Puissances planétaires : état celeste et état terrestre

wave shape

Puissances planétaires : introduction

Pour juger d’un aspect planétaire, il faut d’abord juger des énergies et des forces présentes en action.

Une des premières analyses à accomplir est celle de l’état céleste de chaque planète dans le thème natal.

L’état céleste d’une planète en astrologie dépend de sa position en signes. Pour parler de planètes et de leurs différents états, commençons par parler de deux notions essentielles :la nature essentielle et accidentelle d’une planète.

On parlera d’état terrestre d’une planète pour jauger de son influence lorsqu’elle se trouve en maisons astrologiques.

Exemple : « un soleil en lion » (en domicile) et en maison 10 (maison angulaire) est considéré comme puissant et influente. Attention, une planète dite puissante et influente ne veut pas obligatoirement dire « porteuse » de bonnes choses. Cela peut même, selon le thème, devenir un handicap.

Sachez ensuite qu’en astropsychologie, bien que l’on garde en tête toutes les notions qui vont suivre, nous nous en servons beaucoup moins. Nous accordons bien plus d’importance à l’essence même des signes et des maisons ainsi qu’aux mélanges des énergies qui ne sont pour nous ni mauvaises ni bonnes en soi. Un astropsychologue raisonne moins en termes de bons ou mauvais placements.

Puissances planétaires : comprendre par l’exemple

La nature essentielle d’un chat est d’agir par nature comme un félin. Ensuite par accident, si celui-ci vit dans un appartement douillet, il peut se montrer « moins bon chasseur », moins débrouillard que ses comparses qui vivent dans la rue ou en pleine nature.

Le fait d’être moins débrouillard et « moins bon chasseur » demeure sa nature accidentelle et affaiblit sa nature essentielle de chat « chasseur et débrouillard ». Il n’en reste pas moins un chat. Un chat différent.

De même, une planète possède une nature essentielle et selon sa position, une nature accidentelle. Elle pourra donc plus ou moins agir selon sa nature et sa propre puissance.

Puissances planétaires : les dignités essentielles majeures

En dignité essentielle, la planète peut agir à sa guise et donc selon sa nature essentielle : il en existe 5, dont 2 majeurs et 3 mineurs. Pour pouvoir exprimer avec puissance sa nature, la planète doit posséder au moins 1 dignité essentielle majeure ou 2 dignités essentielles mineures.

Se comprendre, se connaître
Pour se libérer et enfin avancer

Puissances planétaires : la planète en domicile

En domicile, chaque planète agit selon sa propre nature. Son essence n’est pas modifiée. On dit alors de cette planète qu’elle demeure en dignité essentielle.

Chaque planète possède deux domiciles (diurne et nocturne), sauf le soleil et la lune qui n’en possèdent qu’un. 

Le soleil se trouve en domicile en lion
La lune se trouve en domicile en cancer
Mercure se trouve en domicile en Gémeaux et en vierge
Vénus se trouve en domicile en taureau et en balance
Mars se trouve en domicile en bélier et en scorpion
Jupiter se trouve en domicile en sagittaire et en poissons
Saturne se trouve en domicile en capricorne et en verseau
Personnellement, je n’attribue ni domicile ni maîtrise à Uranus, Neptune et Pluton.

Puissances planétaires : la planète en exaltation

Certaines planètes peuvent aussi se trouver « en exaltation » : lorsqu’elles s’y trouvent, elles s’y sentent bien, voire trop bien, et montrent un peu trop d’enthousiasme et leur nature propre est surjouée. Ainsi, elles manquent de contrôle et peuvent aduler un peu trop la planète maîtresse du signe. Cette planète est dite en dignité essentielle.

Ainsi, le soleil en bélier peut non seulement surjouer, mais aussi refléter un peu trop l’énergie martienne. Au lieu d’avoir une personne active qui sait s’affirmer, on aura quelqu’un d’hyper actif et trop confiant avec un manque de lucidité surtout dans les domaines régis par le soleil et mars

le soleil se trouve en exaltation en bélier
la lune se trouve en exaltation en taureau
Mercure se trouve en exaltation en verseau
mars se trouve en exaltation en capricorne
Vénus se trouve en exaltation en poissons
Jupiter se trouve en exaltation en cancer
Saturne se trouve en exaltation en balance

Puissances planétaires : la planète en triplicité

Pour connaître la triplicité d’une planète, il faut savoir si le thème est diurne ou nocturne et repérer l’élément dans lequel se trouve la planète. Elle aussi est dite en dignité essentielle.

