07 86 44 72 87
t
astrologie

Développement personnel - ascendant et thème astral


En astrologie traditionnelle, le signe ascendant représente l’une des caractéristiques les plus importantes d’un thème astral. L’ascendant et son noyau en astrologie évoque notre « MOI de contact ». L’ascendant affirme : « Me voici dans les vêtements que je porte pour couvrir la nudité de mon être et servir mon moi profond » (la force solaire).

Focus sur les lignes de force vitales du thème astral

Chaque thème astral est unique. Cependant se dégagent de chaque thème 4 lignes de force :

  1. L’ascendant et son noyau planétaire
  2. La lune et son noyau planétaire
  3. Le soleil et son noyau planétaire
  4. Et le dispositeur final du thème astral

Cela ne signifie pas pour autant que le reste du thème n’a pas de rôle à jouer, mais il restera dépendant ou soumis à ses lignes de force.

Rappel : une planète signifie « le quoi » ; un signe astrologique « le comment » et la maison « le où ». « Le quand » est souvent évoqué par les transits.

Le tout, quoi qu’il en soit, est toujours soumis au soleil du thème de naissance (le sens en soi, la direction dans la vie).

L’ascendant et son noyau

En astrologie traditionnelle, le signe ascendant représente l’une des caractéristiques les plus importantes d’un thème astral. L’ascendant en astrologie évoque notre « MOI de contact ».

L’ascendant affirme : « Me voici dans les vêtements que je porte pour couvrir la nudité de mon être et servir mon moi profond » (la force solaire).

Ces vêtements n’apparaissent pas que façade. Selon Jung, cette persona prend racine dans notre MOI. Il demeure la part du moi qui se montre spontanément. Par contre, il n’est en rien notre « MOI » total et complet et encore moins notre SOI. Il est un « MOI » de contact et instinctif. Dans certains thèmes, l’influence de l’ascendant ; du soleil et de la lune, sont inextricablement mêlée.

Pourquoi bien comprendre ce qu’implique son ascendant

Si vous lisez la suite, de cet article sur l’interprétation de l’ascendant, vous vous apercevrez que cela va bien plus loin que les généralités que l’on peut lire sur tel ou tel ascendant. Ce premier noyau nous permet de dégager les premières lignes de force et par exemple s’orienter vers un métier qui nous permette de nous accomplir, ou encore bien choisir un partenaire de vie.

Je tiens comme toujours à préciser que le thème astral ne fait pas tout, et que le vécu éclaire le thème, et le thème éclaire le vécu.

Si l’on consulte un astrologue pour obtenir des éclaircissements sur une vocation professionnelle, il est clair qu’une personne avec cet ascendant ne peut par exemple travailler dans l’administratif ou un bureau. Les métiers liés à l’esthétique ou encore au commerce apparaissent inenvisageables, etc. Cette personnalité n’est pas faite pour cela. Si tel devait être le cas, la personne resterait profondément malheureuse, car elle apparaîtrait complètement à côté d’elle-même. Se connaître soi, c’est mieux choisir pour soi et mieux se diriger.

Pour interpréter l’ascendant et son noyau

  1. Repérer le signe ascendant : ici le Gémeaux.
  2. En déduire le maître du signe ascendant : ici mercure.
  3. Regarder où se trouve ce maître d’ascendant : en maison 8 et en capricorne.
  4. Repérer où se trouve le dispositeur de ce maître : mercure se trouve en capricorne le dispositeur de mercure est donc Saturne qui se trouve en maison 12 et en taureau. On parle de sous-tonalité de mercure.
  5. Repérer les aspects au maître d’ascendant :
  • saturne en trigone à mercure
  • la lune en antisce à mercure
  • et Uranus en carré à mercure
  1. Repérer les aspects au dispositeur du maître d’ascendant.
  • ici Saturne est en trigone à mercure (aspect le plus serré)
  • puis quinconce à la conjonction « lune vénus » (car les deux planètes sont angulaires en maison 7)
  • puis quinconce à Uranus en maison 6
  1. Repérer les aspects à la cuspide de la maison 1.
  • le soleil aspecte la cuspide de 1 par sextile
  • La triple conjonction Jupiter Neptune, mars aspecte la cuspide de 1 par opposition

Le signe du Gémeaux : signe d’air

Son objectif : comprendre ; s’adapter et survivre à l’environnement dans lequel il évolue. Témoigner sur ce qu’il a appris.

