Numérologie calculs et chiffres qui nous questionnent

wave shape

La numérologie et les chiffres de votre vie

Votre prenom usuel, vos prénoms, votre nom de famille et votre date de naissance sont précieux. ils sont à la basse de tous les chiffres de votre vie

Du système de la création à celui du thème individuel, il n’y a qu’un pas. L’être humain est aussi riche et complexe que la nature. Les lettres et les nombres s’entrecroisent et vibrent chaque jour de la vie quotidienne, que l’on en ait conscience ou pas. Ce ne sont pas des abstractions, mais des ÉNERGIES VIVANTES auxquelles l’Univers entier est relié, autant qu’avec l’air que l’on doit respirer sur la Terre

Il est donc fondamental de décoder la signification des chiffres pour mieux gérer son existence quotidienne, autant que son devenir spirituel.

Comme l’astrologie et le tarot, la numérologie et les chiffres peuvent répondre à toutes les questions, et à tous les niveaux de conscience possibles. Elle aide à mieux gérer la vie en permettant de choisir les augures les plus favorables dans tous les domaines, permet à chacun de mieux se connaître et de mieux communiquer avec son entourage, de mieux choisir ses partenaires dans le couple ou dans la vie professionnelle, et apprend surtout à utiliser les bons critères.

La numérologie et les chiffres (nombres) donnent de précieux conseils pour l’évolution personnelle, car, si chacun souhaite que le monde change, il faut évidemment commencer par soi-même. Bref, ce guide précieux de tous les instants peut permettre d’étudier des climats ou des tendances, mais certes pas de faire des prédictions, car le libre arbitre doit être respecté, et la numérologie permet seulement de mieux l’utiliser. Une fois soulevé le voile du mystère des nombres et des lettres, le fait que la vie ne peut exister sans eux deviendra évident

Le thème numérologique et ses calculs

Les opérations théosophiques en numérologie

Monter un thème numérologique individuel est très simple : il consiste en additions et en soustractions.

En numérologie, les neuf premiers nombres de la décade sont considérés comme « purs » et essentiels, car ils expriment les lois de la création et ses racines cosmiques ; si l’on désire trouver l’essence d’un nombre, il doit être réduit jusqu’à un nombre au-dessous de 9 ou égal à 9.

Exemples d’additions théosophiques :

  • 11 = 1+1 = 2
  • 12 = 1+2 = 3
  • 13 = 4
  • 14 = 5
  • 15 = 6
  • 16 = 7
  • 17 = 8
  • 18 = 9
  • 19 = 10 = 1
  • etc.

Les additions en numérologie expriment la croissance, les dons, les talents, les opportunités.

Les soustractions en numérologie sont en rapport avec les manques, les frustrations, les refus ou les disparitions, donnent les leçons fondamentales de la vie, celles qu’il est justement recommandé d’apprendre à partir du manque ou de l’absence.

Votre thème numérologique

Le thème numérologique et les nombres offrent des indications pour mieux comprendre notre personnalité et :

  • orienter sa propre vie,
  • aller vers une voie d’évolution,
  • apprendre à surmonter ses problèmes,
  • transmuter ses pulsions de manière épanouissante.

En effet, le thème numérologique et les nombres qui le composent indiquent :

  • comment percevoir son chemin de vie et l’assumer,
  • comment épanouir ses potentialités natales,
  • comment développer son niveau de conscience,
  • comment éviter les écueils et les contre-courants de la vie,
  • comment être en harmonie avec soi
  • mieux choisir son métier
  • mieux choisir son partenaire de vie
  • comprendre ses besoins
  • comprendre ses réactions

En numérologie comme en astrologie, il existe des encadrements : aucun nombre ne doit être analysé sans tenir compte de ceux qui l’entourent ou le dominent, et chacun n’existe que par rapport à l’autre. L’interaction qui se produit entre eux mènera finalement à la synthèse du thème. Sans cela, l’interprétation serait morcelée et aucun lien ne relierait la partie au Tout : il serait tout aussi faux d’admirer une seule facette d’un être, sans tenir compte de sa totalité. Une lettre, un nombre, un chiffre ne doivent donc jamais être examinés seuls.

Calcul du chemin de vie 

Le chemin de vie est en quelque sorte, la locomotive de la vie qui indique dans quelle direction épanouir au mieux vos potentialités Il montre également les atouts et les embûches puisque, comme tous les nombres, il faut en tenir compte comme s’il possédait un envers et un endroit, ce qui revient à dire qu’il doit, comme chaque nombre, être vécu ; mais le libre arbitre seul dira s’il peut l’être positivement ou négativement.