Rappel : un thème est dit « diurne » quand le soleil se trouve au-dessus de l’horizon (axe ASC DSC) et dit « nocturne » quand il se trouve en dessous.

les signes de feu : bélier — soleil - sagittaire

les signes de terre : taureau — vierge - capricorne

les signes d’air : gémeaux — balance - verseau

les signes d’eau : cancer — scorpion - poissons

Résumons les triplicités planétaires dans un tableau



DiurnenocturneCommun
FeuSoleilJupitersaturne
TerreVénusLuneMars
AirSaturneMercureJupiter
EauVénusMarslune


Si la planète étudiée se trouve en signe de feu et que le thème est nocturne, elle se trouve dans la triplicité de Jupiter. En thème diurne, la planète se trouve en triplicité du soleil.

La position apparaît moins puissante, mais la planète se sent à l’aise. Une planète dans la triplicité d’une seconde planète reste à l’aise avec ce que représente cette dernière. L’inverse n’apparaît pas nécessairement vrai.

Exemple : mercure à 08,35 en capricorne en thème diurne

Le capricorne est un signe de terre. Selon le tableau ci-dessus, Mercure est donc en triplicité de Vénus. Mercure se sent à l’aise avec ce que représente « vénus », alors que Vénus en sagittaire n’aime pas mercure (elle ne se trouve pas en triplicité de mercure, mais en triplicité du soleil).

Ainsi, si l’on rencontre un aspect « Mercure Vénus » dans le thème natal, Mercure aura tendance à mieux accepter Vénus. Mercure sera ainsi un peu sous l’influence de Vénus, mais non l’inverse.

Puissances planétaires : les dignités essentielles mineures

Puissances planétaires : le terme

Une planète dans son propre terme est en dignité essentielle mineure. Elle se sent en sécurité. Si une première planète occupe le terme d’une seconde, la première porte un intérêt à la seconde. L’inverse n’apparaît pas nécessairement vrai.

tableau des planètes en termes

Exemple : Saturne à 15° 44 du taureau en thème diurne

Saturne se trouve dans un terme de Mercure. Saturne porte un intérêt à Mercure. Mercure, lui, se trouve à 9° 07 du capricorne (toujours en thème diurne) et donc dans la triplicité de saturne. Les deux planètes, dans le cadre de ce thème, se portent donc un intérêt en cas d’aspect entre elles deux. Ni mercure ni saturne ne sont cependant dans leur terme.

Précisons que la seule présence d’une dignité mineure comme le terme n’est suffisante pour faire d’elle une planète qui exprime puissamment sa nature.

Puissances planétaires : le décan

Une planète dans son propre décan est en dignité essentielle mineure. Il s’agit de la plus faible des dignités. Et seule n’assure aucune puissance.

Si une première planète occupe le décan d’une seconde planète, la première porte un vague intérêt éphémère à ce que représente la seconde. L’inverse n’est pas nécessairement vrai.

tableau des planètes en décans

Exemple : Jupiter est à 1° 29 du Sagittaire

Jupiter se trouve dans le décan de Mercure et donc porte un vague intérêt éphémère à Mercure. Mercure à 9° 07 du capricorne se trouve dans le décan de Jupiter. En cas d’aspect entre les deux planètes, Jupiter en sagittaire pèsera de tout son poids sur mercure (Jupiter est en domicile, donc en dignité essentielle majeure) et Mercure lui concédera un vague intérêt.

Puissances planétaires : les débilités essentielles

Débilité essentielle : l’exil d'une planète

Une planète en exil est une planète qui se positionne dans le signe opposé de son domicile. Dans cette position, la planète ne peut exprimer pleinement sa nature essentielle, et reste clairement influencée par son signe et le maître du signe qu’elle occupe.