Ses armes : observer, analyser, parler, écrire et témoigner, rentrer en contact

Mercure en astrologie

Mercure signe la rationalité, le traitement et la communication brute des données. Mercure quand il est bien exploité permet aussi de jouer le rôle de messager entre le conscient et l’inconscient. Il permet aussi au soleil d’exprimer concrètement son intériorité.

Le signe du capricorne ; signe de terre

Son objectif : l’intégrité et l’expression de la profondeur du soi dans la sphère publique : un accouplement sans faille entre un comportement public visible et une essence personnelle invisible.

Ses armes : la ténacité, la rigueur, la solitude, l’autodiscipline, la détermination

La maison 8 en astrologie : maison de terre

La maison 8 évoque notre capacité à accepter les transformations profondes suite à l’expérience « maison 7 » (rencontre avec le non-soi). Cette expérience peut provoquer des crises, faire ressortir des blocages ou des dysfonctionnements psychiques. En relation avec la maison 2 (son opposé), elle signifie la dépossession et le renoncement. En maison 2, on palpe du tangible ; en maison 8, on fait face à l’immatériel et à tout ce qui échappe à notre contrôle comme les mystères de la vie. La maison 8, c’est aussi « je renonce à un peu de moi pour être un peu plus MOI ». En cela, elle fait référence à la plongée dans l’ombre de Carl Jung afin de s’y confronter. La confronter signifie l’intégrer et aller vers notre MOI, voire notre SOI. D’une certaine manière, elle parle de notre force de caractère.

Saturne en astrologie : planète de terre

Saturne réside en une planète du développement de l’autodiscipline et du développement du respect de soi. Saturne cherche à concentrer la volonté. Saturne nous aide à dominer nos peurs, notre paresse, nos émotions pour nous focaliser uniquement sur nos intentions et objectifs sans jamais renoncer. Cela en fait une planète de foi, car il en faut de la foi pour continuer malgré toutes les épreuves et les frustrations rencontrées. C’est la foi dans l’idée que nous détenons un destin à concrétiser seul.

La maison 12 en astrologie : maison d’eau

La maison 12 évoque la dilution de l’ego et des frontières du « moi » pour mieux se connecter à la psyché collective et aux autres. La maison 12 évoque aussi ce que nous occultons et que nous devons aller chercher. C’est une maison qui demande une introspection pour la comprendre. C’est la maison du lâcher-prise où toutes les frontières sont dissoutes où l’on peut aller chercher d’autres types d’informations plus subtiles. Le danger de la maison, justement liée aux frontières, est de ne plus savoir redevenir soi et reprendre sa forme.

Le taureau : signe de terre

Le taureau aime l’apaisement de l’esprit et enseigne la simplicité et le calme. Il aime ressentir et sentir l’environnement autour de lui. Le taureau favorise ce qui se dit et se comprend en silence, car, pour lui, le silence engendre la simplicité et la simplicité engendre la paix. Le Taureau n’aime pas l’agitation de l’esprit et encore moins les méandres tortueux que ce dernier provoque. Il préfère l’univers des sens. D’ailleurs, il comprend le monde par les sens (voir, toucher, goûter, écouter, flairer) et non par son esprit. Le taureau vit l’instant présent comme nul autre. Il ne cherche pas à comprendre la nature de la vie, il la ressent et en profite. Le taureau est né pour chercher en lui la sécurité issue de cette paix intérieure, ce doux flot de la vie qui coule et qui croit paisiblement.

