07 86 44 72 87
t
astrologie

La maison 12 en astrologie


La maison 12 est la dernière des maisons d’eau et nous invite à la lucidité sur nous-mêmes, à prendre conscience de nos travers et à amorcer une profonde transformation. C’est une maison liée à la psyché, aux profondeurs du « moi ». C’est pourquoi tout ce qui touche à la maison 12 n’est pas immédiatement maîtrisable ou disponible et peut se vivre sur mode dévié dans un premier temps. Seul le travail sur soi et en conscience permet ensuite de la vivre sur un mode sain.

La maison 12 : introduction

La maison 12 est la dernière des maisons d’eau. Elle est reliée au signe des poissons et à la planète Neptune. Elle nous invite à la lucidité sur nous-mêmes, à prendre conscience de nos travers et à amorcer une profonde transformation. C’est une maison liée à la psyché, aux profondeurs du « moi ». C’est pourquoi tout ce qui touche la maison 12 n’est pas immédiatement maîtrisable ou disponible et peut se vivre sur mode dévié dans un premier temps. Seul le travail sur soi et en conscience permet ensuite de la vivre sur un mode sain.

Dans la première maison d’eau (la maison 4), nous faisons face aux racines familiales (nos parents) et à la psyché de surface.
Dans la deuxième maison d’eau (la maison 8), nous faisons face à notre inconscient personnel qui a enregistré divers traumatismes pour la plupart refoulés et enfouis et qui resurgissent sous forme de somatisation et/ou de perturbations plus ou moins graves de la conscience. Avec Pluton et le signe du scorpion, elle représente le « ça ».
Dans la dernière maison d’eau (la maison 12), nous faisons face à l’inconscient familial, à l’héritage de toute une lignée et parfois même de l’inconscient collectif qui lui-même a pu impacté notre propre lignée.

La maison 12 en astrologie : l’inconscient

La maison 12 en astrologie décrite par la plupart des astrologues semble terrifiante : de l’exil, à la prison en passant par les longues maladies, il est certain qu’elle ne paraît pas très engageante.

En fait, si la symbolique de la maison 12 n’exclut pas ces sinistres réalités, il me paraît plus important de préciser que cette portion évoque plutôt le moment où l’être humain se pose et prend conscience de ce qu’il est, de la vie qu’il a menée et se porte naturellement à l’introspection, à l’exploration de son inconscient et éventuellement au changement.

La Maison 12 représente le domaine de la psyché, de la conscience, du rêve, de la dissolution de l’ego, du mysticisme, du lâcher-prise et du détachement. La Maison 12 est une Maison d’eau et je crois que l’on peut facilement la comprendre par l’image suivante : une île, symbolisant l’ego, qui baigne dans un l’océan vaste de la Maison 12, mais aussi comme un utérus qui accueille le fœtus qui ne possède pas encore d’ego, mais déjà un héritage psychogénétique. Ou encore un vaste brouillard épais où tout est difficilement visible clairement et peut engendrer des illusions et désillusions et où l’on peut facilement se perdre.


Traditionnellement, la 12e maison (ainsi que les autres maisons d’eau — la 4e et la 8e) révèle des schémas, des pulsions et des compulsions qui opèrent en dessous du niveau de conscience et qui influencent pourtant de manière significative nos choix, nos attitudes et nos orientations dans la vie. Stockées dans notre mémoire inconsciente, les expériences passées colorent notre façon de voir et de rencontrer le monde.

Mais d’où viennent ces influences passées ?

Grossesse et effet ombilical

Les planètes situées en maison 12 peuvent être liées à ce que les psychologues appellent « l’effet ombilical », et ce, d’autant plus que ces mêmes planètes sont reliées à la lune.

Selon ce concept, l’embryon en développement n’est pas seulement réceptif aux substances physiques ingérées par la mère, mais il est également affecté par son état psychologique général pendant la période de gestation. Ses attitudes et ses expériences sont transmises au fœtus dans l’utérus par le lien ombilical (d’autres pensent aux deux âmes connectées). La nature de ce qui est « transmis » à l’enfant de cette manière est indiquée par les planètes en maison 12.