En effet, selon son degré d’évolution, le natif a peut-être surmonté les difficultés inhérentes au nombre du chemin de vie ou est encore perturbé par son énergie : tout dépend de son héritage, de ce qu’il a vécu, compris et assimilé.

Le calcul du chemin de vie se fait à partir d’une opération qui consiste simplement à faire la somme des nombres qui composent la date de naissance, soit à additionner :

  • le jour de naissance
  • le mois de naissance transformé en chiffres : mars = 3
  • l’année de naissance.

Exemple de calcul du chemin de vie  : 23 01 1971 = 5 + 1 + 18 = 24 = 6
Afin d'extraire d'autres sous-nombres du chemin de vie, il est possible aussi de procéder à un calcul à la verticale.   

Il est possible de trouver un « sous-nombre », composé de deux chiffres, qu’il faudra réduire à un seul par addition théosophique jusqu’à un nombre au-dessous de 9 ; les anciens considéraient en effet que les nombres de la première décade, de 1 à 9 inclus, étaient sacrés qui représentaient les hiérarchies cosmiques ; c’est pourquoi le mot théosophique comporte, dans sa première syllabe, « Théo », la Divinité.

Les sous-nombres ont une signification particulière qui sera étudiée dans un autre article. S’il s’agit d’un maître-nombre, son importance doit être respectée et utilisée au mieux. Plus le maître-nombre est représenté par rapport au sous-nombre ordinaire, plus son influence est forte.

Les maîtres nombres sont le 11, le 22 et le 33

Calcul du nombre de réalisation du chemin de vie

Ce nombre, très puissant indique la manière d’aborder la parfaite réalisation du chemin de vie. Il est un véritable enseignement évolutif qui éclaire la voie intérieure ou sociale à suivre, pour éviter ou bien gérer les embûches éprouvantes de la vie ; celle-ci mettra à la portée du natif de multiples opportunités de prises de conscience, souvent voilées par des difficultés nommées leçons ou défis en numérologie. Il est donc important, pour le natif, de reconnaître leurs avertissements qui sont d’authentiques garde-fous protecteurs.

S’il ne les intègre pas, toutes sortes de problèmes peuvent se présenter à lui pour le remettre sur sa voie et l’aspect négatif du nombre peut durement le pénaliser.

À l’opposé, la direction indiquée par le « nombre de réalisation » permet de trouver un parfait épanouissement et de réussir, non seulement dans la vie, mais sa vie. Il est en même temps une nécessité et un encouragement, car il montre vers quoi orienter sa vie pour plus d’accomplissement.

Pour le calculer, il suffit d’additionner :

  1. le jour de naissance
  2. le mois de naissance
Exemple : nombre de réalisation du chemin de vie => 23 janvier = 23 + 01 = 24 = 6

Il est important de conserver le sous-nombre, car un « 6 » obtenu par un 24 est différent d’un 6 obtenu par un 33 ou encore d’un 42.

Correspondance lettre / chiffre

Pour poursuivre le processus de montage, il faut noter que chaque lettre correspond à un nombre en fonction de sa place dans l’alphabet.

La première décade correspond au plan spirituel et cérébral. Les valeurs de ses lettres sont :

  1. A 1re lettre = 1 pur
  2. B 2e lettre = 2 pur
  3. C 3e lettre = 3 pur
  4. D 4e lettre = 4 pur
  5. E 5e lettre = 5 pur
  6. F 6e lettre = 6 pur
  7. G 7e lettre = 7 pur
  8. H 8e lettre = 8 pur
  9. I 9e lettre = 9 pur

La seconde décade correspond au plan astral ou émotionnel. Le rang de la Lettre y a une valeur de sous-nombre.

  1. J 10e lettre = 10 = 1
  2. K 11e lettre = 11 (maître-nombre) = 2
  3. L 12ème lettre = 12 = 3
  4. M 13e lettre = 13 = 4
  5. N 14e lettre = 14 = 5
  6. O 15e lettre = 15 = 6
  7. P 16e lettre = 16 = 7
  8. Q 17e lettre = 17 = 8
  9. R 18e lettre = 18 = 9

La troisième décade correspond au plan terrestre et concret. Le rang de la Lettre y a une valeur de sous-nombre.