Uranus en astrologie : planète d’air

Là où se trouve Uranus : on innove ; on exprime sa personnalité unique ; on réforme ; on invente ; on se singularise ; on refuse de se conformer, on apporte du chaos, mais on apporte aussi toute son inventivité ; on explore de nouvelles voies ; on ensemence.

La maison 6 : maison de terre

La maison 6 en astrologie évoque l’ordre, la discipline, la capacité à se perfectionner et à accepter la frustration afin d’en tirer des bénéfices sur notre vie : la santé et le travail par exemple.

La balance : signe d’air

La balance est une énergie qui aime réunifier les opposés et rassembler. En toute chose, elle cherche un point d’équilibre. Signe d’air, elle communique de l’intérieur vers l’extérieur en privilégiant la voie du milieu et l’entente. Maîtrisé par Vénus, le signe de la balance n’aime pas les aspérités, les discordances et apprécie et cherche la paix dans les échanges, quitte à se perdre un peu.

La lune en astrologie : planète d’eau

La lune est une planète (plus exactement un luminaire) qui indique de quoi nous aimons nous nourrir et la façon dont nous nourrissons les autres. Elle signe également nos besoins et nos réactions instinctives.

Mars en astrologie : planète de feu

Mars dans un thème astral représente certes l’action, mais aussi l’impulsion de vie et la capacité à défendre sa propre intégrité physique et psychique. Il est le fidèle allié du soleil, car c’est mars qui obtient et se bat pour obtenir ce que le soleil veut devenir.

Jupiter en astrologie : planète de feu

Jupiter représente la foi intérieure et la confiance non seulement en soi, mais aussi en sa destinée et dans la vie. Jupiter est toujours mû par un idéal qui le motive et qui aspire à la rédemption des âmes par l’éthique, l’élévation et la connaissance. Là, où Mercure analyse et commente certains points qui viennent à son esprit, Jupiter élargit et cherche des principes universels. Il apprend plus facilement par inspiration et intuition que par la raison. D’ailleurs, Jupiter est le premier maître des poissons (dit « ancien maître »), Neptune étant le second (dit « maître moderne »).

Neptune en astrologie : planète d’eau

Neptune comme Jupiter représentent une fonction de croissance personnelle et de transformation vers un autre niveau de conscience plus élevé. Il représente tous deux des aspirations mentales plus élevées vers un idéal. Les deux planètes tendent vers une interprétation religieuse, métaphysique ou philosophique de la vie. Les deux planètes ont besoin de se donner et sont connues pour leur générosité.

Toutes deux aspirent à vivre et à croire en une sorte d’unité avec toute l’humanité. Toutes deux regardent au-delà des détails insignifiants et des fautes personnelles des êtres humains. En outre, on peut dire que Jupiter et Neptune représentent tous deux un désir ardent de liberté circonscrit à la soumission de ce qui est perçu comme une autorité supérieure — un principe religieux, politique ou moral. Tous deux aspirent à la transmission.

La maison 7 : maison d’air

La maison 7 est une maison où l’on rencontre l’autre et où nous avons besoin de comprendre l’autre et de nous y associer. Contrairement à la maison 11 qui, elle, représente la communauté et le groupe, la maison 7 est une maison intimiste : de soi à l’autre.

Le Sagittaire : signe de feu

Le Sagittaire symbolise une énergie liée à la quête de sens qui nous pousse à aller plus loin à voir plus grand que soi dans un formidable élan de foi, d’enthousiasme et d’optimisme. Le Sagittaire relie et donne un sens aux informations accumulées, glanées et analysées par le Gémeaux afin de permettre de se diriger en conscience.