Si Pluton s’y trouve, la mère peut avoir vécu un moment traumatisant pendant la grossesse. L’enfant naît alors avec un sentiment du danger de la vie et une appréhension tenace que le malheur est au coin de la rue. Il n’y a pas de souvenir conscient de la source de cette attitude : seulement un vague sentiment que la vie est ainsi faite.

Si Saturne s’y trouve, la mère peut avoir vécu un sentiment de restriction, de limitation, de craintes, de peurs, de manquement. L’enfant naît alors avec un sentiment que la vie ne sera pas facile et qu’il faudra se battre pour avoir ce que l’on veut ou pire qu’il n’arrivera jamais à rien obtenir. Là encore, il n’y a pas conscience de la source de cette attitude, etc.

La maison 12 en astrologie : réfléchir sur soi

Il est souvent difficile de mener à bien une introspection profonde et valable en plein cœur de l’agitation de la vie. Souvent, on se met à réfléchir sur soi quand quelque chose se dérègle, quand on a l’impression de tout perdre, quand soudain la vie ne nous sourit plus. On peut souvent observer qu’une longue maladie, une solitude prolongée nous y aide fortement.

On se met donc à réfléchir pour transformer notre vie et bien souvent transformer sa vie, c’est se transformer soi. Réfléchir sur les moyens dont on dispose, ce que l’on peut faire, ce que l’on a fait ou pas. Et sur ce qui est bon pour nous. Et soyons francs, il nous faut souvent une sérieuse alerte pour que l’on s’y résolve.

La maison 12 nous parle donc souvent de ce que l’on doit changer ou développer si l’on ne veut pas se retrouver en échec. Cette portion parle donc aussi de nos errances, nos impossibilités. C’est pourquoi elle est considérée comme la plus pénible de toutes. Assumer ses faiblesses, en prendre conscience et prendre la décision de se transformer nécessite d’être lucide sur soi et de la conséquence de nos actes non seulement pour soi et pour les autres.

Nous sommes souvent rebelles au changement, et il nous faut souvent un sérieux coup de semonce pour se poser les bonnes questions : échec, isolement, maladie, rupture, remous de l’inconscient, traumatismes qui refont surface, etc.

La maison 12 en astrologie parle de notre besoin de réfléchir sur nous-mêmes, de méditer nos erreurs et nos errances, elle suggère de prendre du recul par rapport à notre quotidien et parle donc forcément de détachement vis-à-vis de nos pulsions, nos besoins, nos désirs, notre ego. Une maison 12 bien vécue permet de tirer des leçons de ce que l’on a vécu et permet de changer son fusil d’épaule.

Si l’on est bien encore obligé de se loger, se nourrir, la maison 12 en astrologie rend capable de ne plus accorder tant d’importance à la matérialité, mais nous pousse vers plus de sagesse, de spiritualité et de compassion pour l’autre.

La maison 12 en astrologie : mensonge, flous et illusions

Comme se transformer est souvent difficile et pénible, certains font semblant d’être ce qu’ils ne sont pas afin de plaire ou d’éviter les ennuis, la maison 12 en astrologie parle aussi de ce qui peut être une part de nos mensonges et de nos faux semblants.

Toute planète en maison 12 ou almuten de la maison 12 est de nature à être difficilement maîtrisée par le natif et incite fortement à un changement de comportement pour le vivre (c’est bien le rôle de la maison 12). Ainsi dans les premiers temps ces planètes peuvent se vivre de manière déviée avant la prise de conscience (si elle arrive un jour).

Mercure en 12, par exemple peut suggérer des mensonges, des faux en écritures, de la manipulation, de la dissimulation avant d’être vécue sur un mode sain (communication, intelligence, force de persuasion saine, positionnement sain, expression de soi sincère, médiation, porte-parole, etc.)

Ainsi, la maison 12 en astrologie est celle aussi de la maison du mensonge, de l’occulte : obtenir par un moyen détourné, ce que l’on n’arrive pas à obtenir de manière naturelle, et ce, jusqu’au jour où l’on se prenne un revers et que l’on utilise sainement la planète pour soi, mais surtout pour les autres.