  1. S 19e lettre = 19 = 10 = 1
  2. T 20e lettre = 20 = 2
  3. U 21e lettre = 21 = 3
  4. V 22e lettre = 22 (maître-nombre) = 4
  5. W 23e lettre = 23 = 5
  6. X 24e lettre = 24 = 6
  7. Y 25e lettre = 25 = 7
  8. Z 26e lettre = 26 = 8

Pour les calculs du thème numérologique, tous les prénoms doivent être utilisés, même ceux qui dorment sur l’état civil et ne servent jamais dans la vie courante, car c’est leur totalité, avec le nom patronymique, qui marque l’identité individuelle.

Les prénoms et le nom patronymique natal sont composés de voyelles et de consonnes accentuées ou non.

Chez les anciens, seules les consonnes étaient importantes, car elles indiquaient le noyau ésotérique et la structure profonde de l’être.

Elles révèlent encore actuellement sa construction interne, l’aspect intériorisé et souvent mal connu par le natif lui-même ; elles dévoilent les rêves secrets ou inconscients qui se manifestent dans la vie courante sous forme de besoins ou de réactions face aux contraintes de l’entourage, et montrent ce qu’il est important de faire émerger de soi-même pour mieux se réaliser dans le monde extérieur.

Calcul du moi intime - nombre extérieur

Le « Moi intime », (parfois appelé aussi nombre extérieur ou nombre de réalisation selon le numérologue) est en quelque sorte relié aux aspirations profondes du natif : ce à quoi le natif aspire à faire et à devenir.

« Voici ce que je souhaite devenir et réaliser dans ma vie. »

Pour le calculer, il suffit de faire la somme des consonnes des prénoms et du nom de famille natal ; en tenant compte des sous-nombres, il faut ensuite le réduire à un « Nombre » au-dessous de 9.


A n g é l i q u e   M a r i e   L u ç i e   D e p r e t s

  5 7   3   8       4   9       3   1       4   7 9   2 1 = 63 = 9

       23/5          13/4         4                23/5


Résultat = le moi intime (nombre de réalisation ou nombre extérieur) est le 9 provenant d’un 63 (sous-nombre) coloré par 2 fois le 23 (5) et le 4. Le 9 représente donc l’essentiel de mon être intérieur.

La leçon du Moi Intime - nombre extérieur

Ce nombre « leçon du moi intime » incorpore une leçon ou défi, c’est-à-dire une mise en garde à respecter ou à surmonter pour vivre au mieux ses potentialités intérieures.

Les leçons se trouvent toujours à partir de soustractions.

Pour calculer la leçon du « Moi Intime », il suffit de faire la différence entre la première consonne du prénom et la dernière consonne du nom de famille.

Leçon du moi intime = première consonne - dernière consonne

N = 5 - S = 1 = 4

« Le nombre 4 » marque la leçon du « Moi intime » : ce qu’il faut surveiller en quelque sorte.

L’allié du Moi Intime - nombre extérieur

Les tremplins se trouvent toujours à partir des additions.

Allié du « moi intime » = première consonne + dernière consonne

N = 5 + S = 1 = 6

« Le 6 » marque l’allié du « Moi intime » : ce sur quoi il faut s’appuyer pour vivre son « Moi intime » et les aspirations qui en découlent.

Calcul de l’élan spirituel (nombre intérieur)

L’élan spirituel (appelé aussi nombre intérieur et parfois nombre intime), obtenu à partir des voyelles du nom usuel, des prénoms et du nom, manifeste le rayonnement intérieur et l’aspiration cette fois consciente de l’âme à « être ».

« Voici ce que je souhaite être et développer en moi. »

Pour calculer le nombre intime, il suffit de faire la somme des voyelles des prénoms et du nom de famille.

A n g é l i q u e    M a r i e    L u ç i e  D e p r e t s

1     1   9   3 5      1   9 5      3   9 5    5     5    = 61 = 7

      19/1              15/6         17/8        10/1

L’élan spirituel est donc un nombre thésophiquement réduit : ici le « 7 » avec comme sous-nombre principal le « 61 ». Les 4 autres sous-nombres servent à affiner.

La leçon de l’élan spirituel (nombre intérieur)

La leçon de l’élan spirituel : le nombre obtenu offre des pistes pour effectuer le travail à accomplir afin de réaliser et développer pleinement son potentiel intérieur. Il suffit de soustraire la valeur de la première voyelle du prénom à la dernière voyelle du nom.

Leçon de l’élan spirituel = première voyelle - dernière voyelle

                                       A = 1 - E = 5 = 4

« Le 4 » marque la leçon de « L’élan spirituel » : ce qu’il faut surveiller en quelque sorte.