Synthétiser les informations liées à l’ascendant et son noyau

Tout ce qui va suivre est étudié d’un point de vue de la personnalité (l’ascendant et son noyau). Ce qui est du ressort de motivation et non sur un plan d’un appel intérieur à accomplir quelque chose qui lui est signifié par le soleil et son noyau. Cependant, quand l’un et l’autre sont en accord, cela est bien évidemment de bon augure.

Mercure en maison 8 en capricorne

Mercure (maître d’ascendant) en maison 8 signe une personnalité intellectuelle et avide de comprendre et d’aller chercher l’information partout où elle le peut (c’est un mercure de type gémeaux). Ce mercure analyse constamment et cherche en permanence le pourquoi du comment et les raisons sous-jacentes à n’importe quel comportement ou n’importe quelle situation. C’est un mental d’enquêteur.

Le mental s’investit particulièrement à comprendre les ressorts de la psyché humaine, voire la noirceur humaine et tout ce qui est dit « occulté ». Cela peut être l’astrologie (langage initiatique et peu accessible au premier abord) ou n’importe quel autre langage symbolique, comme les hiéroglyphes ou les mathématiques.

« Mercure en maison 8 » reste Mercure (la planète de la communication), mais rend la personne plus secrète sur son propre monde, pense plus facilement en silence et garde plus facilement pour elle les tribulations de son esprit. Par contre, lorsqu’elle communique sa pensée est profonde, concise et réfléchie. Nous sommes bien loin du Gémeaux d’origine très bavard et très sociable. En maison 8, Mercure aime l’humour noir, et les situations ironiques.

En capricorne, la pensée s’exprime de manière rigoureuse, jusqu’au-boutiste. Le natif cherche à élever sa pensée et sa capacité de réflexion et en toutes circonstances cherche à exprimer ce qu’elle pense vrai. La communication peut parfois paraître un peu froide ou sèche, mais parler pour parler n’est pas « capricorne », signe qui induit un certain goût pour la solitude. C’est une personnalité pragmatique qui cherche à extérioriser dans le monde réel le fruit d’une pensée qui explore la psyché humaine et les relations humaines.

Saturne en maison 12 et en taureau

Mercure est en bon contact avec son dispositeur, Saturne. Qu’est-ce qu’un dispositeur ? Prenons une métaphore.

Un dispositeur est comme un propriétaire avec son locataire qui occupe sa propre maison. Il vaut mieux être en bon terme.

Saturne est lui aussi locataire. Le maître de la forme et des limites se retrouve dans une maison qui évoque un monde sans limites : celui de la psyché collective et des mondes dits invisibles. Saturne n’est pas dans un endroit de prédilection. Ils n’ont en commun que le goût pour la solitude productive.

Dans ce monde-là, les formes, les normes et les frontières et les limites n’ont pas recours. Saturne est obligé de lâcher prise et de s’adapter, de devenir moins rigide et plus pénétrable pour s’associer à la maison 12.

Saturne qui nous aide à nous construire selon la loi, l’autorité et l’ordre, puise ses matériaux ailleurs que dans un monde bien tangible : le monde immatériel. Cette position est utile à tout travail d’introspection, de psychanalyse et de recherche d’une vérité (d’une loi ?) plus spirituelle, plus naturelle.

Saturne, cependant, agit malgré tout (un peu) selon sa nature puisqu’il se comporte « sur un mode taureau ». Je dis bien un peu, car bien que le taureau soit un signe de terre, tout comme saturne est une planète de terre, il est maîtrisé par Vénus (affectivité, attraction, valeurs). Ici, en taureau, Saturne construit et ordonne de manière simple, paisible, avec patience en suivant le flot de la vie. Un peu comme la nature (soumis à ces lois) le fait. L’objectif ici n’est pas de construire et de vivre dans un monde solide fait de biens matériels comme pourrait le faire un Saturne en taureau et en maison 2. Mais de construire et de vivre selon un monde de richesse et de beauté spirituelle, plus pacifique et universel.

