Signe chinois du buffle et ses éléments

wave shape

Signe chinois du buffle.

« Le signe chinois du buffle » est calme, fort, patient et il possède une grande force d’âme. Tenace, il travaille sans relâche, quels que soient les épreuves et les obstacles. Il peut se montrer bourru et conservateur, mais par sa solidité il inspire confiance. Il n’aime pas l’échec et les conflits, mais s’il doit se battre il ne reculera pas.

Le caractère du signe chinois du buffle

Tôt dans la vie « Le signe chinois du buffle » découvre que la stabilité, la construction, la permanence sont des principes directeurs de sa vie. Il n’aime pas se hâter, il préféra la continuité dans l’effort. Il ne recule jamais devant l’effort et le sens des responsabilités est bien ancré chez lui.

Il ne cède pas devant la pression et ne se plaint jamais : l’endurance est aussi sa compagne de vie. Il aime prendre son temps pour vivre, pour agir et pour réagir. Il lui faut aussi du temps pour prendre conscience de ce qu’il éprouve, de ce qu’il veut. « Le signe chinois du buffle » ne prend jamais de décisions hâtives, sans y avoir réfléchi. Il a besoin d’intégrer tous les éléments pour prendre la bonne décision.

Son choix arrêté, il préférera persister dans l’erreur plutôt que de changer son fusil d’épaule. L’entêtement, l’obstination sont à la fois sa force et sa faiblesse. Il ne se laisse pas influencer, et encore moins sans preuves concrètes de ce qui lui est avancé.

Pour se décider, « Le signe chinois du buffle » a besoin de garanties fermes. Devant l’adversité, il ne recule pas et son désir de prouver son courage et de tenir son engagement contre vents et marées tient parfois du masochisme. Affronter les vicissitudes de l’existence ne lui fait pas peur.

Dévoué, il exige le même dévouement des autres. Exigeant envers lui-même, il l’est aussi vis-à-vis des autres. Sa nature exigeante doublée de sa prodigieuse mémoire le rend difficile à pardonner, et, s’il le fait, « Le signe chinois du buffle » marque le coup afin que l’autre s’en souvienne.

Il aime que son entourage se comporte sur le même modèle de courage, d’endurance et de respect que lui. Conservateur dans l’âme, « Le signe chinois du buffle » aime ses habitudes, et il ne change pas son mode de vie pour l’autre et la seule solution pour autrui est qu’il s’y habitue. Les compromis ne lui sont pas familiers.

Fier, il tient toujours à respecter ses engagements. Et s’il ne peut le faire, il ne fait pas de promesses vaines. « Le signe chinois du buffle » est certes responsable, mais il manque de souplesse. Le don de communication et l’art de la négociation ne lui sont pas vraiment acquis. Il n’aime pas cependant blesser l’autre ; honnête et équitable, il fera toujours en sorte d’éviter le conflit.

Si le conflit est inévitable, vous ne céderez pas un pouce de votre terrain et votre patience et votre endurance viendraient à bout de n’importe quel adversaire. Refusant tout compromis, souvent « Le signe chinois du buffle » envenime la situation et ne cherche pas à écouter les revendications de l’autre.

Il n’aime pas demander de l’aide, car il ne souhaite pour rien au monde être redevable. « Le signe chinois du buffle » n’est pas toujours diplomate et pense que la vérité doit toujours être dite même si elle est douloureuse. Par ailleurs, lui-même préfère que l’on ne le materne pas, que l’on ne lui dore pas la pilule, ni que l’on vous mente : il se sent capable de tout affronter. Il n’aime ni la flatterie ni la flagornerie. Seule la certitude qu’il a fait de son mieux lui suffit.

Il a le sens de l’autorité dans les veines. On dirait qu’il est né pour commander : dispenser des ordres, faire respecter la loi et la discipline.