L’allié de l’élan spirituel (nombre intérieur)

Allié de « l’élan spirituel » = première voyelle + dernière voyelle

                                          A = 1 + E = 5 = 6

« Le 6 » marque l’allié de « L’élan spirituel » : ce sur quoi il faut s’appuyer pour développer et renforcer l’énergie de « l’élan spirituel ».

Calcul du nombre d’expression 

Après avoir trouvé les deux nombres du « Moi Intime » et de « l’élan Spirituel », on trouve le nombre d’expression ; particulièrement important, il donne l’essence de toutes les lettres qui les composent et les synthétise.

Le nombre d’expression définit la personnalité et représente l’être dans son intégralité, et définit l’attitude extérieure du natif dans la vie quotidienne, mais aussi la manière dont l’entourage le perçoit.

Pour bien comprendre le « Nombre d’Expression », il faut examiner les sous-nombres qui le composent, totaliser les sous-nombres du « Moi Intime » et de « l’Élan Spirituel », pour en obtenir d’autres qui se réduiront à leur tour théosophiquement en un seul nombre.

Moi Intime + Élan spirituel = Nombre d’Expression
  • 63 + 61 = 124
  • 9 + 7 = 16
  • 1 + 6 = 7

Le nombre d’expression est donc le « 7 », en tenant compte de la signification de chaque sous-Nombre. Vous pouvez calculer votre nombre d'expression en ligne sur notre site.

La leçon du nombre d’expression

La Leçon du Nombre d’Expression : pour la trouver, il suffit de soustraire entre eux « le Nombre du Moi Intime » et le « Nombre de l’Élan spirituel », soit :

  1. Moi Intime 9
  2. Élan spirituel - 7 = nombre 2, qui est la leçon du nombre d’expression.

Ce nombre (ici le 2) montre à quoi le natif doit prendre garde dans ses contacts avec l’entourage et ce qui risque de le faire mal comprendre ou apprécier, ce à quoi il doit veiller pour être écouté, adopté ou aimé, ce, enfin, contre quoi il doit lutter pour exalter ses possibilités de communication.

En effet, chacun est vu et ressenti depuis l’extérieur et l’entourage ignore parfois tout de l’être profond de l’autre, dont il ne reçoit qu’un impact.

Calcul de l’initiation spirituelle

Ce nombre indique l’œuvre intérieure (l’évolution spirituelle) à construire pour se réaliser dans le concret à partir des potentialités natales. Ce nombre doit être étudié à son plus haut niveau. Pour un « nombre 7 » cela serait par exemple d’accéder à une source d’intelligence intuitive.

Pour le trouver, il faut additionner les quatre plus forts constituants du thème :

  • le chemin de vie ou parcours fondamental
  • le jour de naissance ou tonalité de base
  • l’élan spirituel ou aspiration de l’être
  • l’expression ou manifestation extérieure de ce que je suis.
Ma date de naissance est le 23 janvier 1971. Mon « Chemin de vie » est donc : 2 + 3 + 1 + 1 +9 +7 +1 = 6.
  1. jour de naissance : nombre 5
  2. Chemin de vie : nombre 6
  3. Élan spirituel : nombre 7
  4. Nombre d’Expression : nombre 7
  • 6 + 7 + 5 + 7 = 25/7

Les maîtres-nombres 11, 22 et 33 ne doivent pas être réduits, sauf dans le cas d’une addition.

Calcul du nombre de vie

Un autre nombre, venant éclairer le chemin de vie, est le « nombre de vie » qui marque le natif surtout à partir de 30 à 35 ans. Ce nombre révèle la manière dont on préfère emprunter son chemin de vie, la maturité aidant.

Pour l’obtenir, il suffit d’additionner le « Nombre d’Expression » et le chemin de vie :

  1. Nombre d’Expression 7
  2. Chemin de Vie + 6

Nombre de Vie = 13 =1 +3 = nombre 4 : nombre de la stabilité, de l’ordre, de la fiabilité et de la persévérance.

Calcul du nombre actif

Le « nombre actif » s’exprime avec les personnes qui nous sont très proches et en qui nous avons confiance. Pour calculer le « Nombre Actif », il suffit de faire la somme des lettres de ce prénom, en n’omettant toujours pas de tenir compte des sous-nombres.

Exemple :

ANGÉLIQUE = 1 +5 +7 +1 +3+ 9 +8 +3+ 5 = 42/6

Il est particulièrement important d’examiner la première voyelle du prénom usuel. En effet, le son de cette première voyelle percute souvent le natif chaque fois qu’il est appelé par un membre de son entourage ; sa signification a donc une importance.

