Ascendant verseau : l'électron libre

wave shape

Ascendant verseau : introduction

Je rappelle que l’ascendant est le « MOI » de contact, la personnalité avec laquelle un individu contacte le monde. Cette personnalité demeure innée et instinctive. Le natif du verseau (signe solaire en verseau) va, lui, devoir apprendre à s’individualiser sur un mode « verseau ». Il y réussira très tôt ou petit à petit.

Le verseau fait écho à la maison 11, à Saturne (maître ancien) et à Uranus (maître moderne).

Par ailleurs, ce texte est dit « archétypal ». Vous êtes « ascendant verseau » : comprenez que la cuspide de la maison 1 se trouve dans le signe du verseau, mais vous n’êtes pas que cela. C’est tout un thème qui offre des indices sur votre personnalité. Ainsi, vous vous reconnaîtrez sans doute à travers certaines phrases, mais pas toutes, ce qui est logique.

Pour rappel

On est son ascendant et l’on devient son soleil… on vit son soleil à la manière de son ascendant

L’ascendant verseau vous correspond bien mieux si :

Les planètes dominantes (ou les almutens) de votre thème sont Saturne et Uranus ;
Votre thème comporte un amas planétaire en verseau  ;
la lune et le soleil se trouvent en signe d’air et plus encore en verseau ;
votre « soleil » se trouve en verseau ou en maison 11
Saturne et Uranus (maîtres archétypaux du verseau) contactent plusieurs planètes ;
Saturne et Uranus contactent le soleil, l’ascendant ou le maître d’ascendant
Votre dominante demeure l’élément « air » ;

L’ascendant verseau vous correspond beaucoup moins si :

La planète dominante demeure une planète de terre ou d’eau ;
Votre thème comporte un amas planétaire en signe de terre ou d’eau ;
La lune et le soleil sont en signe de terre ou d’eau ;
Vos autres planètes et surtout Saturne et Uranus se trouvent en signe de terre ou d’eau ;

Ascendant verseau : signification

S’il est en contact avec son individualité et ses qualités particulières, le verseau peut exprimer une forte préoccupation humanitaire, avoir un sens aigu de la liberté pour lui-même et pour les autres, et être en avance sur son temps. Il s’intéresse à la science, à la métaphysique, aux nouvelles technologies même s’il n’en fait pas un métier. S’il résiste au fait d’être « différent », en essayant de se conformer pour être comme tout le monde, il peut se rebeller à des moments cruciaux et être très nerveux, imprévisible ou même peu fiable. Il peut se présenter comme un franc-tireur ou un excentrique.

Son besoin constant de variété et de liberté peut lui apporter des expériences fascinantes dans sa vie, mais il peut être imprévisible à l’extrême. Sa vie ne sera jamais ennuyeuse, car il y a toujours de nouvelles expériences et découvertes passionnantes à faire. Il se peut qu’il n’ait aucune idée de ce qu’il fera la semaine prochaine ou même le jour suivant. La liberté est une question de survie pour lui et prévoir c’est s’enchaîner.

Le verseau essaie de s’astreindre à des horaires qui semblent convenir à tout le monde, mais il peut avoir du mal à travailler efficacement avec des horaires routiniers ou dans un style réglementé. Il peut avoir besoin de travailler en free-lance pour pouvoir s’adapter à ses propres horaires. Il est possible qu’il travaille mieux la nuit et dorme pendant la journée. Il peut sembler désorganisé et non productif par moments, mais il est inspiré à certains moments par des éclairs de perspicacité. Il possède sa propre horloge interne et accomplit ce qu’il doit faire au moment où il le ressent et pas obligatoirement aux moments prévus par d’autres.

Le Verseau est le canal d’une énergie de différenciation. Qui suis-je véritablement par rapport au monde qui m’entoure ? C’est au travers du Verseau que quelqu’un analyse et comprend l’ensemble des compromis qui sont faits ou ont été faits pour les autres tout au long d’une vie.

Qu’a-t-on sacrifié à cause des attentes familiales par exemple ?
Qu’a-t-on sacrifié à cause de la pression sociale ?
Qu’a-t-on sacrifié à cause des besoins du conjoint ?
Comment est-ce que le pays, la société et la culture dans lesquels nous sommes nés ont influencé nos choix et nos valeurs ?

Lorsque l’énergie du Verseau est forte dans un thème, ces questions qui paraissaient abstraites et lointaines pour d’autres se font soudainement sentir de manière beaucoup plus concrète. Et la réponse que l’on donnera à ces questions va influencer un processus de connaissance de soi qui idéalement ira en s’agrandissant.


Pour Jung, un individu en croissance personnelle est toujours en train de partir du « Moi » pour aller vers le « Soi ». Dans un monde idéal (mais théorique, car concrètement inatteignable), un individu aurait découvert la totalité du « Soi » à la fin de sa vie. Jung a nommé ce processus l’individuation.

L’énergie du Verseau est celle de l’individuation. C’est pourquoi le Verseau souhaite se différencier de la masse, à affirmer son unicité et à ne pas chercher l’approbation des autres.