La lune en maison 7 et en sagittaire

Une lune en maison 7 se nourrit du rapport et des échanges à l’autre et ressent un besoin de nourrir les autres. Cela peut, tant que le soleil n’est pas assez puissant, entraîner une dépendance à l’égard des idées d’autrui et un besoin permanent d’être approuvé et aimé par l’autre pour ce qu’il pense. D’autant que cette lune est conjointe à Vénus (affectivité).

En sagittaire, cette lune a besoin de se nourrir des échanges spirituels, philosophiques et intellectuels avec l’autre, sans, toutefois, être envahie et encore moins emprisonnée. Certes, elle aime l’autre et elle aime apprendre de l’autre, mais absolument pas être enfermée dans la relation à l’autre.

La maison 7 et une maison intimiste, ainsi ce n’est pas une lune qui a besoin de s’exprimer devant des salles combles. Cette lune est une lune « enseignante » qui à son tour a besoin de partager ses connaissances. Enfin, c’est une lune qui aime nourrir et se nourrir de bienveillance réciproque. Cette lune en signe de feu est assez réactive et signe une émotivité vite mobilisée, mais qui ne tombe pas dans la sensibilité larmoyante.

Jupiter en conjonction à Neptune et mars en sagittaire en maison 7

La triple conjonction « Jupiter Neptune Mars » se positionne en maison 7. Mais d’abord, parlons de Jupiter, qui se trouve en domicile. C’est donc la planète jupiter qui donnera le ton, suivi de Neptune (qui s’y trouve en exaltation) à mars. Cette conjonction « Jupiter Neptune » apporte une touche d’idéalisme, d’optimisme et de bienveillance dans la relation à l’autre, mais aussi une touche de grande naïveté et de désintérêt pour les contingences de la vie quotidienne.

Si Neptune est porté à la tristesse et au sacrifice, Jupiter, nullement. Il est certes mystique en sa présence, mais sans masochisme. Si Neptune encourage la dissolution de l’ego (le moi), Jupiter lui encourage l’inverse. Cela apporte sans doute un équilibre. En sagittaire, Neptune s’imprègne et se soumet à Jupiter, son maître. Les idéaux moraux et les principes spirituels et universels peuvent alors se déverser à l’extérieur, et notamment dans le rapport à l’autre et le rapport aux crises liées à l’autre (Jupiter est maître de 8 également). Neptune apporte le sens de la compassion et de l’empathie à ce Jupiter parfois trop sûr de lui.

La capacité de Neptune à s’identifier à la douleur des autres, combinée à la conscience morale de Jupiter, révèle une motivation centrale dans le rapport à l’autre.

Mars applique à cette conjonction (jupiter Neptune) et vient greffer son énergie. Mars est censé pousser le natif à agir selon ses idéaux. Mars, lui-même soutenu par le soleil en sextile ainsi que par pluton. Mais, Neptune, de par sa nature, cherche à dissoudre la force martienne et jupitérienne. Ainsi, cette configuration permet au natif, certes de déborder d’enthousiasme et de foi, mais a beaucoup de mal à l’extérioriser. Cela s’exprime par une difficulté à s’affirmer sans craindre la réaction de l’autre ; ou encore de fusionner avec la volonté de l’autre au lieu d’agir selon la sienne. Du moins, tant que l’énergie neptunienne n’est pas canalisée.

Interpréter l’ascendant et son noyau

Mercure est plus rapide que saturne, c’est donc mercure qui aspecte Saturne. Nous l’avons vu, Mercure endosse le rôle d’enquêteur de la psyché humaine, le roi des pourquoi du monde psychique. En maison 8 et en capricorne, Mercure gagne en profondeur et en sobriété. Plus souvent près de Hadès que de Zeus ! Les deux planètes en trigone vont s’encourager l’une l’autre dans leur fonctionnement et leurs objectifs : intégrité, vérité intérieure et spirituelle. Mais aussi rendre la personnalité plus sérieuse, réfléchie et posée.