Pour ANGÉLIQUE, c’est la Lettre A, renvoyant au nombre 1, qui indique un besoin d’autonomie et d’indépendance.

Calcul du nombre d’excentricité

Ce nombre révèle le type de comportement devant un imprévu désagréable ; il sort de la norme et du rythme polarisé sur le quotidien.

Pour le calculer, faire la somme du « nombre actif » et du « jour de naissance ».

Exemple :

  • Jour de naissance = 23 = 5
  • Nombre Actif = 42/6
  • nombre d’excentricité = 11/2

Ici on trouve un maître nombre : le 11.

Soit le natif l’utilise (fierté, intuition et force) soit il utilise le 2 (passivité, besoin d’aide, car il déteste les conflits) ou parfois un mélange des 2. Jeune, on utilise le 2 avant le maître nombre 11. Il est de même pour le 22 et le 33.

Calculer la grille d’inclusion (étoile de vénus)

grille d'inclusion numérologie

La grille d’inclusion, appelée aussi étoile de vénus, offre une image de départ de notre richesse de base : notre potentiel. Mais ne perdez pas de vue qu’elle peut être dépassée, sublimée.

Tout le monde n’a pas le même nombre de lettres à la naissance dans son nom complet. Par ailleurs, il y a 9 cases à remplir. Pour connaître la moyenne d’équilibre du nombre de lettres par case (excès, vides, faiblesses) on divise le nombre de lettres (nom complet) par 9 ( le nombre de cases). Dans notre exemple cité plus haut nous avons 26 lettres/9 = le nombre d’équilibre est à 3.

On peut ainsi repérer où se situent les faiblesses, et les forces au premier coup d’œil. Les cases faibles, trop remplies (3 ou 4 fois la moyenne)

Notez que la lettre E est très fréquente tout comme le A et le S, donc prenez-le en compte. Ici, bien que le 5 ( E - N - W) soit l’énergie la plus représentée avec un 6, c’est donc la case 9 qui remporte la bataille, car avoir un 5 en case 1 (A-J - S) est plus facile que d’avoir un 5 en case 9 ( I - R - à - â, ï)

Le nombre 0 dans la grille d’inclusion


Le nombre 0 dans la grille d’inclusion ne signifie pas une incapacité, mais signifie plutôt un potentiel inné dont on peut se servir, mais à défricher (c’est à la fois le tout et le rien). Ainsi, un 0 en case d'inclusion est une bonne indication de grands potentiels.

Les nombres en excès dans la grille d'inclusion

Les nombres en excès (3 ou 4 fois la moyenne) montrent les secteurs particulièrement trop investis. Le natif le voit souvent en tant qu’état passionnel mal canalisé qui peut devenir pénalisant au cours de sa vie : s’il n’a pas travaillé sur lui-même.

Les nombres manquants dans la grille d'inclusion

Si certains nombres sont absents dans la grille d’inclusion, ce vide indique plusieurs possibilités, parfois contradictoires :

  • soit un potentiel à défricher et difficilement accessible
  • soit un surinvestissement vécu comme un excès

Seule l’analyse de soi permet de le savoir. Les nombres manquants ne sont donc pas forcément pénalisants, mais doivent être attentivement analysés et ajustés.

Si le nombre manquant (nombre 0 en case d’inclusion) est le même que celui du chemin de vie, le natif a de grandes difficultés à s’auto réaliser par apport à l’énergie du nombre. Un 0 en case peut se transformer en vocation positive. N’oublions pas qu’un « 0 en case d’inclusion » signifie un « potentiel présent à l’instar d’un œuf qui contient déjà tout », mais à maturer. L’âme se dirige alors vers la profession qui lui permettra de le faire.

Si le nombre manquant (nombre 0 en case d’inclusion) est le même que celui de « l’élan Spirituel », le natif a des difficultés à développer son potentiel intérieur malgré les opportunités : refoulements, blocages psychiques, peurs, rejets, colères face à des circonstances extérieures.

Si le nombre manquant (nombre 0 en case d’inclusion) est le même que celui de l’expression, il est dérangeant par rapport à l’entourage, y compris professionnel : le natif a beaucoup de peine à se faire reconnaître ou entendre, risque d’être mal compris et constamment déprécié.

L’analyse quantitative de la grille d’inclusion

L’analyse quantitative de la grille d’inclusion est relativement révélatrice : un excès de 1 par exemple indique l’égocentrisme, le refus de tenir compte des sentiments d’autrui, la dictature, l’intransigeance ou l’indifférence.