Le point final du Verseau ? l’expression sans failles et sans compromis de soi. Pour le Verseau, la pression prend de nombreuses formes, mais il s’agit essentiellement de la pression exercée sur nous par notre culture pour nous conformer à un modèle de comportement établi.

Intérieurement, nous avons un certain ensemble unique de prédilections et de valeurs. Mais notre société a d’autres projets pour nous. Depuis que nous savons parler, nous avons été programmés avec des descriptions de ce qui constitue le succès, les normes, la décence et la santé mentale. Pour la plupart d’entre nous, il est naturel, voire utile, de se conformer à ces modèles. Pour le Verseau, c’est une condamnation à mort.

Le verseau doit résister à la pression. Il doit résister aux contraintes de sa culture. Sa stratégie consiste à suivre les dictats de sa propre individualité, à faire ses propres choix sans tenir compte de la rage ou des huées d’incrédulité que ces choix suscitent chez les gens qui l’entourent. Ces proches qui ne manquent pas le presser à se conformer aussi.

Le verseau (enfin plutôt Uranus, son maître) est souvent qualifié de génie — on nous apprend à le considérer comme une intelligence extrême, mais c’est trompeur. L’intelligence n’est qu’un outil du génie et peut exister sans lui. Le génie, c’est la capacité de penser différemment, d’envisager les vieux problèmes sous un angle nouveau.

Le génie est la capacité de penser d’une manière qui ne nous a pas été enseignée. Le verseau a cette qualité en abondance. Il voit et pense ce que d’autres refusent de voir ou de penser. Pour résister à la pression de la société ou de son socle familial le verseau est doté d’un formidable entêtement et pour le faire changer d’avis, il lui faudra plus que de simples « il faudrait que », « c’est comme cela », « c’est ainsi qu’il faut faire », « pourquoi ne fais-tu pas ? ». Il se démarque souvent radicalement de sa lignée familiale et passe souvent pour un hurluberlu au mieux, un irresponsable au pire. Ce n’est pas toujours faux, tant les vicissitudes de la vie quotidienne l’ennuient profondément d’autant plus si Saturne est peu puissant ou en maison 12.

Le Verseau : l’original

Le verseau, intellectuel, est passionné par le monde des idées et des grandes causes. Épris de justice sociale, il peut s’engager vaillamment, et bousculer les idées reçues, si le reste du thème fait de lui, un être concret. Parfois utopiste et décalé, il aura beaucoup de mal à s’intégrer. Plus fidèle en amitié qu’en amour, le verseau tient beaucoup à sa liberté. Le couple et le train-train quotidien l’étouffent souvent, il faut donc attendre une certaine maturité pour qu’il puisse y trouve enfin ses marques. Il progresse souvent dans ce domaine entre la première opposition d’Uranus (environ 42 ans) et le retour de saturne (environ 49 ans).

D’un point de vue de sa personnalité apparente, de sa volonté, le verseau aime cultiver la différence, l’originalité. Il aime se démarquer de l’habituel, du déjà vu. Il s’intéresse d’une manière ou d’une autre à tout ce qui touche à l’avenir.

Il ne s’agit pas forcément de mode, au contraire le Verseau est hors mode et se refuse à s’y soumettre. Il ne portera donc que ce qui lui fait plaisir et dans lequel il se sent bien à la mode ou pas. S’il est typiquement Verseau, il aura tendance à porter ce qui lui tombe sous la main à ce moment-là.

Le Verseau : l’indépendant

Le verseau aime s’écarter de ce qui a été traditionnellement appris et ne déteste rien de plus que les préjugés qui emprisonnent ceux qui en sont victimes. Il déteste toute forme de formatage, d’exclusion, de lynchage, d’agressivité ou de sauvagerie.

Le verseau est très réactif à toute forme d’injustice sociale ou personnelle et vous le verrez souvent s’engager à sa manière (dénoncer, pétitions, associations humanitaires, clubs, entraides de toutes sortes, métier ou l’individuation et la libération en est le socle, etc.)

Très indépendant, il tient à sa liberté (mais aussi à celle des autres) et a horreur que l’on décide et pense pour lui, et lui si soucieux de respecter autrui, peut devenir alors sec et distant. Bien que fidèle en amitié, il est assez solitaire, car il reste avant tout fidèle à sa liberté.

Il n’aime guère les activités ou les postes à responsabilités pour les mêmes raisons. Par ailleurs, il se sent plus à l’aise dans les relations d’égal à égal, car s’il n’aime pas être commandé, il n’apprécie pas plus de dicter à quiconque ce qu’il doit faire, estimant que chacun est libre de ses pensées, de ses actes, de ses choix.

Le verseau peut même avoir peur du succès, car ce dernier rime souvent avec devoir, apparat et responsabilités. Comprenez bien que ce ne sont pas les responsabilités en elles-mêmes qu’il récuse, mais la privation de liberté qui en découle qui lui est insupportable. Une fois sous la lumière, vous devez vous conformer à ce que l’on attend de vous.