Mais ne nous méprenons pas, « Le signe chinois du buffle » ne cherche pas délibérément le pouvoir, il vient naturellement à vous, car tous s’accordent à lui reconnaître des compétences et un charisme sans faille.

L’aisance matérielle le rassure. « Le signe chinois du buffle » aime que ses armoires soient pleines, son congélateur fourni et son compte en banque bien garni. Mais il a plus confiance dans la pierre que dans les titres, ou dans les terres que dans l’or. Lent à s’émouvoir, secret (malgré une apparence chaleureuse), il ne donne pas sa confiance au premier venu et attend des autres qu’ils fassent leurs preuves. Mais sa fidélité et sa loyauté sont exemplaires : ses amis peuvent toujours compter sur lui.

Les capacités professionnelles du signe chinois du buffle

Il est logique de trouver un nombre relativement important de « Buffles » dans les carrières de l’armée, de la police, ou à des postes de commandement. Comme il supporte mal les rôles subalternes, on le verra atteindre rapidement le sommet de la hiérarchie ou entrer en conflit permanent avec ses supérieurs.

Il se sent à l’aise dans les affaires. Il a des qualités d’organisation, du sens pratique, du réalisme. Il sait défendre ses intérêts, et il ne se laisse pas facilement émouvoir par les problèmes des autres.

« Le signe chinois du buffle » voudra tout connaître de son associé, de son employeur ou de l’entreprise avec lesquels il va travailler. Il ne s’engagera pas à la légère, mais acceptera de travailler dur et de participer à la prospérité de l’entreprise à condition qu’il y ait un objectif concret au bout, que cela soit viable et rentable.

Juste et honnête, on pourra toujours compter sur lui, car « Le signe chinois du buffle » sait prendre ses responsabilités et l’endurance et les obstacles ne lui font pas peur. Si on lui laisse le choix, il préféra travailler avec « un serpent » ou avec « un coq », alors que le « mouton » connu pour son hyperémotivité l’agacera.

Si « Le signe chinois du buffle » emploie d’autres personnes, il exigera d’eux un travail dur, de la rentabilité, mais il sera toujours juste et honnête et saura les récompenser quand il estimera cela nécessaire. Il critiquera peu, mais son attitude fera comprendre aisément ce qu’il pense et au besoin il saura l’inspirer par l’exemple en donnant de sa personne avec eux.

Le signe chinois du buffle et l’argent

« Le signe chinois du buffle » aime gagner de l’argent et fait preuve de bon sens. Son compte en banque est bien géré et il connaît le prix de l’argent. D’ailleurs, il entretient des relations claires avec. Il sait qu’il lui sert à obtenir son confort et ne dépense donc pas à tort ou à travers (pour compenser) et il ne jette pas l’argent par les fenêtres. Capable de gérer son patrimoine, il l’agrandira petit à petit. Bien qu’il sait dépenser quand il le faut, il ne fait pas de dépenses somptuaires ou inutiles.

Le signe chinois du buffle et la santé

« Le signe chinois du buffle » est d’une constitution robuste. Il possède une grande puissance de travail. Mais il progresse avec lenteur, mange avec lenteur, il se déplace avec lenteur. Réaliste et plein de bon sens, il suit en tous points le dicton « qui veut voyager loin ménage sa monture ». Il prend soin d’économiser ses forces et de préserver son équilibre physique et nerveux.

La gorge est son premier point faible. Dans l’enfance, il a sans doute multiplié les angines. L’oreille et le nez sont également fragiles, et il convient de les surveiller régulièrement. Sa propension aux excès et son goût exagéré pour la bonne chère favorisent des engorgements, et un empâtement.

De plus, son système digestif peut être fragilisé par votre tendance à ruminer indéfiniment vos problèmes. « Le signe chinois du buffle » est donc prédisposé aux troubles gastriques, en particulier aux ulcères.