Un excès de 8 ajoute un indice de destruction physique ou psychique, une soif de pouvoir nocif à autrui. Un excès de 4 montre une rigidité excessive, etc.

L’analyse qualitative de la grille d’inclusion

Leur analyse qualitative est beaucoup plus révélatrice. Par exemple, le 4 dans la case 3 signifie que le natif est peut-être un peu renfermé sur lui-même et peu bavard, voire parfois un peu lapidaire, mais aussi parfaitement authentique, stable, fiable et loyal.

Les nombres-réflexes ou nombres ponts

Les « nombres ponts » indiquent l’énergie à développer pour équilibrer l’énergie de la maison/case concernée.

Exemple : dans la case 1 (l’affirmation de soi) j’ai un 5 (la liberté personnelle, le mouvement) : je dois passer par le 4 (5-1) pour équilibrer cette maison et ne pas me casser la figure. Le 4 me suggère de ne pas oublier de me structurer et solidifier mes fondations, afin de ne pas être dépendante d’une certaine instabilité.

Le nombre du subconscient

Pour trouver le nombre du subconscient ou des réactions impulsives, il faut soustraire de 9 le ou les nombres karmiques.

Par exemple :

  • si « j’ai un 0 en case 6 » : je devrais m’appuyer sur le 3 pour compenser (9-6 =3) : mieux m’exprimer et exprimer la joie et l’enthousiasme pour créer des relations harmonieuses et savoir prendre soin des autres
  • Si « j’ai un 0 en case 2 » et « un 0 en case 6 » : je devrais m’appuyer sur le 7 (9-2) et le 3 (9-6) pour créer des relations harmonieuses et savoir prendre soin des autres.

Les maîtres-nombres cachés

Si le 11, le 22 ou le 33 sont décelés dans les calculs du thème, le natif peut, s’il le désire, atteindre l’élévation, car un pont existe entre lui et le monde supérieur, mais seulement s’il souhaite s’y engager, puisqu’il respecte le libre choix humain. Une progression spirituelle plus rapide peut être atteinte en cette vie et faire gagner un palier d’évolution pour la suivante. Même si les choix de l’être sont limités sur terre, les maîtres-nombres lui montrent la voie verticale ; il a tout intérêt à s’orienter vers leur enseignement, car ils portent en eux-mêmes leur récompense.

Si un maître-nombre est trouvé dans la date de naissance, il incite plus puissamment au dépassement que s’il se trouve dans les lettres des prénoms et du nom de famille.

Les surnoms et pseudonymes en numérologie

Le nom attribué a un pouvoir actif seulement sur l’être qui le reçoit.

Certains pensent que, contrairement à ce qui est admis, les prénoms de l’enfant ne sont pas choisis par les parents qui n’ont fait qu’écouter leur intuition ou lien avec les mondes subtils ; ils ont été guidés par l’âme de leur enfant encore non incarné, qui sait avoir à vivre une évolution particulière.

L’enfant portera ses prénoms lorsqu’il pénétrera dans son propre corps, mais le programme choisi par son âme sera occulté dans ce monde de matière.

Si le natif porte un pseudonyme artistique, le natif le vivra professionnellement plus souvent que les siens propres ; il passe en priorité, sans, toutefois, effacer du thème les données originelles.

Les noms composés, à particule ou à trait d’union, doivent être numérotés comme un seul nom.

Les plans de l’expression en numérologie

plans de l'expression numérologie

Leur étude est particulièrement importante pour découvrir le fonctionnement individuel.

On étudie ici seulement l’aspect quantitatif des lettres, mais il est recommandé de les analyser surtout l’aspect qualitatif.

Dans les prénoms et le nom patronymique, les lettres peuvent être divisées en sept groupes principaux.

Les lettres mentales ou cérébrales

Les lettres : A – G – H – J – L – N – P

Elles sont en rapport avec le mental ; elles montrent les capacités de déduction, de logique, de raison, d’objectivité, de structuration, d’analyse, de réflexion, de synthèse et de cérébralité.

Par rapport au reste de la grille, elles déterminent la valeur de l’intelligence, de l’adaptabilité et de l’assimilation.

En excès, elles indiquent :

  • une volonté et une détermination trop fortes,
  • une priorité intempestive de l’intellect,
  • un refoulement des sentiments ou leur mentalisation,
  • une inflexibilité pénible à supporter par autrui
  • parfois (à l’extrême), un risque de maladie psychique.