Le soleil en verseau est dit en exil et il est soumis à saturne
La Lune en capricorne est dite en exil et elle est soumise à saturne
Mercure en sagittaire ou en poissons est dit en exil et il est soumis à Jupiter
Vénus en scorpion ou en bélier est dite en exil et elle est soumise à mars
Mars en taureau ou balance est dit en exil et il est soumis à vénus
Jupiter en Gémeaux ou en vierge est dit en exil et il est soumis à mercure
Saturne en lion ou cancer est dit en exil et il est soumis au soleil ou à la lune

Certains astrologues parlent de faiblesse de la planète quand elle est en exil ou en chute. Je reste dubitative sur ce concept.

Reprenons notre chat. La nature essentielle du chat est de chasser. S’il se trouve dans la nature, il exprimera pleinement sa nature. En appartement, sa nature est quelque peu contrariée. Mais cela ne fait pas de ce chat, un chat faible. C’est la nature instinctive du chat qui est affaiblie, pas le chat en lui-même. Le chat va s’adapter et se servir de son environnement, tout comme le fera la planète en exil.

Une planète en exil aidée (aspectée par un aspect facile) par le propriétaire des lieux ou encore une planète qui s’y trouverait bien s’adapte beaucoup mieux.

Prenons un exemple : « un soleil en verseau » gagnerait à être aidé par Saturne (maître du verseau) et secondairement par Uranus (second maître du verseau) ou encore par mercure qui se trouve en exaltation en verseau.

Et si ce n’est pas le cas ? Pas de panique. Il existe encore d’autres moyens à notre soleil de briller. Par exemple être aidée par des planètes de même élément à savoir des planètes de feu.

Débilité essentielle : la chute d'une planète

Une planète en chute se trouve à l’opposé de son lieu d’exaltation. Pour les anciens, une planète dans cette position était viciée et n’exprimait que les mauvais penchants de sa nature. Je n’adhère pas à cette vision.

Le Soleil en balance est dit en chute et reste soumis à vénus
La lune en scorpion est dite en exil et reste soumise à mars
Vénus en vierge est dite en exil et reste soumise à mercure
Mars en cancer est dit en exil et reste soumis à la lune
Jupiter en capricorne est dit en exil et reste soumis à saturne
Saturne en bélier est dit en exil et reste soumis à mars

Débilité essentielle : la pérégrinité d'une planète

Une planète est dite « pérégrine », lorsqu’elle n’est ni en dignité ni en débilité. Elle va donc entièrement dépendre de la nature élémentaire du signe dans laquelle elle se trouve et des antagonismes de son dispositeur ou encore des aspects reçus. La pérégrinité est perçue comme une débilité mineure

Le dispositeur final

L’astrologue cherche à déterminer l’influence des planètes ainsi que l’ordre de ces influences relatives lorsqu’il délimite l’horoscope. L’un des facteurs les plus importants de proéminence que l’on peut trouver dans le thème est l’emplacement et la signification du dispositeur final.

La position du signe et de la maison de ce dispositeur final révèle un lieu d’influence planétaire énorme. Il s’agit d’un courant d’énergie qui s’infiltre et se propage dans toute la carte natale. Le résultat final est le résultat de la recherche de toutes les maîtrises à partir d’une seule source. Afin de faciliter la recherche du dispositeur final, veuillez noter ce qui suit :

Il ne peut pas y avoir de dispositeur final dans un thème natal lorsqu’il y a réception mutuelle (2 planètes qui s’échangent leurs domiciles)
Le dispositeur final (planète) doit être dans son propre signe.

Note : s’il n’y a qu’une planète en domicile : vous avez trouvé d’office le dispositeur final. S’il y a plusieurs planètes en domiciles, vous avez alors plusieurs chaînes planétaires et plusieurs dispositeurs finaux. Le plus influent sera celui qui se trouvera aux angles et selon cet ordre hiérarchique.

maison 1
maison 10
maison 7
maison 4

Monter la chaîne planétaire : remonter le fil des maîtrises



Prenons le soleil comme point de départ : soleil en verseau => Saturne en taureau => vénus en sagittaire => Jupiter en sagittaire (stop)

Lune en sagittaire => Jupiter en sagittaire (stop)

Mercure en capricorne => Saturne en taureau => vénus en sagittaire => Jupiter en sagittaire (stop)

Uranus en balance => vénus en sagittaire => Jupiter en sagittaire (stop)

Pluton en vierge => Mercure en capricorne => Saturne en taureau => vénus en sagittaire => Jupiter en sagittaire (stop)

Jupiter en sagittaire et en maison 7 est déclaré dispositeur final et aura une influence énorme sur tout le thème natal. De plus, il est en maison angulaire.