Le comportement amoureux du signe chinois du buffle

« Le signe chinois du buffle » n’est pas le conjoint le plus expressif, mais il sait vous dévouer entièrement aux personnes qu’il aime. Il fonde sa relation sur la confiance et il saura toujours protéger son partenaire. Il peut être sensuel, mais reste généralement assez insensible au romantisme. Si sa partenaire ne lui indique pas clairement ce qu’il désire, il peut rester longtemps sans le deviner, car lire entre les lignes n’est pas de son fort.

De même, il n’est pas très doué non plus pour deviner les douleurs et tristesses secrètes de son conjoint et il peut se montrer fort étonné de l’apprendre.

« Le signe chinois du buffle » tient énormément à la stabilité et à l’harmonie et il s’attache intensément à sa famille. Il apprécie par-dessus tout, les marques d’attention qui lui font cruellement défaut le jour où son partenaire les oublie.

Timide, il prendra le temps de connaître l’autre et de le courtiser. Pour que son union soit durable, l’autre doit miser sur l’authenticité et la qualité de la relation.

Une fois en couple, une seule personne suffira au «  signe chinois du buffle » et ne doutera plus de ses sentiments. S’il ne devine pas toujours les sentiments et les émotions secrètes de l’autre, il s’attendra par contre à ce que l’autre le devine ; ce n’est pas vraiment de son fort de parler et de dévoiler expressément les vôtres.

Stable et fidèle, le « buffle » est lent à s’éveiller, mais les affections sont puissantes et s’approfondissent constamment avec le temps. Une fois assuré de la tendresse et de la fidélité de l’être aimé, « Le signe chinois du buffle » enveloppe celui-ci d’une très chaude affection, s’attachant à le combler au maximum. Il devient alors capable des plus grands sacrifices pour faire durer son amour et donner à l’autre tout le confort, le bien-être et l’accès aux plaisirs de la vie qu’il apprécie lui-même.

Bon éducateur, « Le signe chinois du buffle » s’occupe consciencieusement de ses enfants et les prépare soigneusement à la vie. En tout cas, il aime être le centre d’une grande famille unie et cherchera toujours à subvenir au bien être de ses têtes blondes.

Le partenaire idéal du signe chinois du buffle

« Le buffle » trouvera dans « le signe chinois du serpent » ou « le coq » un partenaire idéal. Le « serpent » aime le confort et appréciera d’être pris en charge par ce courageux « buffle ». « Le buffle », lui, bénéficiera des conseils judicieux en matière de finance ou de lois.

« Le buffle » est aussi attiré par l’élégance du « signe chinois du coq » et sa capacité à se monter sociable en toutes circonstances. « Le coq » lui servira de conseiller en image et « le coq » appréciera que « le buffle » prenne en charge la gestion du ménage.

Le buffle d’eau

Le point fort du « Buffle d’eau » est de savoir s’adapter et de faire plier les autres sans en avoir l’air. Il sait mener les autres là où il le désire toujours en douceur, mais sans jamais perdre de vue son objectif. Il sait user et abuser de la patience des autres pour arriver à ses fins. Ce « Buffle d’eau », plus qu’aucun autre, aime passionnément la nature. C’est un écologiste par excellence.

Le natif a beaucoup de difficultés à exprimer ses sentiments. Il lui faut donc beaucoup de courage et de patience pour venir à bout de son inhibition naturelle et arriver à manifester ses sentiments avec aisance.

Timide, l’affectivité est cependant un pilier de sa vie et l’on ne devrait jamais jouer avec les sentiments du « buffle d’eau ». Tout manque de loyauté envers lui pourrait l’amener à réagir de façon brutale alors même, qu’en général, il est doux, lent et taciturne. Même si son désappointement ne se voit pas, il n’oublie pas, et un jour ou l’autre il le fera « payer » ou le fera savoir. Tout le monde sait combien il est rancunier.