En absence ou en insuffisance, dénonce :

  • un blocage, une difficulté de conceptualisation,
  • un manque d’objectivité, de volonté, d’intelligence,
  • une forme de stupidité, voire (à l’extrême) de débilité mentale.

Les lettres émotives ou affectives

Ce sont les lettres : B - I - O - R - S - T - X - Z.

Elles doivent être comparées aux Lettres mentales pour voir si elles concordent ou sont en dualité avec elles ; elles montrent le type d’élan sentimental et de ressenti émotionnel, la réceptivité à l’entourage, la sympathie ou l’antipathie, l’adoption ou le refus, la capacité ou le manque d’amour, la manière dont l’attachement peut être vécu, la façon d’aimer et le type d’attraction émané par le natif.

En excès, elles indiquent :

  • des pulsions excessives, une mauvaise domination des instincts
  • un risque de voir l’émotivité dominer la raison et la logique
  • des emballements émotionnels, des excès de générosité sans discernement
  • une dose éventuelle d’illusion ou d’utopie
  • des frustrations, une avidité d’amour
  • des possibilités de maladies psychiques ou nerveuses,
  • à l’extrême, des tendances paranoïaques ou schizophrènes.
  • une hypersensibilité ou une agressivité pulsionnelle

En absence ou insuffisance, elles dénoncent :

  • un excès de cérébralité pouvant mener à une sécheresse de cœur,
  • un blocage émotionnel,
  • de la maladresse ou de la peine à exprimer ses sentiments,
  • l’ignorance ou le refus catégorique d’autrui
  • l’incommunicabilité
  • une indépendance amoureuse excessive.

Les lettres concrètes, terrestres

Ce sont les lettres : D - E - M - W.

Elles définissent la position du natif dans le monde matériel et financier, la santé, la manifestation des instincts corporels ou charnels, l’endurance, la résistance physique, la manière de travailler.

Elles déterminent la priorité du plan concret sur le plan intuitif.

En excès, elles risquent de créer :

  • un blocage de l’intuition
  • un besoin permanent de prouver et de réaliser pour réaliser,
  • des efforts intensifs trop souvent dirigés vers le matérialisme,
  • la prédominance du monde formel.

En absence ou en insuffisance, révèle :

  • de la paresse, un refus de l’effort physique
  • un manque de sens pratique et d’organisation
  • le gaspillage ou l’inconséquence financière.

Les lettres intuitives ou sensitives

Ce sont les lettres : C - F - K - Q - U - V - Y.

Elles révèlent la capacité innée de compréhension, le flair, le fonctionnement de l’intuition ou du ressenti, la sensibilité aux ambiances, la recherche spirituelle, la religiosité, le mysticisme, l’accès direct à la mémoire universelle, la clairvoyance, le sens artistique, l’imagination, la créativité.

Leur quantité détermine la priorité du plan intuitif sur le plan matériel.

En excès, elles indiquent :

  • le manque de sens pratique, les illusions, les utopies,
  • un don de prémonition ou de voyance si elles sont positives,
  • une puissante créativité.

En absence ou en insuffisance, elles dénoncent Un esprit trop concret, le refus de l’invisible ou de l’abstraction

Exception est faite pour le Zéro, qui présente une possibilité d’accéder à l’infini par la clairvoyance spirituelle ou une forme de médiumnité moins subtile.

Il existe trois autres catégories de lettres :

Les lettres de jaillissement intellectuel ou créativité

Ce sont les lettres : A - E - I - K - O - R - Z.

Elles mettent en évidence la créativité, la dynamisation d’un concept nouveau.

Les lettres de réflexion, de maturation

Ce sont les lettres : B - F - H - J - N - P - Q - S - T - U - W - X.

Elles influencent la période intermédiaire entre les lettres précédentes et les suivantes, entre le jaillissement d’une idée et sa réalisation : elles montrent la manière dont le natif réfléchit, sa rapidité ou sa lenteur, son degré d’autonomie ou de dépendance pendant cette phase de transition. On parle aussi de mobilité.

Les lettres d’action ou de concrétisation

Ce sont les lettres : C - D -G - L - M - V.

Elles révèlent la manière dont le natif réalise ses idées après la période de réflexion, pour lui-même ou pour autrui, s’il est stable ou dispersé, acharné ou négligent dans ses réalisations.

Un excès ou un manque peut de toute manière trahir un déséquilibre.