Dans le cas de mercure : manipulations découvertes, faux en écriture dénoncés. Les ennuis surviennent et nous obligent à réfléchir sur nous.

Mars en maison 12, peut suggérer un mode d’affirmation faible (des désirs déviants) qui nous entraîne vers des moyens déviés pour obtenir ce que l’on veut plutôt que de l’obtenir sainement, d’où aussi la réputation de la maison 12 comme étant celles des gangsters, des voleurs, des personnes malhonnêtes, etc.

Saturne en maison 12 peut évoquer une capacité à se verticaliser, à se structurer, à se responsabiliser, à accepter la solitude face à soi-même. Ce qui oblige les autres à nous « porter » ou nous entraîne vers l’effondrement social. La personne semble avoir une colonne vertébrale molle, pas encore formée.

Saturne en astrologie évoque aussi le « surmoi ».

La maison 12 évoque certes le mensonge à soi-même, mais pas seulement. La maison 12 ainsi que Neptune « déstructurent », engloutissent, absorbent ou gonflent l’identité individuelle. Les frontières entre nous et les autres deviennent floues. C’est pourquoi l’accent mis sur cette maison peut indiquer des personnes qui ont de grandes difficultés à former des identités clairement définies. Elles sont influencées par ce qui les entoure ou par les personnes avec lesquelles elles entrent en contact.

Pour certaines personnes, une maison 12 forte contribue à l’absence d’une identité claire, à la nébulosité, à des vies sans direction, à la victimisation, à l’expérience d’être submergé par des pulsions inconscientes ou des courants sous-jacents en liberté dans l’atmosphère, et à un sens déformé de la valeur de la souffrance et du sacrifice de soi.

En maison 12, la capacité de maintenir les choses en place ou d’atteindre des objectifs personnels est en quelque sorte subordonnée à un pouvoir de dissolution beaucoup plus grand sur lequel il n’a que peu de contrôle.

La maison 12 en astrologie : devenir soi

L’obscurcissement des frontières entre le soi et les autres peut créer une certaine confusion quant à notre point de départ et celui des autres, mais il confère également un plus grand degré d’empathie et de compassion pour ceux avec qui nous partageons la terre.

Le concept de la 12e maison, qui consiste à renoncer au sentiment d’être un « moi » séparé, donne lieu à une empathie et une compassion véritables, à un service désintéressé, et, finalement, à la capacité de fusionner avec le grand tout.

Ainsi, il ne serait pas approprié de parler du mensonge et de la dissolution en oubliant de mentionner les recherches effectuées par Michel et Françoise Gauquelin. Ils ont analysé les carrières de sportifs à succès et ont trouvé une corrélation avec Mars dans le secteur de la 12e maison du thème.

De même, les scientifiques, les médecins, les astrologues, les archéologues avaient tendance à avoir Saturne à cet endroit, les écrivains la Lune, et les acteurs Jupiter.

D’après leurs études, il apparaît que les planètes de la 12e (et dans une certaine mesure de la 9e, de la 6e et de la 3e) déterminent de manière significative le caractère et la profession du natif. Cela a surpris de nombreux astrologues qui supposaient que les placements dans les maisons 1 ou 10 devaient être plus forts à cet égard.

Cependant, leurs conclusions sont-elles si étranges à la lumière de ce que nous comprenons de la 12e maison ?

S’il existe un besoin de « donner » ce qui se trouve dans la 12e maison à d’autres personnes, il s’ensuit que nous pourrions faire carrière avec les principes qui s’y trouvent. Puisque la 12e est liée à la reconnexion avec quelque chose de numineux et de divin, un individu peut y ressentir une planète comme la clé ou le chemin vers la grandeur et le dépassement de soi. Naturellement, il ou elle voudra la développer. L’aspiration profonde à la plénitude et à l’immortalité qui existe en chacun de nous est l’attrait qui motive l’accomplissement par les planètes de la 12e maison.

La maison 12 en astrologie : la spiritualité

Plongé dans les préoccupations quotidiennes, il est difficile d’avoir le temps de vivre sa maison 12. C’est pourquoi cette portion astrologique se vit quand la vie quotidienne prend un tour d’arrêt (maladie, deuil, éloignement, prison, retraite, solitude imposée, souffrance psychologique, etc.).