Le buffle de bois

« Le buffle de bois » est moins rigide que ses congénères, il est plus progressiste, plus souple, même s’il tient beaucoup aux traditions. Il se montre plus sociable, plus à l’écoute, plus diplomate quand vos intérêts sont en jeu. Il est même capable de changer d’avis, si on lui prouve bien sûr qu’il y gagnera.

Au travail, il fait preuve de créativité, et de sens de l’innovation qui ne sont généralement pas le panache « du buffle ».

En amour, en plus des qualités accordées habituellement « au buffle », il est aussi plus à l’écoute, moins rigide. Il est capable, donc, de percevoir le malaise de son partenaire et d’y remédier, ce qui fait de lui un partenaire recherché.

Le buffle de feu

« L’élément Feu », non seulement intensifie la puissance et la volonté du Buffle, mais encore lui infuse un certain idéalisme, ce qui le rapproche quelque peu du « Chien » et du « Cochon ». Nous sommes ici en présence d’un être qui n’aime pas la facilité. Seul ce qui lui résiste le passionne.

« Le Buffle de feu » est doté d’une volonté de fer. Ce « Buffle » est souvent désigné pour des missions impossibles. Donnez-lui du fil à retordre, et il vous en saura gré. Peu influençable, « le Buffle de feu » n’en fait souvent qu’à sa tête. C’est là son point faible, car il a une confiance démesurée en sa propre force. Le « Buffle de feu » fait souvent preuve d’une brutale franchise et manque totalement de tact ou de diplomatie.

Chez le natif, le sens de l’autorité est développé au plus haut point. « Ce Buffle de feu » excelle dans toutes les professions où le courage, l’audace et le commandement sont nécessaires. Mais, en tant que chef de famille, il risque de diriger son royaume domestique avec une main de fer et de causer bien des dégâts. Si on le trompe ou si on se met en travers de son chemin, il se montrera impitoyable.

Le Buffle de métal

On retrouve chez le « Buffle de métal » plusieurs traits de caractère du « Buffle de Bois » et du « Buffle de Feu », avec, cependant, des nuances.

La suspicion est un des principaux composants du caractère de « ce Buffle » persuadé de toujours avoir raison ; et pour qui seule compte son opinion et seules les personnes qu’il choisit sont dignes de crédit à ses yeux.

Il idéalise sa famille, qu’il cherche à glorifier et à servir. Ne formulez jamais de critique contre les siens ou ceux qu’il aime si vous voulez conserver de bons rapports avec lui.

« Le Buffle de métal » n’est pas facile à vivre : il est exigeant en tout et quelque peu maniaque. On a souvent besoin de gens de sa trempe en cas de crise, car le mot « échec » est rayé de son vocabulaire. Mais le natif peut se montrer insupportable dans la vie quotidienne et se montrer impitoyable si l’on se met en travers de son chemin.

Le Buffle de terre

En famille aussi bien qu’en société, chaque fois qu’une décision est à prendre, « le Buffle de terre » est là pour mettre son grain de sel sans qu’on le lui demande. C’est une manie qui parfois lui coûte cher, mais dont il a le plus grand mal à se débarrasser.

« Le Buffle de terre » sait faire ce qu’il faut, pour assurer la subsistance de sa petite famille, il n’a pas le goût du pouvoir, car il connaît ses limites.

Grâce à son entêtement et à sa volonté de puissance, « le Buffle de terre » connaît souvent la gloire et tous les avantages qu’elle apporte. Mais l’arrivée de la fortune ne changera sensiblement pas ses habitudes de vie. Le natif préférera rester modeste. Avec son petit air de ne pas y toucher, le Buffle de terre sait gagner du terrain avec ténacité jusqu’au sommet.

Vous pouvez aussi lire

Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour que je puisse répondre à une question qui concerne votre thème
Si vous souhaitez une réponse approfondie, inscrivez-vous en mode VIP
07 86 44 72 87
Question rapide?
t
Nous suivre sur Pinterest