Le Verseau : l’intellectuel

Comme tous les signes d’air, il est toujours en train de réfléchir à une chose ou à une autre, mais le verseau est extrêmement vivace et aime être stimulé en permanence : les banales conversations du quotidien l’ennuient d’une force peu commune.

Synthétique, visionnaire, il n’apprécie guère les personnes qui se noient dans les détails (il hait les cases et les détails). Le verseau se sent bien dans les sphères abstraites, et possède peu de sens pratique. Il peut négliger son quotidien (et les contraintes) jugé peu stimulant (les obligations administratives, financières, bancaires, etc.). Non pas qu’il les trouve stupides, mais son esprit est toujours vers un ailleurs plus stimulant au grand dam de ses proches.

Il est donc possible (si le reste du thème l’indique) de voir des adultes « verseau » peu doués pour se débrouiller dans la vraie vie, rejetant toute forme de discipline et de structure trop rigide. Bien sûr, aucun verseau ne se ressemble et le reste du thème est à étudier.

Le verseau n’est pas un signe émotif, mais intellectuel, c’est donc souvent par convictions intellectuelles qu’il réagit à l’injustice, à moins d’autres configurations planétaires en signe d’eau. Plus exactement une emphase sur le cancer ou la lune, les poissons et Neptune.

Il ne donne jamais dans la sensiblerie, mais si le reste du thème indique sensibilité et capacité relationnelle, alors on peut vraiment avoir à faire à quelqu’un qui va essayer de faire changer les choses même à un petit niveau (école, village, entreprise, travail, discipline quelconque, individu, etc.). Dans le cas contraire, on aura devant soi un beau parleur dont les actes ne suivent pas la lettre.

Devenir Verseau en positif

D’un point de vue du chemin de vie, il est demandé au verseau d’être le moteur de nouvelles visions, non pas pour lui, mais pour les autres. Il lui est demandé de voir et de croire en un possible quand les autres s’y refusent. Il doit être un moteur à la déstructuration d’anciens systèmes pour proposer d’autres alternatives.

Garant du libre arbitre pour soi et pour les autres, il ne doit pas pour autant refuser de s’impliquer à côté des autres. Pour exercer son libre arbitre, chacun doit être éclairé et guidé. Ainsi expliquer, accompagner n’est pas forcément empiéter sur le libre arbitre d’autrui.

Être capable d’abstraction, de distanciation, de recul, ne doit pas lui épargner de vivre une vie concrète et construite. La spiritualité ne se vit pas que dans les grandes idées et les grandes causes, mais aussi, et avant tout au quotidien avec ses proches, sa famille, ses voisins et souvent dans les petites choses.

Se comprendre, se connaître
Pour se libérer et enfin avancer

Les qualités du verseau

La capacité de n’écouter que sa voix intérieure pour aller là où il pense être heureux.
Le développement progressif et constant de la découverte et de l’affirmation de soi, en dehors du décor familial, social, amical, éducationnel, culturel, géographique et politique.
Il se rebelle quand il le juge nécessaire
Il développe une certaine originalité et créativité mentale.
Il recherche les points de vue différents tout en gardant son propre cap
Il ne cherche pas à faire plaisir pour être accepté par les autres
Il exprime qu’il est et ce qu’il pense tout en accueillant les réactions d’autrui avec calme et sérénité.
Il effectue un travail constant et profond sur la connaissance de soi.
Il apprend rapidement sur les sujets qui l’intéressent
Il se questionne les idées établies
Il voit différemment ce qui l’entoure et exprime sa vérité et ce qui compte pour lui, même s’il est seul contre tous, sans mépriser ce que les autres ont choisi pour eux

Les défauts du verseau (en trop ou pas assez)

L’individu devient anarchiste et conteste toutes les règles.
L’individu devient froid et distant envers les autres
Il ne laisse pas grand monde s’approcher de son intimité
Il est incapable d’exprimer clairement ses émotions
Sa liberté justifie à ses yeux de vivre constamment contre les autres et contre les lois.
L’individu devient un rebelle sans cause réelle
Il défend des points de vue uniquement pour créer controverses et bagarres intellectuelles.
L’individu perd son temps dans des revendications totalement dépourvues d’intérêt ou de sens fondamentaux.
il a beaucoup de mal à vivre sa liberté sur le terrain de la réalité

Afin de déterminer comment et où les énergies du verseau vont être vécues, il est nécessaire d’étudier où se trouve Uranus et Saturne. Dans le cas d’un soleil en verseau, il faut regarder dans quelle maison se trouve le soleil et quels aspects fait-il en plus de l’étude de Saturne et d’Uranus. Bien évidemment, toutes les planètes en aspect vont venir colorer, nuancer et moduler les énergies Verseau.

Ascendant verseau en questions

Vous pouvez aussi lire

Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour que je puisse répondre à une question qui concerne votre thème
Si vous souhaitez une réponse approfondie, inscrivez-vous en mode VIP
07 86 44 72 87
Question rapide?
t
Nous suivre sur Pinterest
Nous suivre sur Youtube