagit avec compassion, gentillesse, sens du sacrifice et du devoir, mais peut avoir beaucoup de mal à parler de ses sentiments et émotions qu’elle a appris à refouler très tôt. l y a un enfant intérieur en elle qui s'agite pour se faire accepter. Si le signe lunaire est en bélier, tôt ou tard cela explosera.

Toute planète en maison 12 peut être l’objet d’une bombe à retardement puisque le natif ne sait pas l’exprimer ou la vivre. Selon la nature du signe en maison 12, cela peut être violent quand la soupape saute.
Henri-Désiré Landru avait un amas planétaire en 12 et en bélier, dont la lune.

Cette «  lune en maison 12 »  a besoin de rêver, d’être ailleurs, d’échapper à la réalité pour se ressourcer émotionnellement et retrouver une paix intérieure. En état régressif, elle peut sombrer dans les paradis artificiels, ou verser dans un isolement exagéré, mais rassurant pour elle. En cela, elle fait écho au signe lunaire en poissons.

Les changements d’humeurs et les états émotionnels sont souvent inconscients. «« La lune en maison 12 » peut se rapporter aux problèmes pendant la grossesse de notre mère, ou des expériences prénatales difficiles, ou il a ressenti très tôt l’incapacité de sa mère à le nourrir affectivement.

Son besoin de fusion et d’affection avec sa mère est tellement grand qu’il a pu estimer que ce qu’elle lui donnait était insuffisant et l’interpréter comme de l’indifférence. Au fil du temps, il a pu nourrir l’idée de ne pas dépendre émotionnellement et affectivement des autres pour ne pas avoir à en souffrir.

Bien exploitée, cette lune en maison 12 sait donner et cherche à aider ceux qui souffrent et à donner ce qu’elle n'a pas eu ou l’impression de ne pas avoir eu.

Comprendre le fonctionnement de sa psyché
Blocages, patterns, schémas récurrents, dons, potentiel
Je veux être bien avec moi-même

la lune en maison astrologique en questions

La lune en maisons est-elle significative ?

Tout dans un thème astral est significatif, y compris la position de la lune et donc en maison aussi. Mais la lune en maison étudiée isolément est forcément réductrice. Cette lune se trouve aussi en signe et forme des aspects à d’autres planètes. La lune elle-même n’est qu’une partie du thème. Pour finir, tout thème astral s’explique en regard du vécu.

Existe-il une position de la lune en maison plus favorable qu'une autre ?

Astrologiquement parlant, la lune se plaît en maison 2 et en maison 4, tout comme elle se plaît dans le signe du taureau ou celui du cancer. Ce n’est pas pour autant qu’elle vous sera favorable. Une trop forte maison 2 incite à la possessivité, à la jalousie. Une trop forte maison 4 incite au passéisme, à l’infantilisme. Chaque position de la lune en maisons à ses bons côtés.

Existe-il une position de la lune en maison plus dominante qu'une autre ?

Oui en effet, une lune en maison angulaire sera plus puissante. À savoir en maison 1, en maison 4, en maison 7 et en maison 10. Au plus la lune est proche de la cuspide de la maison, au plus elle est puissante dans votre thème astral.

Vous pouvez aussi lire

Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour rédiger et valider un commentaire
07 86 44 72 87
Question rapide?
t
Twitter out-of-nothing.life