Ascendant scorpion : instinctif et perspicace

wave shape

L’ascendant scorpion : cuspide de maison 1 en scorpion

Je rappelle que l’ascendant est le MOI de contact, la personnalité avec laquelle un individu contacte le monde. Cette personnalité demeure innée et instinctive. Le natif du scorpion (signe solaire en scorpion) va, lui, devoir apprendre à s’individualiser sur un mode « scorpion ». Il y réussira très tôt ou petit à petit.

Par ailleurs, ce texte est dit « archétypal ». Vous êtes « ascendant scorpion » : comprenez que la cuspide de la maison 1 se trouve dans le signe du scorpion, mais vous n’êtes pas que cela. C’est tout un thème qui offre des indices sur votre personnalité. Ainsi, vous vous reconnaîtrez sans doute à travers certaines phrases, mais pas toutes, ce qui est logique.

Pour rappel

Le signe du scorpion est relié au principe du cycle de la vie et de la mort, mais aussi de la régénération. 

L’ascendant scorpion : signification

Le signe du Scorpion symbolise une énergie assez noire et tranchante. S’il fallait résumer ce signe en un mot ce serait probablement « tabou » ou « inconscient » ou encore « monde des pulsions liées au ça ».

En effet, le Scorpion symbolise l’énergie des sujets tabous

la sexualité, le désir, l’attraction irrésistible
la maladie, la mort
la violence, la haine
les pulsions, les instincts
les blessures profondes
l’occulte
et la plongée dans « le ça » pour en ressortir grandi

« L’ascendant Scorpion » cherche spontanément à porter ces sujets sur le devant de la scène. C’est pourquoi « l’ascendant scorpion » porte en lui une honnêteté relationnelle qui fait parfois mal. « L’ascendant scorpion » est naturellement transparent. Il est doué pour l’investigation, la vérité crue et le fait d’exprimer spontanément (sans toujours s’en rendre compte), ce qui bouscule et bouleverse. Né sous l’égide de mars et pluton, il est prédisposé à voir la vie comme menaçante, dangereuse ou, encore, comme un champ de batailles

En cela, le signe du scorpion fait écho à la maison 8. La maison 8 est la maison où notre « moi » est constamment mis à mal, mis à nu et bouleversé afin de grandir.

L’autre grand objectif du signe du scorpion est de faire face aux remous du « ça », voire même y plonger et en ressortir grandi. « L’ascendant scorpion » n’a pas réellement besoin de faire d’efforts pour aller à la rencontre du « ça » ; comme Obélix, il est tombé dans la marmite, petit. Mais là où cela devient extraordinaire, c’est que, malgré lui (enfin parfois, il en joue), il provoque les mêmes remous chez les autres qui n’ont plus d’autres choix que d’y faire face aussi.

Se comprendre, se connaître
Pour se libérer et enfin avancer

L’« ascendant scorpion » vous correspond bien mieux si :

la planète dominante (ou l’almuten) de votre thème est soit Mars soit Pluton ou les deux ;
votre thème comporte un amas planétaire en scorpion ;
la lune et le soleil se trouvent en signe d’eau et plus encore en scorpion ;
votre « soleil » se trouve en scorpion ou en maison 8
Mars (premier maître archétypal du scorpion) contacte plusieurs planètes ;
Pluton (second maître archétypal du scorpion) contacte le soleil, l’ascendant ou le maître d’ascendant
votre dominante demeure l’élément « eau » ou « feu » ;

L’« ascendant scorpion » vous correspond beaucoup moins si :

La planète dominante demeure une planète d’air ou de terre 
Votre thème comporte un amas planétaire en signe de terre ou d’air 
La lune contacte Mercure, Uranus ou Saturne ;
La lune se trouve en signe de terre ou d’air ;
Vos autres planètes et surtout Vénus se trouvent en signe de terre ou d’air ;

Par ailleurs, le vécu et l’éducation ont énormément d’importance. Ainsi, si, dans sa famille, « un ascendant scorpion » fait face à des parents qui :

ne le rassure pas : le scorpion est lié à la planète pluton qui l’amène à ressentir de manière très exacerbée tout signe de menace, de danger ;
sont désarmés face à ces vives réactions et le punissent pour ces dernières ;
ne savent pas gérer ses forts besoins exclusifs d’attachement et ce qui en découle : la jalousie, le sentiment qu’une autre personne lui est préférée ;
le grondent quand il exerce son pouvoir d’assertivité
le rabrouent quand il cherche des réponses et encore des réponses
etc.

Il refoulera sa vraie nature. Il pourra même selon la gravité développer des troubles émotionnels et affectifs : (colère, rage, jalousie, auto-destruction, vengeance, etc.).

À ce sujet, je vous laisse ensuite lire l’article sur le bébé scorpion.

Mars est une planète à prendre en compte lorsque l’on souhaite évaluer le poids des archétypes (animus) dans un thème astral. Mars est une planète « animus » liée au sens du soi et la capacité à s’affirmer, à défendre son intégrité physique et psychique.