D’autres astrologues y voient l’être religieux. Mais la maison 12 parle avant tout de sagesse personnelle, de maîtrise de ses pulsions. Je dirai donc que s’il y a foi, elle est personnelle et loin de tout dogmatisme ou prosélytisme de la maison 9.

À son niveau le plus fondamental, la 12e maison, naturellement associée au signe des Poissons et à la planète Neptune, représente le besoin de dissolution qui existe en chacun de nous — le désir ardent de retourner aux eaux indifférenciées de l’utérus, à l’état originel d’unité. Freud, Jung, Piaget, Klein et une foule d’autres psychologues modernes s’accordent à dire que la première structure de conscience du nourrisson ignore les frontières, l’espace et le temps.

Les premiers souvenirs sont les plus profonds. À un certain niveau profond, chaque individu a l’intuition que sa nature la plus profonde est sans limites, infinie et éternelle. La redécouverte de cette plénitude est notre plus grand besoin et désir. D’un point de vue de psychologie réductionniste, le désir de se reconnecter avec le sens perdu de l’intégrité originelle peut être compris comme un sentiment de frustration.

Mais en termes spirituels, ce même désir se traduit par une aspiration mystique à l’union avec notre source et une expérience directe de l’appartenance à quelque chose de plus grand que nous.

Chaque personne veut perdre son sentiment d’isolement et transcender sa séparation individuelle, mais chaque personne est terrifiée par la désintégration et redoute la perte du « moi » séparé. Cette double contrainte existentielle — vouloir la totalité et pourtant la craindre et y résister — est la principale difficulté de la 12e maison.

D’autres recherchent la transcendance plus directement par la méditation, la prière et la dévotion à Dieu. La 12e maison peut soulever l’une ou l’autre de ces questions.

Certaines personnes ayant une forte maison 12 chercheront tout moyen de s’échapper ou de se retirer complètement du monde. D’autres, qui ressentent la douleur « extérieure » comme la leur, s’efforceront naturellement de la soulager d’une manière ou d’une autre.

Une forte maison 12 est une maison qui est soit très occupée soit dont la planète qui l’occupe maîtrise plusieurs autres maisons (maîtrise ou almuten)

À des degrés divers, la maison 12 décrit l’aide, le réparateur, le sauveteur, le sauveur qui « prend en charge » les besoins et les causes des autres.

Le sens premier du mot « sacrifice » est « rendre sacré ». L’hypothèse selon laquelle l’individu est racheté par le sacrifice de soi, par l’offrande de soi à quelque chose de plus grand, se retrouvent à tous les niveaux de signification de la maison 12. Cela est vrai dans la mesure où nous devons, dans une certaine mesure, abandonner le sentiment d’un « moi » autonome et séparé pour nous fondre dans le tout.

En maison 12, on pourrait croire que tout ce qui constitue une satisfaction personnelle doit être abandonné. Cependant, ce ne sont peut-être pas les choses elles-mêmes qui doivent être sacrifiées, mais plutôt notre attachement à elles.

La 12e maison est un rappel constant que toutes les joies aspirent à l’infini.

La maison 12 en astrologie : les paradis artificiels

Parce que la dissolution de l’identité du « moi » est si effrayante, les gens cherchent des gratifications de substitution pour tenter de satisfaire le désir ardent de transcendance de soi. Une stratégie pour se reconnecter à l’unité passe par le sexe et l’amour : « Si je suis aimé, retenu ou inclus, alors je vais au-delà de ma séparation ». L’immersion dans l’alcool ou la drogue est un autre moyen de faire tomber les frontières et les rigidités.

Les pulsions suicidaires et diverses autres formes de comportement autodestructeur masquent souvent le désir de retourner à un état plus béat d’être indifférencié.

La maison 12 en astrologie : karma et évolution

Certains pensent que la maison 12 montre ce que nous « apportons » du passé et qui va opérer dans cette vie sur le côté débit ou crédit de notre compte.