Saturne est en maison 12. Comme toutes les planètes en maison 12, il faut un peu de temps avant que l’énergie de la planète soit utilisée dans le bon sens. En 12, elle peut même être reniée et refoulée. Ce qui fut mon cas, je n’ai donc pas toujours été perçue comme posée et réfléchie. Au contraire. Saturne nous apporte la structure et le cadre, sans lui, nous volons au gré de nos errances.

Lorsque « Saturne progressé » est passé en Gémeaux et en quinconce à mercure (planètes interceptées) : j’ai découvert l’astrologie.

Lorsque « saturne en transit » s’est placé en sextile exact à mon soleil ; en conjonction exacte à mon ascendant ; en opposition exacte à mon Jupiter/Neptune (voir plus haut), j’ai apporté un peu de plomb à ma manière de penser et j’ai quitté un conjoint narcissique et violent. J’ai en quelque sorte desserré l’étau de Neptune.

Lorsque « saturne en transit » est arrivé en sextile exact à mon ascendant et en opposition exacte au soleil (lui-même, en sextile à l’ascendant), j’ai rencontré la personne qui correspondait à ma personnalité

Cependant, la lune en sagittaire et antisce à Mercure indique que cette personnalité de type observatrice, enquêtrice, analyste s’accompagne d’une forte intuition ainsi que de facultés imaginatives. La quête de sens est une motivation sous-jacente qui s’unit à l’analyse.

Passées les premières barricades annoncées par le couple « Mercure Saturne », on y trouve de la chaleur et de l’optimisme avec un nouveau couple « lune Vénus » en sagittaire.

D’ailleurs, l’opposition entre l’ascendant (Mercure saturnisé) et le trinôme (Jupiter, Neptune, Mars) est assez révélatrice d’une tension :

  • entre une sous-personnalité analytique et en recul et une sous-personnalité joviale, idéaliste et inspirée.
  • entre une nature solitaire et une nature sociable
  • un esprit indépendant et une propension à s’appuyer sur les autres pour se sentir « approuvé »
  • un esprit journalistique et un esprit enseignant
  • un esprit pragmatique et un esprit envolé
  • un esprit attiré par le pourquoi la noirceur de la vie humaine et une grande foi dans cette dernière

L’opposition (surtout dans l’axe maison 1/maison 7), demeure synonyme de projection. On tend à projeter et à admirer chez l’autre ce que nous ne pensons pas représenter, mais que nous sommes pourtant bien au final, une fois les énergies planétaires réappropriées.

Une fois cela fait, nous fonctionnons dans les deux modes énergétiques des pôles de l’opposition.

L’ascendant et son noyau pour servir le soleil du thème astral

Précisons que le soleil aspecte par trigone serré la cuspide de l’ascendant. En clair, le soleil apprécie cette personnalité sur laquelle il va pouvoir s’appuyer. La personnalité de contact et la personnalité en devenir sont raccords. En astrologie, on parle de cohérence entre ce que l’on montre et ce que l’on est.

Le verseau est un signe d’air maîtrisé par saturne (en premier) et Uranus. Le verseau est un signe dit « intellectualisé » qui fait pont entre l’ancien et le nouveau, les profondeurs de la terre et les hauteurs du ciel. Certes, le verseau réforme, modifie, bouscule, change les choses. Mais pour savoir quoi modifier ou réformer, il faut déjà analyser ce qui existe ou a existé et en comprendre les rouages. Réformer pour réformer ne sert à rien.

Cet article est réservé aux abonnés VIP et VIP

S'abonner

Mes articles sont le fruit de 30 ans de formation et d'expériences et vous livrent des connaissances riches, fouillées et sérieuses en astrologie, en astropsychologie et en psychologie.

D'autres articles à lire dans la « sous-catégorie » : Un chemin vers soi-même

Questions & commentaires


Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour que je puisse répondre à une question qui concerne votre thème