Pluton est une planète liée au principe de vie, de mort et de régénération : Éros et Thanatos qui livrent une bataille continuelle.

Ce texte est écrit pour un ascendant scorpion pur. Or ce n’est jamais le cas dans un thème astral. D’autres points du thème (planètes, cuspides) y sont reliés et viennent nuancer ce noyau archétypal. De plus, c’est souvent l’étude du thème entier qui module, nuance cette première approche.

Ascendant scorpion : se différencier

Là où « l’ascendant balance » s’oriente vers ce qui relie les personnes entre elles, ce qui les rassemble, « l’ascendant scorpion » se focalise sur les différences qui font de chacun un être unique.

« L’ascendant scorpion » ne se lie pas à n’importe qui, pour dire de se lier, ou encore, pour ne pas être seul. Il sait sélectionner et refuser. « L’ascendant scorpion » est capable de dire non, car il possède de naissance un remarquable pouvoir assertif. De plus, il gère parfaitement les moments de solitude.

« L’ascendant scorpion » déteste le conformisme ambiant, les consensus, les systèmes. Il se bat souvent contre les clichés et refuse toujours de suivre les sentiers battus. Le seul chemin qu’il souhaite suivre, c’est le sien. Non pas qu’il n’aime pas les autres, mais il n’aime pas « ces autres », qui cherchent à le formater ou l’obliger à vivre selon une réalité qu’il ne ressent pas en lui.

Il déteste tout ce qui nivelle les individualités, il n’est pas question pour lui de suivre le courant ou une masse de moutons bêlants. « L’ascendant scorpion » cherche toujours à se différencier. Mais entendez par, là, « être lui ».

Ascendant scorpion : analyser et tirer les ficelles

« L’ascendant scorpion » déteste les amalgames, les généralisations, les approximations, et détecte très vite les dissonances, les failles, les incohérences. Il est doué pour creuser, aller au fond des choses. C’est un détective-archéologue né.

Il est très doué pour remarquer le détail qui tue. Peu de relations résistent durablement à l’exigence et la critique-scorpion. C’est un véritable scanner. Ils sont attirés, comme la misère sur le monde, par le détail qui cloche.

Les individus « ascendant scorpion » sont souvent en recherche du petit détail, la brèche par laquelle tout un système, a priori sain, pourrait être parasité et donc être détruit.

« L’ascendant scorpion » sait parfaitement prendre du recul afin d’analyser la situation et mettre à profit les failles qu’il détecte chez son adversaire.

Malin, rusé, il sait parfaitement se taire et révéler ce qu’il sait au moment stratégique. C’est le roi du mensonge par omission et il utilise parfaitement la force du silence. Il n’a pas son pareil pour brouiller les cartes. C’est un joueur d’échecs, un stratège. Il ne se dévoile jamais et ne vous communiquera jamais ses positions. C’est un être secret qui avance masqué, sans jamais perdre son objectif de vue.

Ascendant scorpion : pousser dans les retranchements

« L’ascendant scorpion » est un individu entier qui ne se complaît guère dans l’à peu près, et ce, dans aucun domaine. Sans se départir de sa courtoisie, il ne fait ni cadeau ni concessions et pousse souvent l’autre dans ses derniers retranchements. Il est souvent très intéressé par la psyché des autres, et aime à tester l’authenticité de la relation autant sur la forme que sur le fond.

« L’ascendant scorpion » est un champion pour « mettre à nu », pour dépister les faux-semblants, pour mettre le doigt sur ce qui n’est pas authentique.

« L’ascendant scorpion » est souvent très intéressé par les rouages qui sous-tendent les relations entre les êtres que cela soit au niveau personnel, social ou politique. C’est pourquoi vous trouvez bon nombre de criminologistes, de psychanalystes, de politologues, d’occultistes chez l’individu « ascendant scorpion ».

Ascendant scorpion : déterminé, combatif et passionné

Comme tous les natifs de signes fixes, « l’ascendant scorpion » est doté d’un pouvoir de concentration que sa grande résistance ne fait qu’accentuer. Aussi exclusif que tenace, c’est un passionné qui suit son idée sans se laisser influencer par ceux qui ne pensent pas comme lui. Il ne cède ni ne se décourage en cas d’échec.

« L’ascendant scorpion » est également sans égal pour compartimenter les différents secteurs de sa vie. Ainsi, des pans entiers de la vie d’un « ascendant scorpion » peuvent être totalement méconnus de ses proches.

Le signe du scorpion, gouverné par Pluton, symbolise aussi «  ce qui est caché ».

S’il sait toujours où se trouve son adversaire, son adversaire, lui a bien du mal à en faire autant. Il a l’instinct du chasseur qui ne se trompe pas de cible et ne la rate pas souvent : sa patience, n’a d’égale que sa présence d’esprit.