Exemple d’un tableau d’expression (plan d'expression) en numérologie

A n g é l i q u e   M a r i e   L u ç i e   D e p r e t s

Les lettres cérébrales : A – G – H – J – L – N – P : 7

Les lettres de jaillissement intellectuel : A - E - I - K - O - R - Z = 13

Les lettres de maturation : B - F - H - J - N - P - Q - S - T - U - W - X = 7

Les lettres émotives : B - I - O - R - S - T - X - Z = 7

Les lettres intuitives : C - F - K - Q - U - V - Y = 4

Les lettres matérielles : D - E - M - W = 8

Les lettres de concrétisation : C - D -G - L - M - V = 6

Le tableau de synthèse ci-dessus concerne la disposition de toutes les lettres : il suffit de remplir les cases correspondant aux nombres des lettres dans les prénoms et le nom ; en bout de ligne, le total quantitatif et qualitatif est révélateur.

Cette trame permet de voir si le natif se sert en priorité de son intelligence, s’il est attiré par le plan matériel, dominé par l’affectivité, ou agit à partir de son intuition. Cela permet aussi de bien choisir sa voie professionnelle.

Cette grille des plans de l’expression est fondamentale pour déterminer la psychologie du natif, surtout en analysant les nombres pour leur valeur propre, et pas seulement en fonction de leur quantité.

Exemple

  • le nombre 7 dans la case des lettres cérébrales est parfaitement placé, car le 7 est justement le nombre de l’analyse et de la profondeur.

Ce 7 est obtenu à partir de :

  • deux « 2 » : un « 2 » en créativité = imagination, intériorisation et un autre « 2 » en mobilité = démarche intellectuelle inspirée et mouvante, mais empirique et parfois affectée par l’émotivité.
  • d’un « 3 » en stabilité : interrogation et curiosité envers ce qui parait hermétique, immuable, les traditions
  • Le nombre 7 dans la case affective/émotivité démontre une ouverture à l’amour universel et à l’altruisme, une bonté rayonnante et de la compassion, même si le natif a aussi besoin de solitude.

Ce 7 est obtenu à partir

  • D’un « 5 » en créativité : le natif aura besoin d’espace et de liberté et vivra sans doute son couple sur un mode non conformiste.
  • D’un « 2 » en mobilité : tout en étant capable de s’adapter et d’écouter les besoins de l’autre

Pouvoir converser directement avec le consultant permet de savoir ce qu’il a fait de ses potentialités et de quelle manière il a géré son capital de naissance. C’est pourquoi il est de loin préférable d’éviter les analyses par ordinateur, cassette, courrier ou téléphone, qui ne peuvent que morceler les interprétations, sans les synthétiser ni les ajuster au vécu actuel. La présence et les confirmations du consultant sont donc indispensables.

Coaching en numéropsychologie
Mieux se connaître et mieux se diriger

Mumérologie et autosabotage

Avez-vous déjà eu l’impression d’être votre pire ennemi? Je ne connais personne qui puisse répondre « non ». Cet article a donc pour objectif de vous offrir une méthode numérologique pour pister l’autosabotage. Ce qui remonte à la conscience peut être travaillé, canalisé, corrigé. La numérologie n’est pas une solution thérapeutique, mais elle a le mérite de mettre le doigt sur nos points forts et nos points faibles.

Nombre expression

Le nombre d'expression correspond à votre façon d’exprimer votre personnalité. Il évoque aussi la manière dont vous êtes perçus par les autres. Le nombre d’expression dévoile la façon dont nous nous comportons naturellement. Il précise notre manière de nous exprimer dans la vie et révèle notre tempérament dominant. Il met en lumière nos capacités, nos potentiels, nos talents et nos forces, mais également certains travers à surveiller. Il se nuance dans une moindre mesure avec le nombre actif et la pierre angulaire. C’est un des chiffres clés de votre thème numérologique.

La grille d'inclusion en numérologie

La grille d’inclusion recèle des trésors cachés et met en lumière la personnalité complexe d’un individu et replace sa signature de base en contexte. La grille d’inclusion complète tous les nombres issus des noms et prénoms et de la date de naissance. De fait, la grille d'inclusion ;de naissance et la grille d'inclusion évolutive est un élément important du thème numérologique.

07 86 44 72 87
Question rapide?
t
t
Coaching astropsychologique : de 80€ à 210€
Astropsychologie enfant : de 100€ à 190€
Astropsychologie couple : de 250€ à 400€
Numérologie : de 80€ à 210€
Apprendre l'astrologie : 50€ / mois
Twitter out-of-nothing.life