L’état terrestre des planètes

Après l’analyse de l’état céleste de chaque planète du thème natal, il est important de jauger l’état terrestre d’une planète.

En astrologie traditionnelle et ancienne, il existe :

des maisons angulaires : la 1, la 4, la 7, la 10 : une planète qui s’y trouverait gagnerait en puissance, elle est dite alors en bon état terrestre
des maisons succédantes : la 2, la 5, la 8, la 11 : une planète qui s’y trouverait ne gagne rien en puissance : elle serait dite alors en état terrestre moyen ou neutre
des maisons cadentes : la 3, la 6, la 9, la 12, elle serait dite alors en mauvais état terrestre ; elle perdrait de sa puissance

Les anciens parlaient aussi de :

maisons heureuses : la 5 et la 9
maisons malheureuses : la 6, la 8 et la 12

Personnellement, je n’adhère pas à cette forme de pensée. Pour moi, chacune des maisons, même si certaines symbolisent des expériences plus difficiles, ne saurait être réduite aux seuls aspects négatifs qui peuvent parfois produire d’heureux dénouements, d’expériences bénéfiques ou être source de profonds changements positifs. Chaque maison offre différents types d’expériences de vie et toutes sont parties prenantes d’une vie complète.

Cependant, dans la pratique, une planète en maison angulaire est souvent plus influente.

Résumons les puissances planétaires : état céleste et état terrestre

tableau résumé des dignités et débilités des planètes

Je donne ce résumé circonscrit au thème d’exemple. En astropsychologie, le praticien ne perd pas ces notions de vue, mais n’en fait ni un axe prioritaire ni une obsession. Pour lui, peu importe où se trouve la planète, ce qui est important, c’est son mode d’expression, peu importe qu’il soit réputé facile ou non. Tout est occasion de compréhension et d’accomplissement de soi.

On remarquera que la conjonction Jupiter/Neptune en maison 7 diffuse son énergie dans tout le thème et en cela, il est malgré tout intéressant de s’y pencher. En substance, le couple Jupiter / Neptune, colore fortement l'énergie du soleil en verseau, qui aurait été complètement différente si le dispositeur final avait été saturne ou Uranus.

Avec Jupiter en Sagittaire, l’envie de connaître et d’enseigner ce qui est connu prédomine comme orientation de la personnalité. La position de Jupiter en Sagittaire indique la zone d’intérêt majeur dans le développement et l’expansion de ces connaissances. Jupiter en Sagittaire ajoutera toujours l’envie d’une conscience expansive par les voyages, la connaissance, la recherche.

Mais lorsqu’il est aussi le dernier dépositaire d’un thème, cette position ne doit pas être considérée comme un simple élément important de l’horoscope — c’est un facteur astrologique qui va dominer la vie. Jupiter en Sagittaire révélera presque toujours une personne qui est centrée sur la recherche, par un engagement profond dans une philosophie de vie particulière.

Cette « force » sera constamment remise en question si Jupiter est mal aspecté par Uranus ou saturne. Les résultats de cette combinaison conduisent à s’éloigner de tout système de croyances établi pour en adopter un qui soit une création propre. Saturne en conflit avec Jupiter dans cette position apportera l’adversité envers des systèmes éducatifs existants. Dans le thème d'exemple, Uranus et saturne ne sont pas reliés directement à Jupiter. C'est le soleil, qui, lui est maîtrisé par Saturne et Uranus qui renvoie ces énergies à jupiter.

Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour que je puisse répondre à une question qui concerne votre thème
Si vous souhaitez une réponse approfondie, inscrivez-vous en mode VIP
07 86 44 72 87
Question rapide?
t
Nous suivre sur Pinterest