« L’ascendant scorpion » possède un sens de l’observation développé et un esprit critique affûté. De plus, il développe une aisance verbale dont il se sert comme un outil de haute précision. La précision du verbe additionnée à sa lucidité et à sa force de concentration permet au scorpion de gérer les situations où il est sur le fil du rasoir et où il n’a pas droit à l’erreur.

Il est incomparable lorsqu’il s’agit d’accomplir un exploit en un temps record, face à un péril, à un défi ou un rival. L’urgence le réveille, le stimule et le pousse à se dépasser. Pour ce faire, il alterne gant de velours et main de fer, concessions de forme et exigence de fonds.

« L’ascendant scorpion » n’a aucun état d’âme pour décider vite et bien.

Il est câblé pour composer avec les règles de la société. Tantôt, il les respecte, tantôt il cherche à les contourner. Il n’a pas son pareil pour deviner le pouvoir que tente d’exercer sur lui la collectivité, ou quiconque du reste, que cela soit direct, subversif ou dissimulé.

Ascendant scorpion : fin psychologue et manipulateur

« L’ascendant scorpion » repère vite les convergences d’intérêt dans les propositions d’autrui, même si celles-ci lui sont opposées. Il sait d’instinct toujours mesurer l’avantage qu’il pourrait y avoir à s’y associer en vue de certains bénéfices déterminés.

« L’ascendant scorpion » attaque rarement de front, il préfère biaiser d’une manière subtile afin d’arriver à ses fins. Pour lui, la fin justifie les moyens. Il adore plier les autres à ses exigences et jouit discrètement de son pouvoir et de son influence.

En positif, « l’ascendant scorpion » estime que les forces d’opposition servent toujours à faire avancer ou le faire avancer. Il n’est donc pas rare qu’il cherche la confrontation sans pour autant chercher le combat « meurtrier ».

Ascendant scorpion : auto-destruction

« L’ascendant scorpion » hors phase, aurait une tendance à s’empoisonner lui-même avec son propre venin, tout en le crachant en permanence sur tout ce qui se présente.

Ainsi, il peut profondément sombrer dans la dépression, l’auto-destruction, et se sentir écrasé par le destin, prisonnier de son fatalisme.

Il se laisse parasité par de sombres ruminations et s’avère incapable de voir la beauté et la lumière là où elles se trouvent. Rien ni personne ne trouve grâce à ses yeux.

Il devient la victime de Thanatos (pulsion de mort) qui le tire vers le bas, le pousse au cynisme et aux idées noires. La condition humaine ne devient plus alors qu’une prison tragique et absurde.

Dans les cas les plus graves, il ressent un besoin irrépressible de se détruire, et s’adonne à des addictions qui l’amèneront fatalement à la mort ou au suicide. Dans d’autres cas, il se complaira à rabaisser, salir ou dénaturer toutes formes de sentiments purs, que ce soit les siens ou ceux des autres.

Son goût pour la différence se transformera en égocentrisme. Il sera incapable d’accepter celle des autres et alors refusera de se mêler aux autres humains (le troupeau). L’excès de sélectivité, l’intransigeance, la tyrannie sont également des pièges pour « l’ascendant scorpion » hors phase.

Il peut devenir obsessionnel et totalement être submergé par ses pulsions et ses affects. Sa méfiance est telle qu’il se ferme aux autres et y compris à lui-même.

Ascendant scorpion : paranoïa

« L’ascendant scorpion » mal équilibré peut s’entêter à suivre des projets voués à l’échec. Si cela échoue, il y voit là la preuve de l’incapacité des autres à apprécier sa différence et sa supériorité. Ainsi, il fera porter la responsabilité de ces échecs aux autres, alors même qu’il se les inflige seul.

Il blâme la jalousie et l’incompréhension des autres : « On m’en veut, on veut me faire tomber, mais je résisterai, on ne m’aura pas ». Selon le reste du thème astral, « l’ascendant scorpion » peut développer une paranoïa plus ou moins grave, activée, selon les cas, par une mimique, une intonation, un mot malheureux, un regard.

« L’ascendant scorpion » mal équilibré, la plupart du temps, interprète mal les gestes ou les mots et les prend de manière personnelle. Il se croit trop facilement investi d’un pouvoir particulier, d’une intelligence supérieure, d’une lucidité hors norme, que la plupart du temps, ces interprétations n’ont pas le poids qu’il leur accorde.

« L’ascendant scorpion » (trop scorpion ou plutonien) perçoit les discussions comme des guerres de tranchées et les gère en tentant de détruire l’adversaire. Lorsqu’il sent une défaite argumentaire, il change de sujet, attaque violemment l’autre et ultimement se sauve en maugréant.

Vous pouvez aussi lire

Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour que je puisse répondre à une question qui concerne votre thème
Si vous souhaitez une réponse approfondie, inscrivez-vous en mode VIP
07 86 44 72 87
Question rapide?
t
Nous suivre sur Pinterest
Nous suivre sur Youtube