Des configurations difficiles en maison 12 peuvent indiquer d’anciens « points chauds » et des énergies que nous avons mal utilisés dans des vies antérieures et que nous devons encore apprendre à gérer avec sagesse dans celle-ci. Les placements positifs dans cette maison suggèrent des qualités enracinées qui nous serviront avantageusement dans cette vie grâce au « travail » effectué sur elles dans le passé.

En relation avec cette théorie, certains astrologues qualifient la maison 12 de « soutenante ou destructrice ». Par exemple, si Mars ou le Bélier s’y trouve, il se peut que l’égoïsme, l’impulsivité ou la témérité aient été un problème dans le passé et que la poursuite d’un tel comportement soit la cause d’une « chute » dans cette vie.

D’un autre côté, un Mars bien aspecté en maison 12 suggère que des qualités positives de Mars telles que le courage, la force et la franchise ont déjà été apprises et soutiendront le natif dans les moments difficiles, se manifestant au moment où elles sont le plus nécessaires.

Que l’on se réfère à « l’effet ombilical » ou à la théorie du karma et de la réincarnation, les placements dans le 12e décrivent des influences qui nous sont parvenues de causes et de sources dont nous ne pouvons évidemment pas nous souvenir ou que nous ne pouvons pas voir.

L’inconscient est plus qu’un simple réservoir de pensées, d’impulsions et de souhaits refoulés ou enfouis — c’est aussi la source de potentialités de connaissance et d’expérience que l’individu n’a pas encore contactée.

Les énergies de la maison 12 ne sont pas destinées à être utilisées uniquement à des fins personnelles. On nous demande d’exprimer ce principe pour le bien des autres, et pas seulement pour nous-mêmes. Par exemple, si Mars est là, nous pouvons assumer le rôle de combattant ou de défenseur d’une cause pour d’autres personnes. Dans ce sens, nous donnons notre Mars, ou nous l’offrons aux autres.

Mercure dans la 12e maison peut exprimer les pensées des autres ou servir de porte-parole pour les autres, etc.

La maison 12 en astrologie : sommes-nous notre propre ennemi ?

La 12e maison a été appelée la maison des « ennemis secrets » et des « activités en coulisses ». Cela peut être pris littéralement pour signifier que des personnes complotent ou conspirent contre nous. Cependant, il est plus probable qu’il s’agisse de faiblesses ou de forces cachées en nous-mêmes qui compromettent la réalisation de nos buts et objectifs conscients. En bref, les pulsions et les compulsions inconscientes, comme le montrent les placements de la 12e maison, peuvent contrecarrer la réalisation de nos objectifs conscients.

Par exemple, si un homme a la Lune et Vénus dans la 7e maison, il éprouve une forte envie d’être proche d’une autre personne dans une relation intime. Mais si cet homme a également Uranus dans la 12e, cela suggère qu’inconsciemment, il peut y avoir un désir de liberté et d’indépendance si fort qu’il sabotera d’une manière ou d’une autre toute tentative de former des liens contraignants.

En général, dans toute compétition entre des objectifs conscients et des objectifs inconscients, c’est généralement l’inconscient qui gagne. Dans ce cas, il peut avoir l’habitude de n’être attiré que par les femmes qui ne sont pas libres de se marier ou qui, pour une raison quelconque, ne souhaitent pas répondre à ses avances.

De cette façon, la compulsion inconsciente de rester indépendant (Uranus en maison 12) est victorieuse sur les besoins plus conscients. Si nous sommes conscients de nos pulsions, nous pouvons faire quelque chose pour les réguler et les modifier si nous le souhaitons. Si nous sommes inconscients de certains schémas ou pulsions, ceux-ci ont une façon de nous dominer et de nous contrôler. Ce dont nous sommes inconscients en nous-mêmes a le don de surgir par-derrière et de nous frapper sur la tête. Par conséquent, si malgré tous nos efforts, un objectif conscient est continuellement bloqué, nous pouvons examiner la maison 12 pour trouver des indices sur la raison de ce blocage.

La maison 12 montre ce qui est caché ou à l’arrière-plan, tout comme les hôpitaux et les prisons sont, en partie, des lieux où certaines personnes sont « mises à l’écart » de la société.

Ceux qui ont des configurations difficiles en maison 12 peuvent « craquer » sous la pression de la vie ou être la proie de puissants complexes inconscients qui remontent à la surface, d’où le besoin d’être soigné et contenu.

D’autres sont « mis à l’écart » parce qu’ils sont considérés comme dangereux pour le bien-être de la société. Dans tous ces cas, la volonté d’une autorité supérieure leur est imposée, en accord avec le principe de la maison 12, qui veut que l’individu se soumette à quelque chose de plus grand que lui.

L’hospitalisation ou une période de retrait de la vie peut être nécessaire pour rétablir l’équilibre psychologique et physique, rendant ainsi la personne entière à nouveau — un autre principe de la maison 12.

La maison 12 en astrologie : servir les autres

Servir les autres moins fortunés que soi est l’expression pratique de la compassion et de l’empathie que confère la maison 12. L’Église, diverses organisations caritatives et humanitaires ou la vie monastique seront d’autres sphères qui absorberont la personne qui sent que c’est sa vocation de sacrifier ou de consacrer sa vie à Dieu ou au bien-être des autres.

Bientôt, un article sur l'interprétation de la maison 12

Cet article est réservé aux abonnés VIP et VIP

S'abonner

Mes articles sont le fruit de 30 ans de formation et d'expériences et vous livrent des connaissances riches, fouillées et sérieuses en astrologie, en astropsychologie et en psychologie.

D'autres articles à lire dans la « sous-catégorie » : maisons en astrologie

  • La maison 1 et l'ascendant en astrologie

    La maison 1 en astrologie est dite celle de l'ascendant. La maison 1 parle de ce moi instinctif de contact que l'on nomme personnalité....

  • La maison 2

    Se loger ou se nourrir dépend de l’argent que j’ai. Certes la maison 2 en astrologie parle des possessions matérielles, mais de manière...

  • les maisons astrologiques

    Les maisons en astrologie représentent le voyage du « MOI » qui doit devenir « SOI » en traversant les champs d’expériences appelées...

  • maison 3 en astrologie

    La maison 3 en astrologie est un vrai fourre-tout pour beaucoup d’astrologues : les frères et sœurs, les cousins, l’entourage proche, etc....

  • La maison 4 en astrologie

    La maison 4 en astrologie évoque tout ce qui a trait à nos racines, à notre ADN familial qui influe sur notre ADN psychologique. La maison 4 en...

  • Maison 5 en astrologie

    La maison 5 en astrologie évoque l’expression spontanée de soi et de ses désirs que l’on peut vivre sans contraintes, en toute liberté....

  • La maison 6 en astrologie

    La maison 6 en astrologie évoque l’ordre, la discipline, la capacité à se structurer, à se perfectionner, à viser l'excellence et à...

  • La maison 7 en astrologie

    La maison 7 en astrologie : La maison 7 en astrologie évoque la reconnaissance du non-soi, l’acceptation de la...

  • La maison 8 en astrologie

    La maison 8 en astrologie évoque notre capacité à faire face à la perte, au renoncement, aux épreuves que nous affrontons tous un...

  • La maison 9 en astrologie

    Les êtres humains semblent avoir besoin de sens. Nous avons apparemment besoin d’idéaux fermes vers lesquels nous pouvons aspirer et de...

  • Les 12 maisons astrologiques

    Les 12 maisons astrologiques montrent les domaines spécifiques de la vie quotidienne ou les champs d’expérience dans lesquels les planètes...

  • Maison 10 en astrologie

    La maison 10 en astrologie avant même de parler de sociabilité ou de travail, parle avant tout d’accomplissement. Il s’agit ici de diriger...

  • Maison 11 en astrologie

    À son niveau le plus profond, la maison 11 (associée au signe du Verseau et co-dirigée par Saturne et Uranus) représente la tentative...

  • Maison 12 en astrologie

    La maison 12 est la dernière des maisons d’eau et nous invite à la lucidité sur nous-mêmes, à prendre conscience de nos travers et à...

Questions & commentaires


Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour que je puisse répondre à une question qui concerne votre thème